Accueillir la biodiversité en septembre

Abeilles, bourdons, papillons, hérissons, coccinelles sont les auxiliaires du jardinier. Préserver la biodiversité permet de mieux les accueillir dans nos jardins.

Les insectes apprécient les mirabelles tombées au sol, laissez-en quelques unes
Les insectes apprécient les mirabelles tombées au sol, laissez-en quelques unes

Accueillez

  • Réalisez un abri pour les insectes dans une zone calme du jardin. Vous trouverez de multiples plans sur internet. Ces hôtels à insectes, leur permettent de passer l'hiver en paix et de peupler de manière pérenne votre jardin. De nombreux auxiliaires vous aideront ainsi à lutter naturellement contre les parasites.

Evitez

  • Septembre rime souvent avec traitement à la bouillie bordelaise ou au souffre. N'employez ces substances que sur les plantes qui ne sont pas en fleurs pour préserver les abeilles et autres insectes pollinisateurs.

  • Évitez de couper le feuillage des graminées en touffes. Non seulement il assure une bonne protection hivernale pour la plante, mais il est aussi magnifique couvert de givre et offre un abri de choix pour de nombreux petits animaux qui trouvent un refuge parfait durant la mauvaise saison.

Installez

Nourrissez

  • Offrez les fruits un peu trop mûrs du verger aux insectes et aux oiseaux, ils ont besoin de faire des réserves pour la mauvaise saison.

  • Épandez vos épluchures de légumes et résidus végétaux en couches directement sur le sol au pied de vos haies. Cette matière organique non décomposée va booster la vie du sol et ravir la pédofaune qui s'en nourrira pour la transformer en humus fertile pour vos arbustes de haies !

Plantez

  • Plantez de belles vivaces florifères comme les géraniums, les échinacées, les coréopsis, les penstemons, les gauras, pour attirer les insectes pollinisateurs. Avec les pluies automnales et le sol encore réchauffé, elles auront toutes les chances de reprendre.

  • Au potager, laissez quelques zones en jachères. Les plantes indigènes, souvent affublées du terme de 'mauvaises herbes' couvrent le sol efficacement et attirent de nombreux insectes pollinisateurs qui s'y cachent, s'y nourrissent et y pondent leurs œufs.

  • L'époque de plantation des arbustes débute. Profitez-en pour créer des haies diversifiées portant des fleurs et des baies pour attirer les insectes pollinisateurs et les oiseaux chez vous !

  • Plantez dès à présent les bulbes de printemps, certains à floraison précoce comme le perce-neige, le muscari ou les premiers narcisses feront le bonheur des bourdons et premiers papillons.

  • Semez en caissettes des bisannuelles comme le myosotis, les pensées, violas et giroflées. Vous pourrez ainsi les introduire très tôt au printemps sur le balcon en pots ou au jardin pour régaler les bourdons, toujours les premiers à se manifester malgré le froid.

Taillez

  • Profitez de la taille des framboisiers remontants, pour couper les tiges sèches ayant fructifié au mois de juin ou de juillet. Creuses et moelleuses, elles constituent des abris de choix pour les abeilles et guêpes solitaires une fois réunies en petits fagots.

Lire aussi
Accueillir la biodiversite en juillet Accueillir la biodiversite en juillet

Abeilles, bourdons, papillons, hérissons, coccinelles comptent parmi les auxiliaires du jardinier. Préserver la biodiversité permet de mieux les accueillir dans nos jardins.

Accueillir la biodiversité en mars Accueillir la biodiversité en mars

Le mois de mars marque le retour tant attendu du printemps. Les sens sont en éveil chez le jardinier toujours prêt à accueillir la biodiversité.

Accueillir la biodiversité en juin Accueillir la biodiversité en juin

La biodiversité au jardin a une importance cruciale. Insectes pollinisateurs, auxiliaires du jardinier, oiseaux, petits mammifères ont tous leur place dans l'équilibre de cet écosystème.

Accueillir la biodiversité en avril Accueillir la biodiversité en avril

Le mois d'avril est idéal pour développer la biodiversité au jardin. Le printemps aidant, de nombreux petits animaux viendront s'y installer et une variété de plantes infinie y pousser si[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire