Les plantes saxicoles pour habiller les pierres

Saxifrages bien installés dans un mur
Saxifrages bien installés dans un mur

Dans la nature, toutes les plantes n'ont pas les mêmes besoins culturaux et tant mieux ! Les plantes saxicoles se plaisent sur roches, les dalles, les murs de pierres sèches. Nul besoin de terre, ni de quantités d'eau astronomiques pour qu'elles poussent allègrement. Découverte...

Qu'est-ce-qu'une plante saxicole ?

L’étymologie du mot 'saxicole' nous aide à y voir plus clair. 'Saxum' en latin signifie 'rocher', il est suivi du suffixe 'cole' qui signifie 'cultiver', 'habiter'. Les plantes saxicoles poussent donc uniquement sur un élément minéral.

Il existe d'autres organismes saxicoles comme certaines algues, lichens (symbiose entre champignons et algues) et même des bactéries.

Les plantes saxicoles n'ont pas besoin de terre pour vivre puisque leur support de culture est minéral, elles s'y accrochent grâce à des filaments (rhizoïdes) qui n'ont pas de fonction d'absorption des éléments nutritifs comme le feraient les racines des plantes classiques. Ce système de fixation est apparu il y a très longtemps sur l'échelle de l'évolution, il y a environ 400 millions d'années. Ces plantes captent l'eau et les nutriments dans l'atmosphère pour se nourrir, voire deviennent carnivores pour compenser le manque de nourriture (Pinguicula gypsicola).

Les termes 'Rupicole' ou 'Lithophytes' définissent aussi ces végétaux adaptés et poussant directement sur un support minéral.

Les véritables plantes saxicoles sont généralement des mousses ou des fougères comme Asplenium certerach ou Pyrrosia rupestris. Elles ne doivent pas être confondues avec les végétaux chasmophytes qui se développent dans la moindre anfractuosité ou la plus petite fissure et qui possèdent des racines parfois très étendues afin de pouvoir puiser des ressources en eau et nutriments et de s'accrocher au mieux face aux éléments. Elles ont pour caractéristiques d'être généralement basses pour résister au mieux au vent, au manque d'eau et à la chaleur. Leurs graines sont souvent très petites pour pouvoir se glisser dans leur milieu de prédilection ou y être apportées par de petits animaux, elles ont un fort pouvoir germinatif et ne demandent pas trop d'humidité ni une grande quantité de terre.

Parmi ces plantes on trouve le 'Nombril de Vénus' (Umbilicus rupestris), mais aussi les joubarbes, les saxifrages ou les cymbalaires.

Plantes de murailles, simplicité et facilité de culture

Au jardin, les véritables plantes saxicoles s'implantent généralement elles-même sur les parois rocheuses au fil du temps. Mousses, lichens ou petites fougères offrent alors leurs silhouettes naturellement ornementales sans les avoir plantées ou entretenues.

D'autres plantes peuvent s'adapter au manque de terre et à la vie spécifique entre les pierres, les grosses roches ou les fissures. Elles pourront être utilisées entre les dalles d'une terrasse, pour orner des pas japonais, ou pour habiller un escalier ou un muret en pierres sèches.

  • La cymbalaire des murailles (Cymbalaria muralis) forme des touffes au feuillage vert franc et se couvre de petites fleurs lilas de juin à novembre. Très rustique, elle trouve sa place dans tous les murs exposés à la mi-ombre.

  • Les diverses espèces de saxifrages (Saxifraga) sont très nombreuses puisque l'on en compte plus de 400 différentes. Rupicoles, elles colonisent les fissures ou les interstices entre les roches, ce qui leur a valu leur nom vernaculaire de 'Casse pierre'. Parmi toutes ces espèces, les saxifrages mousses sont idéales pour habiller les zones entre les pas japonais ou les dalles mais aussi dans les auges ou les rocailles. Le feuillage persistant forme des touffes arrondies d'où émergent des fleurs blanches, roses ou rouges de mai à août. Ces plantes apprécient la mi-ombre et un substrat toujours frais.

    Elles peuvent être envisagées en zone montagneuses car elle résiste à -30°C.

    Les saxifrages japonais (Saxifraga fortunei) et leurs nombreux cultivars fleurissent en fin de saison, de septembre à décembre. 'Black Ruby' au feuillage noir et à la floraison rose fuchsia saura se faire remarquer, tout comme 'Crystal Pink' aux feuilles panachées de rose, de blanc et de vert.

  • Les joubarbes (Sempervivum) font partie des plantes conseillées au jardiniers novices tant elles sont robustes. Elles résistent à tout et ne demandent rien pour pousser pourvu que le substrat soit très drainé. Ces plantes succulentes forment des rosettes de feuilles serrées entre-elles. Elles produisent des stolons rampants couvrant au fil du temps les enrochements. En été des fleurs étoilées apparaissent au bout d'une longue tige. Jaunes, crèmes, rouges ou roses, elles font toujours leur effet. Ces plantes sont idéales sur une toiture végétalisée, mais aussi dans les anfractuosités des murets ou en bordures d'allées. Sempervivum arachnoideum est très apprécié pour ses feuilles recouvertes de soies blanches croisées ressemblant à des toiles d'araignées, alors que 'Congo' présente des rosettes oranges presque rouges, très utiles en mosaïculture.

  • Les petits sedums font aussi le bonheur du jardinier désirant habiller une zone minérale. Il y en a pour tous les goûts ! Sedum dasyphyllum déploie une multitudes de minuscules rosettes bleutées entre les pierres. Il orne à merveille les anfractuosités des murs en pierres sèches, se plaît en rocailles et en auges. En été il produit de petites fleurs blanches très appréciées des insectes pollinisateurs. Sedum acre ou 'poivre des murailles' est une des espèces les plus célèbres. Le feuillage vert glauque disparaît sous une avalanche d'étoiles jaune éclatant en été. Vous pouvez vous amuser à collectionner les sédums, tant le nombre de variétés est important et les utiliser partout où l'espace minéral est majoritaire !

  • L'arabette (Arabis) se plaît particulièrement dans les jardins ensoleillés de zones montagneuses. Ses fleurs roses ou blanches très parfumées forment de véritables coussins dans les murets ou entre les dalles mais aussi dans les rocailles.

  • L'alysse au délicieux parfum de miel attire les insectes pollinisateurs de juin à octobre. Elle est idéalement plantée dans un muret situé près du potager ou du verger. Très rustique, résistante à la sécheresse, au plein soleil et au vent, cette plante très florifère trouve aussi sa place en bordures de massifs, dans les dallages ou pour égayer les anfractuosités d'un escalier naturel.

  • La campanule des murailles (Campanula muralis) pousse toute seule entre les gros enrochements apportant la touche bleutée ou mauve de ses cloches élégantes en toute simplicité de mai à août. Rustique, robuste florifère, elle constitue un sujet de choix pour orner un mur de pierre sèches mais aussi les rocailles ou les auges fleuries.

  • Pour les mêmes emplois, pensez à l'aubriète qui se couvre de fleurs mauves ou roses de mars à juin. Cette plante très résistante apprécie un substrat plutôt calcaire et le plein soleil. Tapissante, légèrement retombante, elle est idéale plantée en murets fleuris.

Lire aussi
Des plantes pour les murets en pierres Des plantes pour les murets en pierres

Un muret en pierre est un atout esthétique majeur dans un jardin. Pour le mettre en scène ou tout simplement pour lui donner encore plus de cachet, la plantation de quelques végétaux à floraisons...

Les plantes pour sol calcaire Les plantes pour sol calcaire

Cultiver des plantes en sol calcaire demande quelques précautions car certaines d'entre-elles le redoutent. Un choix judicieux, adapté à ce type de sol devrait vous éviter bien des déconvenues....

Les plantes pour sols sableux Les plantes pour sols sableux

Le sable est un matériau minéral qui peut avoir ses avantages, cependant, rares sont les végétaux adaptés à de telles conditions. Certaines plantes s'en accommodent tout de même plutôt bien et se...

Quelles plantes pour un sol rocailleux ? Quelles plantes pour un sol rocailleux ?

Difficile de faire pousser des végétaux dans un sol constitué en majeure partie de pierres, qui ne retient ni l'eau ni l'humus et qui garde la chaleur au moindre rayon de soleil ! Pourtant...

Vos commentairesAjouter un commentaire