Questions fréquentes sur l'érable du Japon

Feuillage caractéristiques des érables
Feuillage caractéristiques des érables

Admirés de tous pour leur port si élégant et leurs couleurs flamboyantes, les érables du Japon nécessitent des conditions de culture bien particulières. Du substrat, à l'arrosage, de la meilleure période de plantation à l'exposition idéale, vous saurez tout sur ces arbres fascinants !

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur l'érable du Japon...

Comment arroser correctement un érable du Japon ?

Un Acer doit être arrosé très souvent mais modérément. Le taux d'humidité de l'air détermine la fréquence des arrosages. S'il est planté en sous bois ou sous le couvert de grands arbres parmi une dense végétation, il supportera mieux les épisodes de chaleur grâce à l'évapo-transpiration des autres plantes. L'arrosage sera dans ce cas moins soutenu, mais il est important de garder à l'esprit que cet arbre s'alimente tout d'abord par ses racines superficielles. La terre doit être maintenue fraîche à ce niveau par des arrosages réguliers et par un paillage.

Attention à ne pas trop arroser car un sol détrempé provoque des maladies des racines.

Comment arroser un érable du Japon récemment planté ?

Un arrosage très abondant est réalisé à la plantation afin d'éliminer les éventuelles poches d'air autour des racines. S'il pleut et que le sol est mouillé en surface, évitez d'arroser pendant 15 jours car les nouvelles racines se forment mieux si le sol n'est pas détrempé. Ensuite, un arrosage par semaine est suffisant jusqu'en mai, période où les températures augmentent et la croissance démarre vraiment. La fréquence de l'arrosage s'accentue en passant à tous les 5 jours.

En hiver, laissez faire la nature, sauf dans les régions où il ne pleut pas. Un arrosage par semaine, voire tous les 10 jours sera alors suffisant.

Comment tailler un érable du Japon ?

Tout dépend de l'espèce et de la variété ! Certains érables n'ont pas besoin de gestes de taille, c'est le cas des véritables variétés naines comme 'Hupps Dwarf"ou des variétés couvre-sol. Les cultivars d'Acer dissectum verts et rouges au port retombant, s'élargissent puis forment de véritables cascades ; leurs branches juvéniles couvrent les plus anciennes. Pour toutes ces variétés une simple taille de nettoyage en fin d'hiver sera nécessaire pour ôter le bois mort sans plus.
Pour les autres espèces et variétés d'érables du Japon, la taille doit être exécutée de façon très nette sur des branches de 3 à 5 cm de diamètre au maximum afin que les plaies puissent se
refermer au plus vite.

Sur un jeune Acer palmatum type, la taille de formation consiste à augmenter le nombre de branches basses. La croissance sera ralentie mais les racines se développeront mieux. Fin février, taillez à 3 ou 4 paires de bourgeons. La dernière paire doit être orientée vers l'extérieur de l'arbre. Les années suivantes, taillez la pousse de l'année précédente à 3 bourgeons toujours tournés vers l'extérieur.

Pour les autres espèces et cultivars, il est nécessaire d’observer la grosseur des bourgeons et leur  répartition sur les branches. Si ceux-ci sont de plus en plus petits en montant, la taille de formation pourra être courte. Au contraire, si le bourgeon terminal est le plus gros, il faudra éviter de tailler court.

Une fois l'arbre formé, une taille en transparence est suffisante ; elle consiste à éclaircir l’ensemble des branches pour favoriser la pénétration de la lumière et du vent en veillant à conserver une belle silhouette à l'arbre et à respecter son port.

Condition de culture de l'érable du Japon

Pour cultiver correctement un érable du Japon, il faut se rapprocher au mieux des conditions de culture de son milieu naturel. Ces Érables poussent dans les sous bois baignés par un climat humide en été et des pluies moins fréquentes en hiver.

Dans ces régions, le sol volcanique poreux et à tendance neutre ou acide leur convient à merveille. Le couvert du sous bois leur prodigue une lumière tamisée, ils ne sont jamais exposés de longues heures au soleil brûlant mais bénéficient toutefois de quelques rais de lumière au bons moments de la journée. Une exposition abritée des vents,  au Nord-Ouest ou au Nord-Est pour ne recevoir que quelques rayons solaires le matin ou le soir semble idéale.

L'érable du Japon craint par dessus tout la canicule et la sécheresse, un arrosage équilibré et des brumisations fréquentes en cas d'air très sec seront toujours salutaires. Toutefois, la terre ne doit pas retenir l'eau en excès ou être imperméable, compacte et asphyxiante. Un sol bien drainé, fertile, frais de pH neutre à acide est nécessaire à sa culture.

Faut-il tailler les rejets sur les érables du Japon greffés ?

Si une branche sort sous le point de greffe sur un érable du Japon, il est nécessaire de la supprimer au ras du tronc car le porte-greffe pourrait alors devenir plus fort que la greffe et vous perdriez les caractéristiques de l'arbre que vous avez choisi.

Peut-on arroser un érable du Japon avec de l'eau du robinet ?

Si chez vous le pH de l'eau est neutre ou acide, l'eau du robinet peut-être utilisée. Si elle est calcaire, préférez stocker de l'eau de pluie dans des récupérateurs d'eau ou des cuves afin d'arroser vos érables. Si vous êtes en pénurie d'eau de pluie, il est possible de compenser ponctuellement en utilisant du « pH – » (en boutique pour piscines et parfois même en grandes surfaces). Ces pastilles sont ajoutées à l'eau du robinet afin de faire baisser son pH s'il est basique.

Peut-on cultiver un érable du Japon en pot ?

Il est possible de cultiver l'érable du Japon en pot par exemple, si chez vous la terre est calcaire ou que vous voulez orner votre terrasse. Un pot en plastique sera préférable car les racines des érables ont tendance à coller aux parois des pots en terre cuite. Sachant qu'un rempotage fréquent est nécessaire, celui-ci sera ainsi facilité.

  • Choisissez un pot d'un diamètre de 10 cm supérieur à celui d'origine.

  • Ménagez une couche de pouzzolane ou de billes d'argile au fond du pot pour assurer le drainage. Plantez votre érable dans un mélange riche fait pour une part de bon terreau, une part de terre de bruyère et une part de compost.

  • Arrosez une à deux fois par semaine sans jamais laisser d'eau dans la soucoupe.

  • Griffez un mélange de corne broyée et de sang séché au pied en mars, en veillant à ne pas blesser les racines superficielles.

  • En hiver protégez le pot de la pluie et du vent.

Peut-on faire du sirop d'érable avec un érable du Japon ?

Non. Les espèces les plus utilisées sont de grands sujets d'érables comme Acer saccharum et Acer nigrum qui doivent avoir plus de 30 ans et dont le tronc doit dépasser 30 cm de diamètre pour que la collecte de la sève ne génère pas trop de risques pour la santé de l'arbre.

La récolte intervient alors de mi-février à mi-mars lorsque les températures nocturnes sont négatives et les diurnes inférieures à 5°C. N'espérez pas récolter du sirop d'érable en zone méditerranéenne !

Pourquoi les feuilles de mon érable du Japon semblent 'grillées' ?

En début de culture, il n'est pas rare que ce phénomène apparaissent pour de diverses raisons. La principale : un système racinaire insuffisant pour assurer le refroidissement des feuilles. Avec les années, l'érable sera moins sensible aux variations climatiques. Autre cause : une exposition trop ensoleillée ou trop venteuse.

Si en plus de griller, les feuilles tombent, il est nécessaire de diminuer l'arrosage sans le suspendre.

Pourquoi mon érable ne développe pas de nouvelles feuilles au printemps ?

Voilà le symptôme évident d'un souci de culture et d'un problème au niveau des racines. Un substrat trop lourd, retenant l'eau en excès peut être responsable d'une asphyxie des racines. Il faudra alors revoir sa plantation dans un milieu bien plus drainant si la plante peut encore être sauvée.

Il est aussi possible que votre érable ne présente plus assez de racines pour nourrir toutes les branches et assurer la formation des bourgeons. Ajoutez des mycorhizes au sol peut aider, tout comme l'apport de compost. Une diminution de la surface aérienne grâce à une taille légère sera bienvenue.

Attention aussi aux pucerons des racines qui peuvent  facilement affaiblir un jeune arbre !

Qu'est-ce qu'un érable du Japon ?

« Érable du Japon » est un terme générique pour qualifier plusieurs espèces de petits arbres très appréciés dans les jardin japonais et en art paysagé. Parmi ces espèces : Acer palmatum et Acer japonicum sont les plus communes, elles se divisent en de nombreux cultivars selon les caractéristiques de leurs feuillages, leur taille et leur port.

Quand et comment rempoter un érable du Japon ?

Environ tous les deux ans, rempotez en augmentant progressivement le volume du pot, fin février/début mars, lorsque les bourgeons commencent à gonfler.

Un pot d'un diamètre supérieur de 10 cm sera suffisant. Un mélange composé pour 1/3 de terreau, 1/3 de compost et 1/3 de terre de bruyère conviendra parfaitement. N'oubliez pas le drainage à base de pouzzolane !

Quand récolter les graines d'érable du Japon ?

Les graines ou 'samares' sont récoltées à maturité vers le mois d'octobre.

Quand semer les graines d'érable du Japon ?

Les graines peuvent être semées dès maturité après un trempage de 24h dans de l'eau tiède. Placez- les dans des caissettes ou en petits pots individuels remplis de terreau additionné de sable ; dans un coin abrité du jardin, la stratification se fera naturellement.

Dans les régions aux hivers très doux, un passage au réfrigérateur pendant deux mois peut être nécessaire avant le semis pour lever la dormance.

Que faire en période de canicule pour les érables en pot ?

Arrosez au moins deux à trois fois par semaines le matin tôt ou le soir après le coucher du soleil et brumiser tous les soirs assez longtemps pour que le feuillage en profite.

Paillez le pied pour conserver les chevelus racinaires superficiels au frais.

Quel est le nom du fruit de l'érable ?

Le fruit de l'érable est une samare. La graine est attachée à une surface portante semblant à une aile membraneuse. Avec l'action du vent, la graine est ainsi déplacée à une bonne distance.  Cette membrane a aussi pour propriété de flotter, elle peut donc être entraînée par les fortes pluies.

Lire aussi
Questions fréquentes sur le Phalaenopsis Questions fréquentes sur le Phalaenopsis

L'orchidée papillon ou Phalaenopsis est l'orchidée la plus vendue et la plus cultivée par les jardiniers amateurs. Souvent offerte, il n'est pas rare de rester quelque peu déconcerté devant cette...

Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus courantes sur...

Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie Conseils pour choisir un érable du Japon sans maladie

Les Acer palmatum ont tant d'attrait et de charme que nous cédons au coup de coeur et c'est bien légitime; mais voilà que la petite merveille va mal, tout le haut dépérit. La déception est énorme,...

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici les réponses aux questions...

Vos commentairesAjouter un commentaire