Amender le sol du potager

Préparer et amender son potager
Préparer et amender son potager

Pour être productif, le sol du potager doit être bien équilibré et surtout vivant. Carences, pH trop alcalin ou trop acide, structure du sol inadaptée peuvent être corrigés par un apport en amendements.

Le cas particulier du potager

Dans un potager de nombreux légumes sont cultivés simultanément. Tous n'ont malheureusement pas les mêmes besoins : les carottes, les asperges ou encore l'ail apprécient un sol meuble, drainé voire sablonneux, les pommes de terre se plaisent en terrain acide et les choux en sol calcaire. Ce ne sont que quelques exemples mais qui montrent bien la difficulté de culture au potager. Une harmonisation visant à répondre de manière globale aux besoins de la majorités des plantes cultivées devra être mise en place si le potager est de taille moyenne. Si vous avez la chance de posséder une grande parcelle, alors il est possible de la diviser afin d'apporter les amendements nécessaires à chaque zone de culture.

Quand amender le potager ?

La période idéale pour amender le sol se situe du début de l'automne à la fin de l'hiver selon le type d'amendement choisi et la culture envisagée. Une couverture du sol avec du fumier ou des engrais verts permettra en outre de préserver la terre du lessivage et du compactage. La vie souterraine sera ainsi préservée et foisonnante pour un sol bien mieux équilibré au printemps. Les amendements auront le temps de se décomposer ou de faire leur cycle de vie et d'être enfouis avant l'arrivée des nouvelles cultures.

Quel amendement pour quel sol ?

Avant tout apport d'amendement, observez et analysez si nécessaire votre sol. Les plantes bio-indicatrices peuvent vous orienter dans vos conclusions.

L'amendement n'est pas considéré comme un engrais mais comme une manière d'améliorer le sol en modifiant sa biologie, sa chimie ou sa structure.

Dans un sol très calcaire, on privilégiera les amendements humiques comme le fumier et le compost qui corrigeront un peu le pH. Attention au fumier si vous plantez de l'ail ou des oignons, ils n'apprécient pas du tout ce type d'amendement. Réservez-leur une butte bien ensoleillée, loin des zones amendées de fumier.

En sol trop acide, un apport de calcaire sera nécessaire sous la forme de chaulage.

Dans un sol pauvre, léger et sablonneux, un apport de compost et de bonne terre végétale est toujours bienvenu.Les engrais verts peuvent aussi être très bénéfiques.

Au contraire en sol argileux, lourd, collant, un apport de sable de granulométrie moyenne accompagné d'un amendement humique comme du compost permettront d'alléger la terre. Là encore, les engrais verts seront très utiles pour décompacter le sol.

Lire aussi
Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Un potager bio Un potager bio

Pour débuter son premier potager bio quelques principes fondamentaux sont à connaître notamment en terme de choix des plantes, d’engrais naturel, de rotation des cultures et autres...

Le potager en lasagnes Le potager en lasagnes

Méthode de culture aussi astucieuse qu'originale, le potager en lasagnes présente bien des avantages. Plus besoin de se fatiguer à retourner la terre et préparer le sol de manière fastidieuse,...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Juju (Champagne)
    Répandre du fumier de cheval est bon pour le potager.
    Répondre à Juju
    Le 01/12/2016 à 16:55