Géranium vivace Rozanne

Géranium vivace Rozanne, Geranium 'Rozanne'

Botanique

Nom latin  : Geranium 'Rozanne'
Synonymes  : Geranium 'Gerwat' Rozanne, Geranium 'Jolly Bee'
Famille  : Géraniacées
Origine  : Turquie, Arménie, Caucase
Période de floraison : de juin jusqu'aux gelées
Couleur des fleurs  : bleu clair
Type de plante : plante à fleurs
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : semi-persistant
Hauteur : 30 à 50 cm

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -28°C
Exposition  : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : tolérant
Acidité du sol  : légèrement acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à frais
Utilisation : massif, potée
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : bouture, semis

Géranium ‘Rozanne’ est une forme horticole de géranium vivace, appartenant à la famille des Géraniacées. Il est un croisement très réussi, probablement entre Geranium himalayense et Geranium wallichianum ‘Buxton’s Variety’. Cette variété a été brevetée juste avant ‘Jolly Bee’, qui est considéré comme trop proche pour que son brevet soit accepté. C’est pourquoi ils sont considérés comme des synonymes, bien qu’ils soient d’origine différente. ‘Gerwat’ est le nom de cultivar du géranium Rozanne. Le géranium vivace Rozanne réunit de nombreuses qualités: peu exigeant, robuste et avec une des floraisons les plus longues pour ce genre.

Description de géranium ‘Rozanne’

Géranium ‘Rozanne’ produit des tiges provenant d’une souche centrale. Ses tiges s’allongent tout du long de la saison, parfois jusqu’à 60 cm, produisant feuilles et fleurs à chaque nœud. Il s’étale s’il en a la place ou se dresse s’il est entre d’autres plantes. Les feuilles sont globalement arrondies mais profondément découpées, plus larges que longues. Elles sont portées par de longs pétioles.

Les fleurs apparaissent tout l’été et même jusqu’aux gelées. Ce sont de grandes fleurs pleines, de 5 cm de diamètre, en forme de coupe, bleu clair, tirant légèrement sur le violet, illuminé par un centre blanc, parfumées. Les fleurs sont agréablement parsemées au-dessus du feuillage vert vif.

Elles ne produisent pas de graines, et il n’y a donc pas besoin d’enlever les tète défleuries pour que le Géranium ‘Rozanne’ poursuive sa floraison. Il ne se développe qu’à partir d’une unique souche, ne drageonne pas et ne s’enracine pas spontanément au niveau des nœuds.

Culture du géranium vivace ‘Rozanne’

Les exigences de culture du géranium ‘rozanne n’ont rien d’extraordinaires. Très rustique, iI apprécie le plein soleil ou la mi-ombre, mais plus l’exposition sera ensoleillée et plus il sera compact. Il apprécie un sol ordinaire un peu riche, au ph compris entre 6 et 8. Sa croissance sera plus rapide avec un apport de terreau riche ou de compost, mélangé à la terre du jardin. Après de judicieux arrosages la première année de culture, il donne toute sa mesure dès la deuxième année.

Il demande un sol normal à frais, mais qui ne se dessèche pas en été. En sol trop sec, une forte chaleur en milieu de journée peut provoquer la dessiccation des feuilles.

Très facile à associer, il peut être planté en mixed-border mélangé aux héméocalles, aux campanules de Perse, aux digitales… Le bleu de ses fleurs s’harmonise avec des feuillages argentés: Lychnis coronaria ou Stachys lanata, céraiste, absinthe… ou une graminnée: Stipa tenufolia, Carex buchananii. Il peut servir aussi de couvre-sol dans les massifs des rosiers.

Entretien du Geranium ‘Rozanne’

Au plus chaud de l’été, une coupe de la moitié de la longueur de ses tiges permet un rajeunissement des tiges. Sans être indispensable, cela permet de conserver une plante plus compacte. Vous pouvez faire cela avant de partir en vacances, la nouvelle floraison sera au rendez-vous, superbe, à votre retour.

Au printemps la souche doit être nettoyée de toutes ses anciennes tiges qui ont éventuellement persisté, cela favorise une belle pousse homogène.

Multiplication du géranium Rozanne

Pas de graine ni de drageon; ce géranium vivace est malaisé à multiplier. On peut espérer quelques réussites avec des boutures de printemps maintenues sur un fond de chaleur.

Espèces et variétés de Geranium

300 espèces souvent originaires des zones tempérées et donc rustiques.
- des espèces indigènes françaises : Geranium pyrenaicum, sylvaticum, robertianum
- des plantes cultivées :
Geranium sanguineum, le géranium sanguin
Geranium renardii, aux feuilles gaufrées
Geranium himalayense, grandes fleurs bleues
Geranium phaeum, petites fleurs presque noires
Geranium psilostemon, autre espèce remarquable au jardin
- plus de 2000 variétés et hybrides horticoles 

Fiches des plantes du même genre
Lire aussi
Le géranium rosat Le géranium rosat

Laurent BOURGEOIS de la pépinière AROM'ANTIQUE nous présente le géranium rosat (Pelargonium graveolens) Le géranium rosat est un géranium très odorant, son parfum est très puissant qui rappelle...

Bien choisir son géranium Bien choisir son géranium

Le printemps s'installe et avec lui, un choix très vaste de pélargoniums sur les étals. Nous allons vous aider à y voir plus clair afin de pouvoir plus facilement choisir celui qui vous conviendra...

Le géranium de Madère Le géranium de Madère

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le géranium de Madère Le géranium de Madère : un géranium gélif Le géranium de Madère est un géranium vivace mais non rustique dans nos...

Le basilic vivace Le basilic vivace

Bernard BUREAU des pépinières HORTIFLOR nous présente le basilic vivace. Un basilic vivace, un basilic perpétuel Le basilic vivace est un basilic pérenne dans son milieu d'origine (Afrique), mais...

Vous aimerez...
Le géranium rosat

Le géranium rosat

Bien choisir son géranium

Bien choisir son géranium

Le géranium de Madère

Le géranium de Madère

Le basilic vivace

Le basilic vivace

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Avancehercule (Gard)
    Il y a 2 mois, j'ai replanté mes anciennes souches de geranium. Les feuilles se sont bien développées mais je ne vois toujours pas apparaître les pousses qui génèrent les fleurs. Vont-elles finir par apparaître ou bien mes souches sont-elles trop vieilles.
    Répondre à Avancehercule
    Le 25/06/2016 à 12:56