Le bouturage à bois sec

Le bouturage à bois sec
Le bouturage à bois sec

La fin de l'automne et l'hiver sont des périodes idéales pour multiplier les plantes ligneuses comme les arbustes, certaines grimpantes et les arbres. Le bouturage sur bois sec est une technique très facile à mettre en œuvre qui assure un taux de réussite élevé.

Qu'est-ce que le bouturage à bois sec ?

Il s'agit d'un type de multiplication végétative qui permet d'obtenir une plante de caractéristiques identiques à celles du pied mère. Elle se pratique sur des rameaux lignifiés lorsque les végétaux sont en repos et ont perdu leurs feuilles, d'où le terme de « bois sec ». Ne confondez pas ce bois bien vivant mais en repos végétatif, avec les branches mortes ou desséchées au sens réel du terme, qui elles ne donneront jamais de racines !

Un bois lignifié est en fait un bois mûr dont les tiges ont perdu leur couleur verte avec le temps, se solidifiant pour prendre une couleur brune plus ou moins foncée. Généralement le bois de l'année commence à se lignifier à la fin de l'été pour devenir de moins en moins souple au fil des mois suivants.

Bouturage à bois sec : mode d'emploi

Ce type de bouturage est très facile à réaliser.

  • Commencez par préparer une tranchée en « V » d'une vingtaine de centimètres de profondeur, le long d'un mur exposé au Nord.

  • Tapissez le fond de sable de rivière grossier pour favoriser l'enracinement. Mélangez la terre extraite du trou, à une bonne part de ce même sable et réservez-la.

  • Lorsque les feuilles sont naturellement tombées sur les arbustes caducs, coupez des extrémités de tiges de 40 cm de longueur.

  • Divisez ces morceau en deux segments de 20 cm en coupant en biseau à l'aide d'un sécateur préalablement désinfecté et bien affûté au dessus d'un œil.

  • Réunissez les segments d'une même espèces par petits fagots de 5 ou plantez-les individuellement légèrement en biais dans la tranchée.

  • Rebouchez alors avec le mélange de terre et de sable.

  • Tassez doucement la surface et arrosez s'il ne gèle pas.

  • Laissez en place durant tout l'hiver sans soin particulier. Des racines devraient se former.

  • Au printemps, lorsque les signes de reprises sont effectifs, transplantez les boutures dans des pots individuels. Vous pourrez installer définitivement vos nouvelles plantes au jardin dès l'automne suivant.

Sur les arbustes non caducs, il suffira de supprimer tout le feuillage pour réaliser le même type d'opération. Attention certaines plantes nécessiteront l'emploi d'une bouture à talon pour mieux reprendre. Dans ce cas, il s'agira de prélever les rameaux adjacents à la tige principale en conservant un morceau de celle-ci, nommée « talon ». C'est ce talon qui sera planté directement dans la tranchée après étêtage de la tige pour la réduire à une taille de 20 cm.

Quelles sont les plantes concernées par le bouturage à bois sec ?

Ce type de bouturage s'applique à de nombreuses plantes ligneuses mais évidemment pas aux plantes herbacées. Les arbres comme les saules, les peupliers, certains érables et même les platanes sont concernés. Du côté des arbustes le choix est encore plus vaste : rosiers anciens ou botaniques, spirée, buddleia, cornouiller, deutzia, cotoneaster, forsythia, cytise, troène, seringa, renouée, corète du Japon ne sont que quelques exemples.

Les grimpantes comme le chèvrefeuille, la clématite, la bignone ou la vigne vierge pourront aussi s’accommoder de cette méthode.

Au verger, le figuier, la vigne, le framboisier, le groseillier ainsi que le cassissier seront faciles à multiplier ainsi.

Lire aussi
Le bouturage Le bouturage

Le bouturage consiste à multiplier vos plantes en replantant dans certaines conditions un fragment de celles-ci. Le fragment a prélever varie en fonction des espèces, de même pour la période de...

Le bouturage dans l'eau Le bouturage dans l'eau

Quoi de plus satisfaisant que de bouterer et de réussir à multiplier ses propres plantes pour soi ou pour offrir. Le bouturage dans l'eau se pratique pour certaines plantes communes et est très...

Le bouturage de feuilles Le bouturage de feuilles

Méthode de multiplication magique et ludique, le bouturage de feuilles permet d'obtenir exactement la même plante que le pied mère à partir d'une simple feuille. Essayez, vous serez étonnés du...

Le bouturage de racines Le bouturage de racines

Méthode très simple se pratiquant en hiver, le bouturage de racines est pourtant méconnu. Voyons comment procéder. Bouturage de racines : mode d'emploi Ce type de bouturage vous permettra d'obtenir...

Vous aimerez...
Le bouturage

Le bouturage

Le bouturage dans l'eau

Le bouturage dans l'eau

Le bouturage de feuilles

Le bouturage de feuilles

Le bouturage de racines

Le bouturage de racines

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Smitha774
    A big thank you for your article. Thanks Again. Great.
    Répondre à Smitha774
    Le 03/05/2014 à 17:45