Que planter sous un conifère ?

Pas toujours évident de planter sous un conifère...
Pas toujours évident de planter sous un conifère...

En forêt comme au jardin, il est bien rare de pouvoir apprécier le spectacle d'une végétation exubérante sous un conifère. Pourtant en utilisant quelques astuces et des plantes appropriées vous pourrez orner son pied de la plus belle des manières !

Les problèmes à contourner

Sous un conifère plusieurs paramètres entrent en corrélation réduisant les chances de voir pousser spontanément des végétaux.

Tout d'abord, les aiguilles des conifères tombées au sol produisent des toxines qui leur permettent d’éviter toute concurrence à leur pieds en inhibant la germination des autres graines de végétaux. Les nutriments et l'eau leur sont ainsi réservés.

Certains conifères dont les pins parasols par exemple, ont des racines superficielles qui puisent les nutriments rendant le sol très pauvre en surface, les plantes qui auraient réussi à germer ne trouvent donc pas assez de nourriture pour croître correctement.

L'ombre parfois dense que les conifères produisent ne convient pas à la majorité des végétaux. Ajoutons à cela un manque d'eau non négligeable car la pluie à bien du mal à pénétrer la ramure de ces arbres au feuillage persistant pour la plupart.

Voici donc un tableau bien inquiétant complété par l'acidification du sol provoquée par la décomposition des fameuses aiguilles empêchant au passage les plantes calcicoles de s'installer durablement.

Des solutions pour planter sous un conifère

Pas de panique ! Une fois les causes connues, il est toujours possible de les contourner !

  • Ne semez jamais des graines sous un conifère, comme nous l'avons vu, elles auront peu de chance de germer. Préférez installer des plants déjà bien développés en godets ou en pots.

  • Ratissez les aiguilles et remplacez-les par un épais paillage de compost bien mur pour fertiliser le sol en douceur. Faites-le pénétrer avec une griffe, en prenant soin de ne pas abîmer les racines de l'arbre.

  • Lorsque vous décidez d'installer une plante sous un conifère, créez une poche de terreau et ajoutez une poignée de mélange de corne broyée et de sang séché sans oublié les mycorhizes qui aideront votre plante à se constituer un système racinaire plus fort et efficace en entrant en symbiose avec elles.

  • Choisissez uniquement des plantes amatrices d'ombre et oubliez celles qui ont besoin de soleil pour fleurir.

  • N'hésitez pas à installer un système d'arrosage automatique sous vos conifères pour palier au manque d'eau.

Quelles plantes installer sous un conifère ?

S'il s'agit d'un grand arbre au tronc dégarni, pensez aux lianes qui grimperont au long de celui-ci. La clématite est idéale et vous en trouverez de nombreuses variétés. Certains rosiers lianes peuvent aussi prendre place au pied de votre conifère, choisissez alors la variété selon votre climat et préférez les rosiers labellisés ADR bien plus résistants.

Pensez aussi aux chèvrefeuilles grimpants ou au lierre splendide dans ses versions panachées.

Du côté des plantes couvre-sols, optez pour les pervenches blanches ou bleues toujours délicates et formant de beaux tapis !

Si vous préférez les plantes fleuries, tentez le bergenia, cette plante si peu regardante et si facile de culture qui se couvrira de bouquets de fleurs roses sans aucun effort de votre part. De même pour le géraniums vivace, très rustique et florifère qui poussera sans problème sous vos conifères tout comme le millepertuis qui vous offrira sa floraison jaune d'or de juin à septembre.

Du côté des feuillages décoratifs, optez pour l'asarum dont les nombreux cultivars proposent des teintes argentées du plus bel effet ou pour une des nombreuses variétés de Brunneras.

On pense peu aux pulmonaires, ces plantes aux rhizomes traçants, aux feuillages tantôt argentés ou tachetés qui se parent de belles fleurs de février à mai. Là encore, vous aurez un vaste choix parmi les cultivars avec une palette s'étendant du blanc au rouge en passant par toutes les nuances de bleu et de violet.

Les fougères persistantes d'extérieur constituent aussi des valeurs sûres pour agrémenter de leurs frondes texturées le pied de vos conifères.

Les plantes de terre de bruyère se plaisent aussi à l'ombre des conifères et dans ce sol à tendance acide. Plantez en groupes des azalées, ou des bosquets de rhododendrons et de camélias. Si vous préférez le côté sauvage des bruyères réalisez de beaux tapis avec ces plantes si faciles à vivre.

Pour un hiver fleuri pensez aux multiples cultivars d’hellébores. Cette plante connue sous le nom de 'Rose de Noël' présente de belles fleurs en coupes blanches, vertes, jaunes, roses, rouges, pourpres et même noires parfois panachées ou maculées, simples ou très doubles. De quoi débuter une belle collection !

Si vous aimez les surprises, plantez des bulbes et oubliez-les ! Leur floraison sera un émerveillement chaque année renouvelé. Cyclamen de Naples, jacinthes des bois, anémones, perce-neige, muscaris, puschkinias, narcisses, ail des ours, nivéole d'été, tulipes botaniques, muguet... Vous trouverez largement de quoi échelonner les floraison ! Les bulbes ont aussi pour capacité de se naturaliser et de former de beaux tapis au fil du temps, profitez-en !

Lire aussi
Planter sous les arbres Planter sous les arbres

Un terrain arboré ne doit pas forcément rester dénudé. Certes les conditions de culture y sont plus difficiles à cause du manque de soleil, de la relative sécheresse du sol et de la concurrence des...

Planter des tomates sous serre Planter des tomates sous serre

Gérard BOURGES nous conseille sur la plantation de plants de tomates sous serre. Préparation des plants de tomates à planter Avant de mettre en place ses plants de tomates, il est important...

La culture sous abri La culture sous abri

Cultiver sous abri au jardin permet de prolonger les saisons de récolte des légumes et des fruits et de fleurissement des fleurs. Selon le budget et la place disponible, l'abri peut aller d'une...

Planter des bulbes de printemps Planter des bulbes de printemps

L'hiver approche mais vous pouvez encore profiter de quelques semaines pour jardiner et planter des bulbes à floraison printanière comme les crocus, les muscaris, les fritillaires... Les bulbes de...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Nilse (Sologne)
    Sans oublier les digitales qui forment des massifs magnifiques au pied des grands pins sylvestres
    Répondre à Nilse
    Le 06/01/2019 à 10:09