Questions fréquentes sur la pomme de terre

Sa culture, sa récolte mais aussi les variétés adéquates pour chaque type de cuisson...
Sa culture, sa récolte mais aussi les variétés adéquates pour chaque type de cuisson...

Quoi de plus commun qu'une pomme de terre ? Et pourtant ce légume cultivé depuis des siècles appelle encore à des questionnements. Sa culture, sa récolte mais aussi les variétés adéquates pour chaque type de cuisson n'auront plus de secrets pour vous !

Questions fréquentes sur la pomme de terre, sa culture et ses bienfaits

Combien existe-il de variétés de pommes de terre ?

Il existe plus de 4000 variétés de pommes de terre, mais seules quelques-unes d'entre-elles sont couramment cultivées pour l'alimentation. Environ 1300 variétés sont inscrites sur le catalogue communautaire européen et un peu plus de 190 sur le catalogue officiel français.

Combien y-a-t-il de calories dans une pomme de terre ?

Une portion de 100 g de pomme de terre cuite à la vapeur ou bouillie correspond à 75 à 85 kcal selon la variété, dont 20 g de glucides. Sous la forme de frites, comptez la bagatelle de 250 à 300 kcal !

Comment faire germer la pomme de terre dans le but de la planter ?

Il existe dans le commerce des plants pré-germés. Si vous préférez le faire vous-même pour des raisons économiques ou si vous utilisez votre propre production, placez vos tubercules dans un endroit frais (7°C) pour que les germes ne se développent pas trop vite ce qui les fragiliserait, et à lumière pour les sortir de leur dormance.

Placez les tubercules côte à côte, yeux vers le haut dans des cageots ou des clayettes bien ventilés.

Comment prévenir les maladies et parasites de la pomme de terre ?

Procurez-vous toujours des tubercules certifiés sains avant la plantation.

N'oubliez pas que certaines variétés sont moins sensibles que d'autres aux maladies cryptogamiques, renseignez-vous bien.

Optez pour la rotation des cultures.

Plantez des œillets d'Inde entre les rangs contre les nématodes, de l'ail et de l'oignon qui feront fuir les parasites tout en préservant vos plants des maladies cryptogamiques.

Pulvérisez très régulièrement du purin de prêle en alternance avec du purin de consoude.

Comment récolter la pomme de terre ?

Attendez que le temps soit au beau fixe et munissez-vous d'un croc à pommes de terre ou d'une simple fourche-bêche. Faites levier avec l'outil afin d'extraire la motte. Attention de ne pas le planter trop près pour ne pas enfourcher les tubercules !

Laissez-les ressuyer au soleil une journée puis brossez la terre doucement avant de les consommer (pommes de terre nouvelles) ou de les stocker (variété de conservation).

Comment stocker la pomme de terre ?

Triez les tubercules pour éliminer dès la récolte ceux qui sont verts (fortes doses de toxines), ceux qui présentent des blessures ou des tâches.

Ôtez un maximum de terre en les frottant à la main.

Pour éviter que vos pommes de terre ne germent, entreposez-les dans un local totalement obscur et frais (entre 8 et 10°C). Un cageot recouvert de paille bien sèche sera parfait pour les accueillir. Vous pouvez aussi les placer en silo ou en clayette.

Vérifiez souvent l'état sanitaire de vos tubercules, et jetez vite ceux qui présentent des tâches suspectes.

Faut-il arroser la pomme de terre ?

La pomme de terre n'est pas un légume gourmand en eau, les excès d'humidité lui sont même néfastes. Un arrosage en début de culture ne sera nécessaire que si le printemps est sec. En période estivale, arrosez copieusement une fois par semaine en cas de sécheresse. Arrosez toujours au pied de la plante, jamais sur le feuillage pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques.

Faut-il butter la pomme de terre ?

Le buttage est un geste essentiel pour favoriser un bon enracinement et la formation des tubercules tout en évitant leur verdissement qui les rend toxiques. Lorsque les plants font 20 cm de hauteur, formez une butte de terre autour des tiges.

Qu'est-ce qu'un tubercule ?

La pomme de terre est un tubercule, c'est à dire un organe végétatif souterrain servant de réserves à la plante lors de la période de dormance. Lorsque l'on consomme une pomme de terre, il s'agit donc d'une partie du système racinaire de la plante. La pomme de terre est considérée comme un légume-racine, notion importante lorsque l'on se réfère au calendrier lunaire.

Quand planter la pomme de terre ?

Les tubercules ne sont pas gélifs mais les parties aériennes oui. Il est donc important d'attendre que les gelées soient passées pour planter la pomme de terre. Un truc de jardinier consiste à attendre la floraison du lilas pour commencer les plantations. Selon les régions, la plantation s'étale de mars à fin avril.

Quand récolter la pomme de terre ?

Selon les variétés, la pomme de terre est récoltée entre 60 et 160 jours après sa plantation.

Les variétés précoces sont ainsi récoltées fin mai, et les tardives jusqu'en octobre, d'où l'intérêt de planter plusieurs variétés au potager pour échelonner les récoltes !

Quelle est la différence entre pomme de terre et patate ?

Le question paraît simpliste, mais elle est cependant souvent posée et mérite que l'on s'y attarde. Le mot 'patate' passé dans le langage courant pour qualifier la pomme de terre (Solanum tuberosum) est en fait un emprunt lexical d'un mot de la langue arawak parlée au Nord de l'Amérique du Sud.

Il qualifiait alors Ipomea batatas, la patate douce que nous connaissons et qui est une plante rampante poussant dans les zones tropicales. 'Batatas', puis 'Papa' en espagnol qui qualifie de nombreux tubercules, ont formé avec le temps le mot 'Patate' employé dans le langage vernaculaire pour la pomme de terre. Il est toutefois nécessaire de faire un distinguo entre la pomme de terre qui fait partie de la famille des Solanacées et la patate douce à la saveur sucrée et au tubercule conique qui fait partie d'une toute autre famille, celle des Convolvulacées.

Quelle pomme de terre choisir pour faire de la purée ?

Pour faire une bonne purée, la chair de la pomme de terre doit être farineuse et friable à la cuisson. 'Bintje' et 'Caesar' sont particulièrement adaptées à ce plat. 'Monalisa', 'Manon', 'Marabel' feront aussi leur effet, mais jamais autant que 'Vitelotte' à la couleur mauve !

Quelle pomme de terre choisir pour faire des frites ?

Les pommes de terre à chair farineuse sont idéale pour préparer de bonnes frites croustillantes à l'extérieur et légères à l'intérieur. 'Bintje' est la variété la plus utilisée pour cet emploi en Belgique, reconnu comme 'LE' pays de la frite. 'Manon' et 'Agria' sont aussi recommandées pour la préparation de bonnes frites.

Quelles sont les maladies les plus fréquentes chez la pomme de terre ?

Lors de la levée, le Rhizoctone brun est la maladie la plus virulente. Le mildiou est aussi très fréquent ; Il apparaît lorsque les températures avoisinent les 20° et que l'humidité est élevée. L'alternariose, la fusariose, la gale et la dartrose font aussi partie du lot des maladies cryptogamiques qui touchent la pomme de terre.

De nombreux virus (Y, A, S, M, X, Rattle, Mop-top, TSWM) peuvent aussi endommager vos plants.

Quelles sont les meilleures variétés de pommes de terre  ?

Difficile de faire un choix parmi les multiples variétés de pommes de terre sur le marché. Taille, couleur, forme, goût, texture mais aussi conservation, précocité ou résistance aux maladies entrent dans les critères de choix de chacun. Voici quelques pistes pour vous aider à faire votre choix :

'Amandine' est une variété précoce à la chair fine qui tient bien la cuisson. Le tubercule est allongé, jaune de la chair à la peau. Très productive, cette pomme de terre a le défaut d'être sensible aux maladies et de ne pas se conserver très longtemps.

'Jeannette' offre un très bon rendement et résiste bien aux maladies. La chair est jaune, entourée d'une peau rosée. Ferme, elle est utilisée pour la cuisson vapeur ou pour réaliser des poêlées. Il s'agit d'une variété hâtive.

'Bintje' est une variété ancienne idéale pour les purées car sa chair jaune est farineuse. Il s'agit d'une des variétés les plus cultivées par les particuliers. Moyennement résistante aux maladies, elle présente toutefois un très bon rendement et une bonne conservation.

'Bernadette' présente une chair et une peau jaunes. Cette pomme de terre a tout pour plaire : polyvalente, elle convient à tous les types de cuissons. Résistante aux maladies, offrant un très bon rendement, cette variété semi-hâtive se conserve très bien.

'Roseval' fait partie des grands classiques pourtant elle ne fait pas partie des plus résistantes aux maladies, chose compensée par sa chair ferme, jaune et sa peau rosée. Tardive, elle se conserve bien et se prête à la préparation de salades car elle tient très bien la cuisson vapeur.

'Ratte' est une variété ancienne présentant un tubercule allongé et noueux à la chair ferme développant un délicieux goût de noisette. Précoce, elle est peu productive et quelque peu sensible aux maladies mais elle est vraiment succulente.

Quelles variétés choisir pour faire des pommes de terre sautées, rissolées ou en gratin ?

Les variétés à chair ferme doivent être privilégiées pour ce type de cuisson. 'Annabelle', 'Charlotte', 'Franceline', 'Ratte', 'Roseval' seront parfaites pour cet emploi.

Quels sont les différents types de cultivars de pomme de terre ?

  • Les pommes de terre de consommation sont divisées en trois catégories : classiques, farineuses et fermes, correspondant chacune à un mode de cuisson. Parmi ces pommes de terre, on distingue les variétés précoces consommées en primeur, les pommes de terre de saison et les pommes de terre de conservation qui, comme leur nom l'indique, sont tardives et se conservent longtemps.

  • Les pommes de terre féculières sont quant à elles très chargées en amidon et sont utilisées dans l'industrie pour extraction.

  • Les pommes de terre fourragères servent à l'alimentation animale.

Quels sont les parasites les plus redoutables pour la pomme de terre ?

Les nématodes (à kystes, à galle ou libres), les doryphores, les pucerons et les taupins sont les parasites qui causent le plus de dégâts sur les cultures de pommes de terre.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus courantes sur...

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici les réponses aux questions...

Questions fréquentes sur la permaculture Questions fréquentes sur la permaculture

Souvent utilisé à tord ou simplement pris pour une technique de jardinage, le terme 'permaculture' reste bien mystérieux pour de nombreuses personnes. Voici donc un éclaircissement bien mérité !

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles vous ne pensiez...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • A.mokrani (Metz montigny-les - metz 579)
    Merci beaucoup de ces informations tres utiles ça aide vraiment
    Répondre à A.mokrani
    Le 16/06/2019 à 10:45