Questions fréquentes sur le cerisier

Un cerisier dans un jardin est toujours source de bonheur ! Sa splendide floraison printanière est suivie des fameuses cerises dès le début de l'été pour la plus grande joie des enfants et des plus grands ! Plus facile à cultiver qu'il n'y paraît ce beau fruitier est à la portée de tous les jardiniers !

Questions fréquentes sur le cerisier et les cerises...
Questions fréquentes sur le cerisier et les cerises...

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur le cerisier et sa culture...

Comment planter un cerisier ?

  • Creusez un trou égal à deux fois la taille de la motte en tous sens si possible deux semaines avant la plantation. Griffez les parois du trou et versez un épais lit de compost additionné de poudre de corne broyée et de sang séché, recouvrez le tout d'une fine couche de terre.

  • Laissez tremper la motte dans une grande bassine d'eau à température ambiante une heure avant la plantation.

  • Si la terre de jardin extraite du trou est argileuse et compacte, ajoutez une bonne part de sable de rivière pour deux parts de compost bien décomposé.

  • Placez la motte dans le trou et réglez sa hauteur. Le collet doit être affleurant du sol et le point de greffe non enterré.

  • Rebouchez le trou et tassez la terre autour du pied du cerisier.

  • Ménagez une cuvette autour du pied et arrosez abondamment.

Comment prévenir et lutter contre les parasites du cerisier ?

Placez des étiquettes enduites de glu lorsque les cerises passent du vert au jaune ou choisissez des variétés tardives pour éviter la terrible mouche de la cerise et ses fameux asticots !

Contre la cheimatobie, placez des bandes de glu sur le tronc et pulvérisez Bacillus thuringiensis entre le débourrement et la floraison ou en cas d'attaque. Ce traitement ne fonctionne pas sur les larves de tenthrèdes qui seront éliminée avec du savon noir. N'oubliez pas de favoriser la biodiversité, plus votre jardin accueillera d'oiseaux, moins les chenilles et larves en tous genres auront l'occasion de se multiplier.

Comment prévenir les maladies du cerisier ?

Respectez les conditions de plantation et de culture. Le sol doit être bien drainé pour éviter nombre de maladies cryptogamiques.

Pulvérisez de la bouillie bordelaise en traitement hivernal et juste avant le débourrement.

Dois-je tailler mon cerisier ?

Le cerisier fait partie des arbres fruitiers dont la taille est parfois mal tolérée. Il faut donc procéder avec discernement et parcimonie. Préférez tailler en tout début d'automne pour éviter les écoulements de sève et les pathologies.

La taille de fructification est inutile sur le cerisier.

Tous les 4 ans, taillez les éventuelles branches mortes à la base, dégagez la couronne en coupant les branches chétives et qui se croisent en son centre. Pour redonner une belle forme à votre cerisier, taillez 30 cm d'extrémité de branches pour qu'il reprenne son port arrondi si nécessaire.

Pansez les plaies de taille avec un mastic à la propolis.

Est-il nécessaire de planter plusieurs cerisiers pour avoir des cerises ?

Excepté pour les variétés auto-fertiles comme 'Summit', 'Anglaise hâtive', 'Belle Magnifique', 'Griotte du Nord' ou 'Maynard', il sera nécessaire qu'au moins un autre cerisier se trouve dans le périmètre de votre jardin afin d'assurer une bonne pollinisation.

D'une manière générale, beaucoup de variétés de cerisiers acides sont auto-fertiles, alors que les cerisiers doux comme les bigarreaux et guignes sont auto-stériles et ont besoin d'une fécondation croisée pour être productifs. Pensez à faire correspondre les périodes de floraisons pour obtenir une bonne pollinisation et à associer des variétés compatibles :

  • 'Coeur de Pigeon'/' Hâtif Brurlat'/'Napoléon' ;

  • 'Early Rivers'/'Morreau'/'Burlat'/'Marmotte' ;

  • 'Van'/'Hâtif Burlat'

  • 'Napoléon'/ 'Géant d'Hedelfingen', 'Burlat', 'Early river' ;

  • 'Reverchon'/'Napoléon', Guigne, 'Early rivers', 'Géant d'Hedelfin'

Ces combinaisons constituent de simples exemples, il existe bien sûr de multiples possibilités dont certaines que vous avez sans doute testées dans votre jardin ! Si vous n'avez pas encore de cerisier, renseignez-vous auprès de votre pépiniériste qui saura vous conseiller les variétés les mieux adaptées à votre terroir et vous guider vers les éventuelles variétés à leur associer pour obtenir une productivité optimale.

Faut-il fertiliser le cerisier ?

En pleine terre, ôtez les herbes folles du tronc jusqu'à l'aplomb de la ramure avant de griffer du compost et des granules d'engrais bio pour arbres fruitiers en tout début de printemps et en automne.

La cerise est-elle un fruit ?

Au sens botanique du terme la cerise est une drupe, c'est à dire un fruit renfermant un seul noyau contenant la graine. La partie charnue de la cerise (le mésocarpe) entoure l'endocarpe lignifié (noyau) qui renferme la graine (amande au sens botanique).

Le cerisier a-t-il besoin de beaucoup d'eau ?

Les trois années suivant sa plantation, lorsqu'il constitue son système racinaire, le cerisier a besoin d'arrosages conséquents et réguliers surtout en été s'il ne pleut pas suffisamment. Arrosez-le alors au moins deux fois par semaine, le soir, en laissant le tuyau au pied de l'arbre sur petit débit jusqu'à ce que la terre soit imbibée en profondeur. Dans le Sud de la France, méfiez-vous de la sécheresse hivernale et pensez à arroser le cas échéant surtout les 3 premières années afin d'assurer la reprise ! Un paillage du sol limitera le phénomène d'évaporation et maintiendra la terre fraîche.

Le cerisier peut-il pousser dans la majorité des régions ?

Le cerisier n'est pas très difficile quant aux conditions de culture, il pousse très bien jusqu'à 1000 m d'altitude car il est rustique. Dans les régions aux hivers froids, préférez les variétés tardives au risque de voir les gelées printanières détruire votre future récolte car les fleurs fécondées peuvent geler dès -3°C.

Le cerisier peut-il pousser dans tous les types de sols ?

Le cerisier accepte bon nombre de sols excepté ceux qui sont vraiment très lourds et asphyxiants.

Le choix du porte-greffe (si vous avez accès à cette information) a son importance.

En sol frais et non calcaire le merisier sera préféré, à l'inverse en sol calcaire et sec 'Sainte Lucie' fera merveille.

Peut-on envisager le palissage d'un cerisier ?

Cette forme est envisageable notamment dans les régions les plus septentrionales ou pour cultiver les variétés les plus fragiles. Le palissage en palmette le long d'un mur est alors préconisé car la chaleur du mur et sa protection contre le vent permettent de gagner quelques précieux degrés et parfois de sauver une floraison du gel tardif. Cette forme bien particulière, très prisée en Grande-Bretagne assure des récoltes plus faciles car les cerises restent à portée de main.

Puis-je espérer avoir des cerises l'année suivant la plantation ?

Le cerisier présente une croissance rapide. Selon les variétés, l'âge de la plante et les conditions de culture, vous pouvez espérer obtenir quelques cerises dès la première année, mais il faudra patienter au moins 4 ans pour avoir de belles récoltes, le temps que le système racinaire puisse bien s'établir.

Quand planter le cerisier ?

La plantation du cerisier à racines nues peut être effectuée d'octobre à mars hors périodes de gel. Les sujets en conteneurs peuvent officiellement être plantés toute l'année sauf période de canicule ou de gel. Pour une réussite optimale, préférez planter votre cerisier en automne afin qu'il bénéficie de la douceur des températures et des pluies fréquentes pour favoriser sa reprise.

Quelle est la durée de vie d'un cerisier ?

Dans de bonnes conditions de culture, le cerisier est un arbre de croissance assez rapide qui peut atteindre 10 m de hauteur une fois adulte. Il a une espérance de vie de 30 à 50 ans mais il existe des sujets bien plus âgés (jusqu'à 100 ans, voire plus pour un cerisier sauvage israélien).

Quelles sont les conditions de culture idéales pour un cerisier ?

Le cerisier apprécie les expositions ensoleillées. Dans les jardins du Midi, l'ombrage de grands arbres peut lui être favorable pour réduire les effets de la canicule et de la sécheresse.

Évitez de le planter dans une zone trop venteuse.

Le cerisier accepte la plupart des sols, excepté compacts et asphyxiants. Il apprécie tout particulièrement les sols profonds, frais, humifères et bien drainés. En sol calcaire, préférez les cerisiers acides qui y poussent mieux ou optez pour un porte-greffe adapté.

Le cerisier a besoin d'espace, il fait merveille en sujet isolé.

Ménagez une distance d'environ 10 m entre deux cerisiers 'haute-tige' de plein vent.

Quelles sont les maladies les plus fréquentes du cerisier ?

Le chancre bactérien, le corynéum, la gommose et la monilose sont les maladies les plus courantes.

Quelles sont les origines du cerisier ?

Le cerisier (Prunus Cerasus) est un arbre fruitier faisant partie de la famille des Rosacées. Il serait originaire de Turquie, notamment pour l'espèce à fruits doux qui était inconnue en Europe jusqu'à ce qu'elle soit ramenée à Rome par le général Lucullus en 73 av J.C. où seules les griottes étaient alors consommées.

De nos jours, il existe une multitudes de cultivars notamment grâce à la persévérance des jardiniers du roi Louis XV qui recherchèrent et créèrent de nouvelles variétés.

La plupart des variétés existantes à ce jour proviennent de croisements à base du merisier autrement nommé 'cerisier doux' (Prunus avium) et du cerisier acide (Prunus cerasus), on en compterait plus de 200 cultivars, avec des nouveautés toujours plus résistantes à la gommose, aux maladies, aux parasites, ou présentant des fruits surprenants par leur goût ou leur couleur.

Quelles sont les variétés de cerisiers les plus hâtives ?

'Moreau', 'Hâtif burlat', 'Anglaise Hâtive', Jaune de Buttner', 'Early rivers' et 'Précoce de la Marche' dont on peut espérer une récolte fin mai/début juin selon les régions. 'Marmotte', 'Summit', 'Reverchon', 'Van', 'Canada Giant' vous donneront des fruits en juin.

Quelles sont les variétés de cerisiers les plus tardives ?

'Belle magnifique', 'Karina','Griotte du Nord', 'Montmorency' et 'Griotella' fructifient de fin juillet à mi-août.

Quels sont les différents types de cerisiers ?

Il existe d’innombrables variétés de cerisiers. Pour faire court, il est possible de les diviser en deux catégories : les arbres aux feuilles à port retombant qui produisent de gros fruits rouge foncé et sucrés comme les bigarreaux ou les guignes et ceux qui portent leurs feuilles bien droites et produisent des fruits de moins gros calibre rouge/orangé et plus acidulés comme les griottes.

La période de fructification entre en compte avec les variétés précoces, de saison, ou tardives afin d'échelonner les récoltes de fin mai à mi-août pour les amateurs de cerises !

Il existe de nos jours des variétés auto-fertiles et naines, idéales sur un balcon ou dans les petits jardins. Elles sont appréciées pour leur faible développement mais surtout parce qu'elles ne nécessitent pas la présence d'autres cerisiers pour être fructifères (pas de pollinisation croisée).

Quels sont les parasites les plus fréquents sur le cerisier ?

La cheimatobie, une chenille défoliatrice, la mouche de la cerise dont les larves compromettent la dégustation des fruits, la tordeuse orientale, les pucerons et les tenthrèdes sont les parasites les plus courants.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus[...]

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles[...]

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici[...]

Questions fréquentes sur le cymbidium Questions fréquentes sur le cymbidium

Le cymbidium est une des orchidées les plus faciles à cultiver. Ses grandes hampes florales portant des fleurs très attrayantes ont fait son succès au fil des années. Cette orchidée[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire