Comment semer des plantes vivaces très simplement ?

Acis automnalis germé en automne
Acis automnalis germé en automne

Semer vos propres plantes vivaces vous permet d'obtenir des plantes vigoureuses avec parfois quelques belles surprises dans les variations de couleurs. Voyons comment réussir.

Réussir son semis de plantes vivaces ne nécessite pas forcément de posséder une serre ou un châssis. La plupart de ces plantes acceptent d’être élevées à la dure, dehors tout simplement ; même si elles se développent moins vite qu’en serre, elles n’en seront que bien plus robustes. De plus, elles seront en complète cohérence avec les saisons, ne germant que lorsque c’est le moment pour elles, ce qui améliore également la réussite du semis, mais demande parfois un peu de patience.

De quoi avez-vous besoin ?

  • des pots de semis, en plastique. Larges de 7 à 12 cm. le plastique retient mieux l’humidité de la terre. Bien sûr, si vous disposez d’un grand nombre de graines d’une espèce, vous pouvez semer dans un pot plus large, mais les graines germent mieux un peu serrées.

  • des étiquettes pour nommer vos semis. Sachant que certaines graines peuvent demander plusieurs mois avant de germer, l’étiquetage de vos pots est indispensable, vous devez savoir ce que vous y avez semé. Il vaut mieux ne semer qu’une espèce par pot.

  • Une caisse à gerber à haut bord ou un cageot profond pour entreposer vos semis. Elles sont trouées de part et d’autre ainsi qu’au fond. L’air circule, et le fond ne retient pas l’eau. Les bords doivent dépasser de plusieurs centimètres le haut des pots pour permettre la circulation de l’air, même lorsque vous couvrirez le cageot d’un plastique. La caisse ou le cageot permet de déplacer le semis en fonction des saisons : plutôt au soleil en hiver, et un peu plus à l’ombre quand la chaleur arrive.

  • un plastique translucide lassez large pour couvrir le cageot avec ses bords coincés dessous sur 2 des côtés. Les ouvertures deux autres côtés ne doivent pas être complètement obstruées pour permettre une légère ventilation : de cette manière, aucun problème de fonte des semis.

  • un sac de terreau. Utilisez un terreau de qualité, car les terreaux bas de gamme sont parfois mal décomposés ou trop acides et peuvent ruiner le développement futur de vos plantules.

  • de la patience ! certaines graines germent avant l’hiver, d’autre au printemps tôt ou très tardivement selon leur rythme. Lorsque rien ne germe dans un pot, il ne faut pas le jeter, on le laisse suivre le rythme des saisons, à l’ombre sans trop le laisser se dessécher, car la germination peut se réaliser à l’automne ou au printemps suivant, cela peut se produire pour des espèces comme les trilliums, certains bulbes (lis, fritillaires, acis...) les pivoines…

Bien acheter ses graines

La règle de base est de choisir des graines de qualité, ce qui signifie les plus fraiches possible. Elles doivent être issues de la récolte de l’année. Vous pouvez vous exercer avec les graines que vous avez récoltées sur vos propres plantes, c’est un vrai plaisir. Pour tromper votre impatience, offrez-vous quelques espèces faciles, qui fleurissent la première année du semis, et d’autres au développement plus long et enfin, pourquoi pas quelques raretés ?

Quand semer ?

Sans se prendre la tête, la plupart des graines germent très facilement, mais de nombreuses graines ont besoin de subir le froid de l’hiver pour germer au printemps ; c’est la stratification froide. D’autres germeront en fin d’été pour passer l’hiver sous forme de plantules, d’autres encore feront les deux. En conséquence, semez les graines dès que vous les obtenez, de septembre à février, et mettez le tout dehors au gel, elles n’ont pas besoin d’être bichonnées.

Internet permet de se renseigner sur les conditions de germinations des graines les plus capricieuses, à savoir comment rompre leur dormance. N’hésitez pas à demander aussi conseil dans les forums de jardinage.

Comment semer ses plantes vivaces ?

Utilisez le terreau pur ou faites un mélange de terreau et de votre terre de jardin, ainsi dès son plus jeune âge la plante fait connaissance avec les caractéristiques de votre terre.

Déposez les graines en surface, puis recouvrez-les de quelques millimètres de terreau, ou de gravier fin. Bassinez vos pots de semis au moins une heure pour que toute la terre soit très humide, puis disposer les pots dans le cageot.

Tant que les graines ne sont pas germées, le sol doit toujours rester humide. Durant l’hiver, les arrosages sont espacés, ils sont faits avec précautions à la pomme d’arrosoir, pour ne pas perturber la surface des pots. La caisse de semis est maintenue en hauteur pour éviter l’attaque des limaces.

Le cageot est couvert par un plastique translucide, cela évite le dégât des pluies violentes et maintient l’humidité. En avril, le cageot est découvert, attention alors de ne pas trop laisser le substrat se dessécher.

Généralement, les plantules apparaissent au printemps, certaines tôt et d’autres tardivement.

Faut-il les nourrir ?

Avec un bon terreau, les jeunes plantes ont de quoi se nourrir durant les 2-3 premiers mois, mais ensuite si elles poursuivent leur vie en pot, elles peuvent gagner à un léger apport d’engrais liquide une fois par mois ou 2 -3 grains d’engrais à libération lente. Bien que cela les booste très visiblement, il ne faut pas en abuser, car elles deviendraient plus fragiles. On peut se passer de ces apports d’engrais.

Le repiquage des plantules

Souvent, les plantes germent relativement serrées. Elles seront repiquées encore petites pour être séparées les unes des autres, dès qu’elles sont manipulables, à l’exception des plantes bulbeuses, qui ne se repiquent que lorsqu’elles se mettent en pause végétative. Les semis de plantes bulbeuses peuvent cependant être mis dans un pot plus profond quand leurs racines dépassent par en dessous, mais sans les séparer : il ne faut pas casser leurs racines.

Les jeunes plantes sont repiquées soit en pot individuel, soit en caissette ou jardinière. À ce stade, il faut que les pots contiennent une part de terre de jardin pour que les plantules s’adaptent à votre terrain. Les pots individuels sont préférables pour les plantes qui craignent le repiquage : digitales, pavots…

Le repiquage au jardin

Dès que possible, les jeunes plantes sont repiquées en place dans le jardin. Attention, car les jeunes plants repiqués attirent souvent les limaces. Des Digitalis ferruginea, par exemple, aiment être repiquées au stade où leurs plantules mesurent 3 à 5 cm de diamètre. Elles deviennent ainsi des plantes bien vivaces et persistent de nombreuses années.

Les meilleures périodes pour les installer au jardin sont avril-mai, éventuellement juin, et septembre-octobre. En juillet-aout tout repiquage au jardin demande des arrosages très suivis. Les pots individuels permettent de ne pas perturber les racines des plantes sensibles.

Les plantes vivaces semées fleurissent souvent à partir de leur deuxième saison chaude, mais certaines comme Lychnis x arkwrightii, la croix de Malte, sont capables de fleurir dès le premier été.

Lire aussi
Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter Semer des plantes vivaces plutôt que de les acheter

Peu de jardiniers se lancent dans le semis de leurs plantes annuelles et encore moins dans celui des plantes vivaces. Pourtant le semis de plantes ornementales est une activité à la portée de tous,...

Multiplier les plantes Multiplier les plantes

Du semis au marcottage, nombreuses sont les méthodes qui permettent d'obtenir un jardin opulent sans pour autant dépenser des fortunes. Le semis : patience et récompense Le semis est une méthode...

Semer en pot Semer en pot

Le semis en pot est idéal pour semer en petites quantités et pour surveiller au mieux le développement des plantules. Voyons de plus près cette méthode facile à pratiquer par tous les jardiniers,...

Comment préparer le sol au semis ? Comment préparer le sol au semis ?

Lorsque l'époque du semis en pleine terre approche à grands pas, il est nécessaire de préparer le sol pour l’accueillir. Tout dépendra alors de l'état du terrain au moment venu... Si vous...

Vos commentairesAjouter un commentaire