Un jardin économique

Inutile de se ruiner pour avoir un beau jardin ! Vous en doutez ? En suivant nos conseils, vous allez apprendre à tirer partie des offrandes de la nature afin que votre jardin ne demande que peu de soins et soit en pleine santé et opulent toute l'année.

Un jardin économique, sans se ruiner c'est possible !
Un jardin économique, sans se ruiner c'est possible !

Un jardin sans se ruiner c'est possible !

Lorsque l'on s'imagine un beau jardin, on se figure forcement un achat de plantes conséquent et des produits d'entretien coûteux pour les entretenir, sans oublier les arrosages incessants et les outils toujours plus sophistiqués, voire connectés, pour mener à bien notre projet. Pourtant quelques astuces permettent d'obtenir un jardin de rêve simplement et sans dépenses excessives !

1- Soigner le sol

Une terre fertile est une terre vivante et en bonne santé. Les micro-organismes qui transforment la matière organique sont très nombreux, les vers de terre et autres petits animaux se multiplient abondamment, travaillant le sol pour qu'il demeure perméable à l'eau, à l'air et qu'il soit fertile.

Pour obtenir ce type de sol, il est nécessaire de faire des apports en matière organique comme du compost qui peut être réalisé à base de déchets végétaux recyclés, ou de fumier glané dans les fermes voisines pour un prix défiant toute concurrence, voire gratuitement, en l'échange de menus services.

Une fois le sol nourri, il est essentiel de le couvrir pour le préserver des aléas climatiques. Abrités du lessivage, de l'érosion, des rayons brûlants du soleil, les habitants des couches superficielles du sol, si importants à sa bonne santé, seront présents en nombre.

Un paillage organique épais :

  • aidera à protéger la terre ;

  • évitera l'emploi d'herbicides en empêchant la germination et la pousse des herbes folles ;

  • réduira le phénomène d'évaporation en permettant des économies d'eau ;

  • rendra le sol encore plus fertile en se décomposant.

Paille, fumier (en couche hivernale), feuilles mortes ou BRF réalisé à partir des petites branches et des feuilles mortes coriaces dans un broyeur de végétaux feront parfaitement l'affaire. Renseignez-vous, certaines communes mettent ce type d'outil gratuitement à la disposition des usagers, sinon vous pouvez en louer un puissant à la journée pour réaliser votre BRF avec efficacité.

Le semis d'engrais vert assure lui aussi toutes ces fonctions avec en plus, celle d'améliorer la structure chimique et physique du sol.

2- Le choix des plantes

Pour un jardin qui ne demande que très peu d'entretien, inspirez-vous de ce qui pousse bien et se multiplie allègrement dans les jardins voisins. Interrogez votre pépiniériste pour installer chez vous des plantes locales ou adaptées parfaitement au climat et au type de sol. Elles pousseront sans souci et ne demanderont que très peu d'entretien.

Pensez également à associer des plantes qui se protègent mutuellement contre les parasites et les maladies au jardin d'ornement comme au potager. Dans ce dernier, pratiquez la rotation des cultures afin de limitez la propagation des agents pathogènes sur une même espèce d'une année sur l'autre.

Pensez à planter des haies diversifiées qui attireront les auxiliaires qui vous aideront à lutter contre les ravageurs de manière naturelle sans user de produits phytosanitaires coûteux et dangereux. Ces haies auront également une fonction brise-vent pour protéger vos cultures. À leurs pieds, la terre sera retenue ainsi que les eaux de pluies. Composée d'arbres et d'arbustes tantôt à feuillage persistant tantôt caducs, les feuilles en tombant offriront un apport non négligeable de matière organique. Certains arbres supportant un élagage fréquent fourniront également du bois de chauffage.

3- Obtenir des plantes

  • Le semis est la façon la plus facile pour obtenir un très grand nombre de plantes de manière économique. Un paquet de graines ne coûte pas cher et les nombreuses plantules obtenues pourront être partagées ou échangées avec famille, voisins, amis ou autres amateurs afin de compléter votre collection à moindre coût. N'oubliez pas de récolter vos graines de vivaces, annuelles ou bisannuelles en vue de les semer l'année suivante ou encore une fois de les échanger contre de nouvelles plantes !

  • Pratiquez également l'art du bouturage sous toutes ses formes pour obtenir un grand nombre de plantes gratuitement ou pour perpétuer une espèce repérée dans un jardin voisin.

  • Vous pouvez obtenir des arbres fruitiers en semant des pépins ou des noyaux ! Ensuite grâce au greffage, vous obtiendrez la variété choisie et des fruits bien plus rapidement !

4- Préserver l'eau

  • Installez des récupérateurs d'eau de pluie sous vos gouttières et partout où l'eau s’écoule abondamment par temps pluvieux.

  • Si cela est possible, faites réaliser un forage pour profiter de l'eau présente dans le sous sol et être ainsi autonomes en cas de restrictions.

  • Pensez aux rétenteurs d'eau, ces petits granulés qui permettent de faire des économies énormes en été ! Il suffit de les ajouter à la terre pour qu'ils se gonflent et diffusent l'eau dont les plantes ont besoin.

  • Arrosez uniquement le soir à la fraîche. Si la surface est importante, n'hésitez pas à investir dans un système d'arrosage automatique avec goutte-à-gouttes, il sera très vite rentabilisé !

5- Préparez vous-même vos produits

Purins, macérations et décoctions de plantes vous aideront à prévenir et à lutter contre de nombreux agents pathogènes et ravageurs. N'hésitez pas à en concocter plusieurs sortes à base d'ortie, de prèle ou de consoude ; des plantes très courantes et gratuites !

Pour vos boutures, remplacez l'hormone chimique par de l'eau de saule ! Les branches ayant servi à la préparation pourront ensuite être replantées au jardin car elles devraient avoir produit des racines !

Lire aussi
Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin Didier Danet, Le Jardin Jour & nuit pour Ma Maison, Mon Jardin

Dans le cadre de Jardins jardin 2014 aux Tuileries, Didier DANET a proposé pour Ma Maison, Mon Jardin, une vision conceptuelle d'un jardin de jour et de nuit. Le parcours[...]

Le jardin à la Française Le jardin à la Française

Le jardin à la Française en opposition au jardin anglais porte à son apogée l'art de l'ordre et de la symétrie. Un art majeur voulu par le Roi Soleil et[...]

Créer un jardin manège Créer un jardin manège

Gérard BOURGES nous présente un jardin manège, un jardin rond permettant une rotation simple des cultures.

Les joies du jardin en hiver Les joies du jardin en hiver

Gérard BOURGES nous parle des joies du jardin en hiver et ses rencontres imprévues avec les petits animaux du jardin

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • FRANCOISE (TARN 800 mètres)
    MERCI de vos conseils, j'apprends chaque fois quelque chose, à près de 80 ans, c'est encore agréable.
    Répondre à FRANCOISE
    Le 04/09/2021 à 13:37