Améliorer le sol avec du BRF

Paillage naturel très en vogue dans les jardins publics, le BRF peut aussi être utilisé au jardin pour améliorer le sol, mais en prenant toutefois quelques précautions.

Broyage de branches d'arbustes issues d'une taille
Broyage de branches d'arbustes issues d'une taille

Le BRF en résumé

Le BRF ou 'bois raméal fragmenté' est un mélange de copeaux et de fragments de branches provenant du broyage d'arbustes ou d'arbres.

Courante au Canada depuis des décennies, cette forme de paillage organique, arrive depuis quelques temps chez nous dans les espaces verts publics et dans nos jardins. Le BRF met du temps à se décomposer et a pour mérite de rester en place environ une année, ce qui est pratique pour couvrir le sol dans les massifs ou sous le pied des haies durablement. Vous pouvez aussi en couvrir vos allées pour éviter que la boue ne vous colle aux pieds lorsqu'il pleut. La brouette évolue très bien sur ce type de revêtement !

Le BRF est épandu au sol en couche au pied des plantes d'ornement mais aussi parfois au potager. Il protège le sol contre le lessivage des nutriments et la pousse des adventices puis le fertilise par le biais de l'activité de transformation de la micro-faune présente dans la terre. Autre avantage: le BRF réduit l'évaporation de l'eau ce qui permet d'arroser moins souvent.

Où trouver du BRF ?

Le BRF est disponible dans le commerce, mais vous pouvez très bien le réaliser vous-même avec vos résidus de taille après les avoir passés au broyeur de végétaux.

Le BRF pour améliorer le sol ?

Le BRF imite le processus naturel qui se produit en forêt lorsque les arbres perdent leurs feuilles et que les débris végétaux offrent une couche aussi protectrice que nourricière au sol. Il est intéressant pour éviter les fastidieuses opérations de bêchage sur les grands terrains, car étalé en couche de 5 à 15 cm, il va ameublir le sol en douceur et étouffer les mauvaises herbes.

Lorsque le BRF est de bonne qualité et qu'il ne contient pas plus de 16 % de résineux, et aucun résidus de bambou, d'eucalyptus ou de canne de Provence, il apporte des nutriments au jardin et ne modifie pas son pH.

Généralement, on utilise ce paillage en automne sur des cultures déjà bien installées ou en pré-culture.

Les limites du BRF

Au printemps, il peut être responsable de la fameuse 'faim d'azote' sur les cultures récemment plantées que vous pouvez toutefois éviter en étalant une épaisse couche de compost bien décomposé en dessous.

Au potager, il doit être utilisé avec discernement selon la structure du sol afin de de pas avoir l'effet inverse de celui escompté. Sur un sol compact, mal drainé, argileux, voire calcaire il risque même d'être responsable du blocage du peu de vie microbienne qu'il reste, car les champignons ne sont pas présents en assez grand nombre pour réaliser le processus de transformation de la matière ; attention la pédofaune préférera fuir les lieux !

Un produit intéressant, mais à utiliser avec discernement !

Lire aussi
Améliorer le sol grâce aux légumineuses Améliorer le sol grâce aux légumineuses

Certaines plantes, dont les légumineuses, ont pour intérêt d'améliorer le sol de manière significative. Idéales en préparation du terrain avant une plantation ou un semis, elles peuvent aussi...

Comment améliorer un sol pauvre ? Comment améliorer un sol pauvre ?

Faire pousser des plantes ornementales ou des légumes dans un sol pauvre s'avère un peu compliqué. Sans pour autant employer de baguette magique, il est possible d'améliorer ce type de[...]

Reconnaître et améliorer sa terre Reconnaître et améliorer sa terre

Les sols sont classés selon la taille et la composition de leurs particules. Un sol à tendance minérale est issu de l'érosion des roches.

Rencontre avec Catherine Fraimbault de POT D'OR Rencontre avec Catherine Fraimbault de POT D'OR

Rencontre avec Catherine FRAIMBAULT de la pépinière POT D'OR en Guadeloupe.

Vos commentairesAjouter un commentaire