A LA UNE »
Cake à la carotte

Crocus d'Ankara

Crocus ancyrensis, le crocus d’Ankara est une adorable miniature, dont le jaune chaleureux et lumineux égaye la fin d’hiver. L’effet devient remarquable lorsqu’il se naturalise, ce qu’il fait vigoureusement dès qu’il peut profiter d’un sol sec en été.

Crocus ancyrensis, Crocus d'Ankara

Botanique

N. scientifique Crocus ancyrensis
Famille Iridacées
Origine Turquie
Floraison février, mars
Fleurs jaune orangé
Typeplante à bulbe, de rocaille
Végétationplante vivace
Feuillage caduc
Hauteur8/10 cm

Planter et cultiver

Rusticité très rustique, jusqu'à -23 °C
Exposition ensoleillée en hiver, peut-être ombragée en été
Solsablonneux, graveleux, calcaire, pentu
Acidité légèrement acide à très alcalin
Humidité humide et drainant en hiver/sec en été
Utilisationrocaille, potée, talus, jardin de gravier
Plantationjuin, juillet, août, septembre, octobre
Multiplicationdivisions, semis
Crocus ancyrensis, Crocus d'Ankara

Crocus ancyrensis, le crocus d’Ankara est une plante bulbeuse de floraison hivernale appartenant à la famille des Iridacées. Il est originaire de Turquie, présent sur les coteaux ensoleillés et secs, notamment autour d’Ankara. Crocus ancyrensis est une espèce botanique (même la variété souvent vendue) : se naturalise volontiers lorsque les bonnes conditions sont réunies. Bien que petit, il est extraordinaire lorsqu’il se répand à travers une rocaille ou sur un talus.

Description du crocus d’Ankara

Crocus ancyrensis est un petit crocus au cycle hivernal. Ses cormes ronds à la chemise fibreuse, commencent à développer des racines en profondeur dès l’automne, pour faire émerger ses fleurs en février mars. Les feuilles graminiformes pointent en même temps que les fleurs, puis s’allongent après la floraison, période où elles forment de nouveaux cormes pour l’année suivante. Elles jaunissent vers avril, alors que débute la saison de repos.

Chaque corme est pluriflore. Les fleurs sont très longues, tubulaires, et s’ouvrent sur 6 tépales au bout arrondi d’un jaune très chaleureux à l’extérieur et d’une jolie teinte mandarine à l’intérieur. : il est étincelant !

Ces fleurs sont pollinisées par les insectes, mais ne produisent des graines facilement que si la pollinisation est croisée.

Crocus ancyrensis ‘Golden Bunch’ est une excellente sélection de cette espèce botanique, celle qui est la plus souvent proposée à la vente. Non seulement sa couleur est très intense, mais il est plus florifère : il fait plusieurs bouquets de fleurs par bulbe, et ensuite chacun de ses bouquets donne naissance à plus d’une fleur.

Comment cultiver le Crocus d’Ankara ?

Crocus ancyrensis a besoin d’un hiver humide et d’un été sec pendant le repos du bulbe. Il est peu adapté pour fleurir la pelouse, surtout si celle-ci est arrosée en été. Par contre, il profitera d’un drainage salutaire dans un jardin de graviers, sur du sable ou une pente ; il se plaît également en auge ou rocaille. Il accepte tout sol drainant, mais préfère une terre à tendance calcaire, modérément fertile.

Il s’achète à partir de fin août et se plante aussitôt jusqu’en octobre, plus tard le résultat peut se révéler décevant. On lui choisit l’exposition la plus lumineuse possible au mois de février pour qu’il ne file pas et parce que ses fleurs ne s’épanouissent vraiment qu’avec les rayons du soleil.

Il est planté sous 3 à 5 cm de terre.

Après la floraison, les bulbes du crocus d’Ankara doivent reconstituer leurs réserves, il faut donc laisser se développer ce feuillage graminiforme jusqu’à leur saison de repos (environ jusqu’à mai). D’ailleurs, étant de cycle végétatif hivernal, ils peuvent être intégrés au milieu de diverses vivaces caduques ou annuelles, à tendance xérophytes, puisque les bulbes du crocus d’Ankara préfèrent rester au sec en été.

Comment multiplier le crocus d’Ankara ?

Crocus ancyrensis se propage facilement par division des cormes au cours de la saison de repos.

Espèces et variétés de Crocus

100 espèces, dont environ 30 seulement sont cultivées

  • Crocus flavus, adapté à la rocaille
  • Crocus angustifolius, le crocus drapé d’or
  • Crocus chrysanthus, souvent bicolor
  • Crocus vernus, Crocus de Naples, Crocus de printemps
  • Crocus sieberi, Crocus de Sieber
  • Crocus biflorus, le crocus écossais, une espèce rare
  • Crocus sativus, le safran
  • Crocus nudiflorus, notre crocus des Pyrénées
Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Crocus de Naples, Crocus de printemps, Crocus à grandes fleurs, Crocus de Hollande, Crocus vernus Crocus de Naples, Crocus de printemps, Crocus à grandes fleurs, Crocus de Hollande, Crocus vernus

Crocus vernus, le crocus de printemps est notre espèce indigène des Alpes, l'espèce botanique dont sont issus les remarquables crocus à grandes fleurs ou crocus des hollandais ; ces crocus de[...]

Crocus de Sieber, Crocus sieberi Crocus de Sieber, Crocus sieberi

Crocus sieberi, le crocus de Sieber, est un crocus botanique assez facile à cultiver, capable de se naturaliser dans le jardin. Les différentes variétés sélectionnées pour la culture sont...

Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus Crocus de Thomas, Crocus tommasinianus

Le crocus de Thomas, Crocus tommasinianus est l'une des espèces de crocus les plus faciles à cultiver : ce petit bulbe précoce se multiplie tout seul, se naturalise dans la pelouse[...]

Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius Crocus drapé d'or, Crocus angustifolius

Le crocus drapé d'or, Crocus angustifolius est une espèce botanique naine et rare qui se naturalise facilement en rocaille ou sur un talus. Ce bulbe printanier parfumé est l'une des[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire