A LA UNE »
Histoires de sureau

Pin de Wollemi

Pin de Wollimi, Wollemia nobilis

Botanique

N. scientifique Wollemia nobilis
Famille Araucariacées
Origine Australie
Floraison printemps
Fleurs produit des cônes
Typeconifère
Végétationvivace
Feuillage vert fonçé persistant
Hauteurjusqu'à 40 m

Planter et cultiver

Rusticité résiste jusqu'à une température de -12°C
Exposition soleil, mi-ombre
Solriche en humus, bien drainé
Acidité préfère un sol un pH acide, inférieur à 6
Humidité frais
Utilisationisolé
Plantationprintemps, automne
Multiplicationsemis, bouturage
Taillepas de taille nécessaire
Sensibilité résistant aux maladies
Pin de Wollimi, Wollemia nobilis

Wollema nobilis est un grand arbre rare et protégé, appartenant à la famille des Araucariacées, ordre des Coniférales ; c’est donc un conifère issu d’une lignée très ancienne, puisque les autres espèces de ce genre et ses proches parents, les Agathis et les Araucaria sont datés pour avoir leur origine au Crétacée. La population du pin de Wollemi est relictuelle de toute une branche de conifères aujourd’hui disparus.  Il est originaire d’un canyon, dont la localisation exacte à 200 kilomètres de Sidney est secrètement gardée, en raison de la fragilité des sujets restants. En effet, peu de pins wollemi subsistent dans leur milieu naturel, et ils disposent de plus d’une faible diversité génétique.

Dans le but de sauvegarder ce rare et beau conifère, une campagne de multiplication a été entreprise pour l’éparpiller de par le monde. C’est pourquoi, le pin wollemi se retrouve proposé à la culture pour les particuliers, et qu’il est disséminé dans les jardins botaniques. Le jardinier qui adopte un Wollemia nobilis sera donc un des maillons qui permettra de maintenir cette espèce vivante. Cette mise en commerce évite de plus que sa zone naturelle très limitée soit perturbée par les visites.

Description du pin de Wollemi

Wollemia nobilis est un conifère d’une grande longévité, mais croissant lentement. Les arbres adultes mesurent entre 35 et 40 m de hauteur ; ils sont entourés d ’arbres plus jeunes de différents âges qui repoussent à partir du même système racinaire : tout un bosquet est susceptible de provenir du même individu de départ. Dans son milieu naturel, on estime que la souche racinaire est âgée de 1000 ans ou plus.

Le tronc du pin wollemi est droit, unique lorsqu’il est jeune, puis multiple par la suite ou s’il est taillé. L’écore brune est grumeleuse, couverte de petites excroissances un peu rondes, et crevassées en écailles de tortue.

Le pin wollemi, comme les araucarias, produit 2 types de tiges, les unes à croissance verticales qui produisent les troncs, les autres, à croissance horizontale qui portent le feuillage. Wollemia nobilis immature montre une silhouette régulière étroite, caractérisée par ses branches feuillées retombantes. Les feuilles sont comme de larges aiguilles aplaties, longues, et coriaces, vert sombre lorsqu’elles sont matures, vert clair en cours de croissance, moment où le pin de wollemi semble couvert de plumes vert pâle. Elles sont disposées sur 4 rangs autour des rameaux, mais relativement à plat et densément, rappelant les feuilles d’un cycas ou d’une fougère.

En hiver les bourgeons terminaux sont étonnamment bleutés, car couverts d’une cire protectrice

Le pin wollemi fleurit au bout d’une quinzaine d’années. Les fleurs sont insérées dans des cônes sexués, mais l’arbre est monoïque. Il produit de petites graines aplaties.

Comment cultiver le pin wollemi ?

Wollemia nobilis croit lentement : il mesurera environ 3 m au bout de 10 ans de culture, cependant un large espace place à prévoir si on souhaite lui laisser atteindre sa maturité. Petit, il supporte un peu d’ombre, mais en grandissant il a besoin d’une exposition ensoleillée.

Il croit aisément dans un sol humifère et drainant, de préférence comportant une proportion de sable, de ph compris entre 5,5 et 6, se maintenant dans une certaine fraîcheur toute l’année.

Wollemia nobilis est rustique jusqu’à -12 °C.

Il est transplanté d’octobre à mars, paillé d’écorce de pin.

Comment multiplier le pin de Wollemi ? 

Les boutures de bout de branches sont possibles en automne, dans un sol sablonneux, aidées d’hormone de bouturage. Elles s’enracinent en 6 mois. Les boutures du haut de l’arbre, sont mieux susceptibles de produire des tiges verticales.

Les graines germent assez facilement ; elles sont semées dans un mélange de terreau et de sable, elles peuvent germer dans les 2 mois ou attendre l’année suivante après une stratification froide.

Espèces et variétés de Wollemia

Le genre a été créé récemment et comprend une espèce

  • Wollemia nobilis l'espèce type
Lire aussi
Clivie noble, Lis des forêts, Clivia nobilis Clivie noble, Lis des forêts, Clivia nobilis

Bien que beaucoup moins cultivé que le clivie vermillon, Clivia miniata, et ses hybrides, qui montrent de grandes fleurs en trompette, le Clivia nobilis est très intéressant pour la forme[...]

Hepatica nobilis, Anémone hépatique Hepatica nobilis, Anémone hépatique

Hepatica nobilis l'anémone hépatique est une adorable plante vivace appartenant à la famille des Renonculacées. L'hépatique est originaire d'Europe, croissant dans presque que toutes les forêts...

Palmier de Bismarck, Bismarckia nobilis Palmier de Bismarck, Bismarckia nobilis

Palmier très élégant à la douce couleur bleutée, le Bismarkia constituera un sujet ornemental hors pair dans les jardins bien abrités des régions les plus clémentes. Un élégant malgache Le...

Laurier sauce, Laurier noble, Laurier d'Apollon, Laurus nobilis Laurier sauce, Laurier noble, Laurier d'Apollon, Laurus nobilis

Le laurier sauce est de culture facile, il produit de petites fleurs regroupées en ombelles discrètes qui laissent ensuite la place aux fruits, des baies de couleur noire. Les feuilles[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire