Recycler les déchets de taille

Végétaux broyés à la sortie d'un broyeur
Végétaux broyés à la sortie d'un broyeur

Les opérations de taille au jardin sont très fréquentes, autant profiter de cette manne recyclable à souhait ! Petites branches, brindilles, feuilles, tout peut être à nouveau utilisé en paillage protecteur et nourricier pour votre jardin !

Le broyeur de végétaux : l'outil qu'il vous faut !

Un bon broyeur de végétaux va vous permettre de réduire tous vos résidus de taille en un paillis réutilisable au jardin.

Pour bien le choisir étudiez les critères techniques (poids, thermique ou électrique, vitesse de rotation, système de coupe, puissance...).

Le prix ne doit pas être votre unique motivation, car cet appareil fort pratique vous suivra de nombreuses années au jardin, il suffira alors d'affûter les lames chaque année.

Un bon broyeur vous permettra de réduire des branches de 35 à 45 mm en fins copeaux, ainsi que les feuilles coriaces. Ces végétaux laissés intacts prendrais trop de place et mettraient bien trop de temps à se décomposer sans l'intervention du broyeur.

Après transformation

Une fois vos végétaux réduits en fin copeaux vous pourrez les épandre aux pieds de vos arbustes, de vos haies mais aussi de vos plantes de massifs et plates-bandes. Même au potager, ce paillage pourra être utilisé en couverture pour protéger le sol du lessivage en hiver lorsque les planches ne sont pas cultivées.

Au verger, le paillis empêche la pousse des adventices tout en protégeant la couronne des racines de l'évaporation de l'eau.

Au compost, ces déchets broyés apporteront leur part de carbone, élément très important dans le processus de transformation du tas de compost et dans son équilibre.

Partout au jardin, ces déchets recyclés vont peu à peu se décomposer grâce à l'action de la pédofaune et des micro-champignons présents dans le sol. Transformés en humus riche en nutriments, ils vont nourrir le sol et ainsi trouver une seconde vie.

Pour accélérer le processus de décomposition, vous pouvez incorporer vos résidus végétaux par griffage léger à la surface du sol.

Il faut environ une année pour qu'une couche de 1 à 3 cm se transforme, elle sera alors renouvelée par vos soins si nécessaire.

Préférez effectuer cette opération en automne, période idéale pour la taille, mais aussi parce que l'humidité ambiante favorise l'activité des champignons et que les plantes ont moins besoin d'azote à cette époque. En effet, au printemps et en sol pauvre, la technique, qui a ses faiblesses, peut déclencher une 'faim d'azote', car le processus de décomposition consomme cet élément dans sa première phase. Voilà pourquoi, il est toujours préférable d'installer votre paillis en automne. Si vous désirez vraiment utiliser vos déchets dès le printemps, étalez une belle couche de compost bien décomposé en dessous, vous éviterez ainsi la faim d'azote !

Lire aussi
Les règles de base de la taille Les règles de base de la taille

N’ayez plus peur de jouer du sécateur ! D’une taille bien effectuée dépend la santé de nombreuses plantes. Elle aide à maintenir un bon état sanitaire en éliminant les potentielles...

La taille de formation La taille de formation

La taille de formation se pratique sur les jeunes arbres afin de maintenir un équilibre entre les racines et la ramure. Elle permet de sculpter la silhouette future de l'arbre en supprimant...

La taille des palmiers La taille des palmiers

Posséder un palmier dans son jardin implique parfois quelques travaux de taille pour des raisons aussi bien esthétiques que pratiques. Voici comment procéder... Quelques règles de sécurité Un...

La cicatrisation des plaies de taille La cicatrisation des plaies de taille

Parfois, l'obligation de tailler un arbre se fait sentir. Toutefois, ce type d'opération peut avoir de néfastes répercussions sur le sujet, certains arbres étant mieux armés que d'autres face à ces...

Vos commentairesAjouter un commentaire