Famille des Cornacées / Cornaceae

La famille des Cornacées ou Cornaceae est une famille de plantes assez anciennes, scientifiquement mal circonscrite et souvent controversée lorsqu’on ne considère pas les Cornacées au sens strict. Du point de vue du jardinier, elle regroupe d’étonnants et superbes végétaux ornementaux.

Fleurs d'Aucuba japonica
Fleurs d'Aucuba japonica

Les plantes populaires : cornouiller mâle (Cornus mas), cornouiller sanguin, cornouillers à fleurs (Cornus Kousa, Cornus florida), Cornouiller des Pagodes (Cornus controversa), Aucuba (Aucuba japonica)

Les Cornacées ou Cornaceae sont une famille de plantes à fleurs dicotylédones appartenant à l’ordre des Cornales. C’est une petite famille originale, représentée par des arbres de toute beauté, des arbustes souvent intéressants, et même quelques plantes herbacées rhizomateuses et attrayantes. Les Cornacées sont appréciées en tant que plantes paysagères, ce sont des plantes de caractère, souvent riche en couleur. Elles sont parfois aussi utilisées en tant que plante médicinale. Quelques fossiles montrent que cette famille s’est isolée il y a environ 88 millions d’années.

Place de la famille parmi les autres

Dans les classifications actuelles, les Cornaceae englobent parfois les Nyssaceae. De plus, selon les dernières recherches scientifiques une dizaine de genres évoluent en satellite autour des Cornacées, parfois inclus lorsqu’on considère les Cornacées au sens large, parfois exclus et ayant leur propre famille comme c’est le cas par exemple du genre Aucuba. Cette famille est donc encore mal circonscrite.

Plus largement la famille des Cornacées est considérée comme voisine des Apiacées (carotte fenouil) et des Araliacées (lierre, aralia).

Distribution

Les Cornacées au sens strict sont distribuées principalement dans les régions de climat tempéré de dans l’hémisphère nord. Quelques espèces sont cependant plus tropicales et sont présentes dans l’hémisphère sud.

En France sont présentent les espèces :

  • Cornus sanguinea, le cornouiller sanguin
  • Cornus mas, le cornouiller mâle

Caractères généraux de la famille des Cornacées

Les Cornaceae rassemblent des plantes presque toujours ligneuses, au feuillage caduc (Cornus alba, florida) ou persistant (Cornus capitata, Aucuba, Mastixia). Certains sont de petits arbres comme Cornus kousa, Cornus florida, tandis que l’espèce Cornus nuttalii peut tout de même s’élever jusqu’à 20 m de hauteur. D’autres sont des arbustes multitiges de quelques mètres : Cornus alba, Cornus sanguinea ; et enfin 3 espèces restent dans la strate herbacée, rhizomateuses, ne dépassant pas 30 cm comme Cornus canadensis.

Leurs feuilles sont très souvent opposées, rarement verticillées ou alternes, de forme simple, pleines et entières. Les inflorescences sont terminales, rarement latérales, elles sont composées de petites fleurs réunies en corymbe, voire en inflorescence globuleuse compressée (Cornus kousa, Cornus capitata) ou en ombelle (Cornus controversa). Elles sont petites à très petites, quadrimères (segments par 4), parfois réduites à leur plus simple expression, sans périanthe ou sans pétale, mais alors mises en valeur par 4 imposantes bractées colorées qui jouent le rôle habituel des pétales dans les fleurs : attirer les insectes pollinisateurs.

C’est ainsi que l’on peut admirer de magnifiques cornouillers à fleurs (Cornus nutalli, Cornus florida, Kousa, Cornus nutallii) dont les bractées composent une large fausse fleur.

Les fleurs peuvent être sexuées, et même certaines Cornacées sont dioïques (plantes mâles et plantes femelles différenciées).

Les fruits sont le plus souvent des baies (Cornus mas, Cornus florida) ou des drupes ; mais chez l’espèce Cornus kousa, le fruit est composé.

Les plantes appartenant à la famille des Cornacées

Le nombre de genres appartenant à cette famille est toujours très controversé, et il est donc difficile de donner un nombre d’espèces présentes chez les Cornacées : entre 2 et 17 genres ont été inclus dans cette famille.

Si l’on considère les Cornaceae au sens strict, alors cette famille ne contient que 2 à 3 genres :

  • le genre Cornus, d’une cinquantaine d’espèces, qui montre encore une hétérogénéité suffisante pour le diviser en plusieurs sous-genres, voire en genres bien séparés comme Bothrocaryum, Dendrobenthamia, Swida, Benthamidia, Chamaepericlymenum.
  • le genre Alangium, de 21 espèces d’arbres ou arbustes tropicaux, subtropicaux ou de climat tempéré doux ex Alangium Chinensis
  • le genre Kalipfora, monopsécifique et indigène de Madagascar

Dans les Cornaceae au sens large (lato sensu) nous retrouvons jusqu’à 9 genres supplémentaires : Aralidium, Aucuba, Corokia, Garrya, Griselinia, Helwingia, Kaliphora, Melanophylla et Toricellia. Mais selon les dernières études phylogénétiques, ces derniers sont exclus de la famille des Cornacées.

Utilisation des Cornacées

Le bois dur de certains Cornus est utilisé pour fabriquer des outils. Les tiges souples de l’année des cornus arbustifs comme Cornus alba, sanguinea, stolonifera sont utilisées en vannerie.

Les fruits de différentes espèces de cornouillers sont comestibles. En France, la cornouille, le petit fruit du cornouiller mâle est agréable à manger cru en juillet/août directement sur l’arbuste. On en fait aussi des confitures et un vin de cornouilles.

D’autres espèces, comme Cornus kousa, Cornus elliptica produisent des fruits composés ronds de 2 cm de diamètre qui sont parfois appelés fraises et sont consommés.

Les baies de Cornus alba, le cornouiller blanc ne se mangent pas, mais renferment une huile non comestible (utilisée en industrie ou pour s’éclairer).

Cornus mas est une plante médicinale en Chine et autrefois également en Europe.

Ce sont des plantes mellifères.

Cependant, la famille des Cornacées est connue surtout pour ses qualités ornementales : soit en qualité d’arbres à fleurs (petits, moyens ou grands), absolument magnifiques, soit comme arbustes colorés et très faciles à cultiver, et enfin en tant que couvre-sol.

Les Cornouillers à fleurs

Les Cornouillers à fleurs sont sensationnels. Ils arborent une belle silhouette et un feuillage esthétique qui se colorent vivement en automne lorsqu’ils sont caducs et fleurissent longuement en grandes inflorescences plates, souvent nombreuses et durables, roses ou blanches. Ils sont pourtant assez peu cultivés, car ils mettent plusieurs années à s’installer et sont difficiles à multiplier.

  • Cornus kousa, le cornouiller du Japon est pyramidal. Il existe en diverses variétés, dont certaines de stature naine, mais aux fleurs géantes. Ex Cornus kousa ‘Satomi’ aux inflorescences roses ou Cornus kousa ‘China Girl’ aux inflorescences crémeuses très nombreuses. Il supporte mal les étés chauds et secs.

  • Cornus florida, américain est un petit arbre de forme magnifique qui supporte mieux la chaleur. Outre ses inflorescences blanches ou roses, sa couleur automnale est flamboyante.

  • Cornus capitata est un cornouiller à fleurs au feuillage persistant.

  • Cornus nutallii peut devenir un grand arbre. Ses inflorescences à 7 bractées font parfois 20 cm de large chacune.

  • Cornus controversa est cultivé pour sa petite stature et son branchage clairement étagé. Très graphique, il est appelé cornouiller des pagodes.

Ces cornouillers en arbre ne doivent pas être taillés.

Les cornouillers arbustifs

Les cornouillers arbustifs sont plantés pour un tout autre usage. Leurs feuilles se colorent aussi en automne, mais ce n’est pas tout : une fois dénudées, leurs branches de l’année arborent une belle écorce rouge, rose, orange, vert chartreux... Ils sont donc très décoratifs en hiver et répondent très bien à la taille et sont utilisés en haie, en bordure ou en massif.

  • Le cornouiller sanguin, Cornus sanguinea est connu pour ses tiges rouge vif, très décoratives en hiver. Cornus stolonifera produit des branches vert acide, orange flamé, ou un feuillage chartreux selon les variétés. Ces Cornus gagnent à être recépés chaque printemps, car c’est le bois nouveau qui est coloré. Ils restent donc petits.

  • Cornus mas, notre arbuste indigène est médicinale, se couvre de baies rouges et son feuillage rougit en automne, il trouve sa place naturellement en haie mixte.

Les cornouillers en couvre-sol

  • Cornus canadensis est un cornouiller couvre-sol rhizomateux de 20 cm au feuillage frais et aux inflorescences magnifiques. Il doit être longuement arrosé jusqu’à une reprise sûre et certaine.

  • Cornus suecica, le cornouiller de Suède, moins connu, est très rustique, étonnant avec ses fleurs violettes entourées de grandes bractées blanches. C’est un couvre-sol de 25 cm de hauteur, adapté aux régions tempérées froides.

Les Cornacées ou Cornaceae sont une famille de plantes à fleurs dicotylédones appartenant à l’ordre des Cornales. C’est une petite famille originale, représentée par des arbres de toute beauté, des arbustes souvent intéressants, et même quelques plantes herbacées rhizomateuses et attrayantes. Les Cornacées sont appréciées en tant que plantes paysagères, ce sont des plantes de caractère, souvent riche en couleur. Elles sont parfois aussi utilisées en tant que plante médicinale. Quelques fossiles montrent que cette famille s’est isolée il y a environ 88 millions d’années.

Place de la famille parmi les autres

Dans les classifications actuelles, les Cornaceae englobent parfois les Nyssaceae. De plus, selon les dernières recherches scientifiques une dizaine de genres évoluent en satellite autour des Cornacées, parfois inclus lorsqu’on considère les Cornacées au sens large, parfois exclus et ayant leur propre famille comme c’est le cas par exemple du genre Aucuba. Cette famille est donc encore mal circonscrite.

Plus largement la famille des Cornacées est considérée comme voisine des Apiacées (carotte fenouil) et des Araliacées (lierre, aralia).

Distribution

Les Cornacées au sens strict sont distribuées principalement dans les régions de climat tempéré de dans l’hémisphère nord. Quelques espèces sont cependant plus tropicales et sont présentes dans l’hémisphère sud.

En France sont présentent les espèces :

  • Cornus sanguinea, le cornouiller sanguin
  • Cornus mas, le cornouiller mâle

Caractères généraux de la famille des Cornacées

Les Cornaceae rassemblent des plantes presque toujours ligneuses, au feuillage caduc (Cornus alba, florida) ou persistant (Cornus capitata, Aucuba, Mastixia). Certains sont de petits arbres comme Cornus kousa, Cornus florida, tandis que l’espèce Cornus nuttalii peut tout de même s’élever jusqu’à 20 m de hauteur. D’autres sont des arbustes multitiges de quelques mètres : Cornus alba, Cornus sanguinea ; et enfin 3 espèces restent dans la strate herbacée, rhizomateuses, ne dépassant pas 30 cm comme Cornus canadensis.

Leurs feuilles sont très souvent opposées, rarement verticillées ou alternes, de forme simple, pleines et entières. Les inflorescences sont terminales, rarement latérales, elles sont composées de petites fleurs réunies en corymbe, voire en inflorescence globuleuse compressée (Cornus kousa, Cornus capitata) ou en ombelle (Cornus controversa). Elles sont petites à très petites, quadrimères (segments par 4), parfois réduites à leur plus simple expression, sans périanthe ou sans pétale, mais alors mises en valeur par 4 imposantes bractées colorées qui jouent le rôle habituel des pétales dans les fleurs : attirer les insectes pollinisateurs.

C’est ainsi que l’on peut admirer de magnifiques cornouillers à fleurs (Cornus nutalli, Cornus florida, Kousa, Cornus nutallii) dont les bractées composent une large fausse fleur.

Les fleurs peuvent être sexuées, et même certaines Cornacées sont dioïques (plantes mâles et plantes femelles différenciées).

Les fruits sont le plus souvent des baies (Cornus mas, Cornus florida) ou des drupes ; mais chez l’espèce Cornus kousa, le fruit est composé.

Les plantes appartenant à la famille des Cornacées

Le nombre de genres appartenant à cette famille est toujours très controversé, et il est donc difficile de donner un nombre d’espèces présentes chez les Cornacées : entre 2 et 17 genres ont été inclus dans cette famille.

Si l’on considère les Cornaceae au sens strict, alors cette famille ne contient que 2 à 3 genres :

  • le genre Cornus, d’une cinquantaine d’espèces, qui montre encore une hétérogénéité suffisante pour le diviser en plusieurs sous-genres, voire en genres bien séparés comme Bothrocaryum, Dendrobenthamia, Swida, Benthamidia, Chamaepericlymenum.
  • le genre Alangium, de 21 espèces d’arbres ou arbustes tropicaux, subtropicaux ou de climat tempéré doux ex Alangium Chinensis
  • le genre Kalipfora, monopsécifique et indigène de Madagascar

Dans les Cornaceae au sens large (lato sensu) nous retrouvons jusqu’à 9 genres supplémentaires : Aralidium, Aucuba, Corokia, Garrya, Griselinia, Helwingia, Kaliphora, Melanophylla et Toricellia. Mais selon les dernières études phylogénétiques, ces derniers sont exclus de la famille des Cornacées.

Utilisation des Cornacées

Le bois dur de certains Cornus est utilisé pour fabriquer des outils. Les tiges souples de l’année des cornus arbustifs comme Cornus alba, sanguinea, stolonifera sont utilisées en vannerie.

Les fruits de différentes espèces de cornouillers sont comestibles. En France, la cornouille, le petit fruit du cornouiller mâle est agréable à manger cru en juillet/août directement sur l’arbuste. On en fait aussi des confitures et un vin de cornouilles.

D’autres espèces, comme Cornus kousa, Cornus elliptica produisent des fruits composés ronds de 2 cm de diamètre qui sont parfois appelés fraises et sont consommés.

Les baies de Cornus alba, le cornouiller blanc ne se mangent pas, mais renferment une huile non comestible (utilisée en industrie ou pour s’éclairer).

Cornus mas est une plante médicinale en Chine et autrefois également en Europe.

Ce sont des plantes mellifères.

Cependant, la famille des Cornacées est connue surtout pour ses qualités ornementales : soit en qualité d’arbres à fleurs (petits, moyens ou grands), absolument magnifiques, soit comme arbustes colorés et très faciles à cultiver, et enfin en tant que couvre-sol.

Les Cornouillers à fleurs

Les Cornouillers à fleurs sont sensationnels. Ils arborent une belle silhouette et un feuillage esthétique qui se colorent vivement en automne lorsqu’ils sont caducs et fleurissent longuement en grandes inflorescences plates, souvent nombreuses et durables, roses ou blanches. Ils sont pourtant assez peu cultivés, car ils mettent plusieurs années à s’installer et sont difficiles à multiplier.

  • Cornus kousa, le cornouiller du Japon est pyramidal. Il existe en diverses variétés, dont certaines de stature naine, mais aux fleurs géantes. Ex Cornus kousa ‘Satomi’ aux inflorescences roses ou Cornus kousa ‘China Girl’ aux inflorescences crémeuses très nombreuses. Il supporte mal les étés chauds et secs.

  • Cornus florida, américain est un petit arbre de forme magnifique qui supporte mieux la chaleur. Outre ses inflorescences blanches ou roses, sa couleur automnale est flamboyante.

  • Cornus capitata est un cornouiller à fleurs au feuillage persistant.

  • Cornus nutallii peut devenir un grand arbre. Ses inflorescences à 7 bractées font parfois 20 cm de large chacune.

  • Cornus controversa est cultivé pour sa petite stature et son branchage clairement étagé. Très graphique, il est appelé cornouiller des pagodes.

Ces cornouillers en arbre ne doivent pas être taillés.

Les cornouillers arbustifs

Les cornouillers arbustifs sont plantés pour un tout autre usage. Leurs feuilles se colorent aussi en automne, mais ce n’est pas tout : une fois dénudées, leurs branches de l’année arborent une belle écorce rouge, rose, orange, vert chartreux... Ils sont donc très décoratifs en hiver et répondent très bien à la taille et sont utilisés en haie, en bordure ou en massif.

  • Le cornouiller sanguin, Cornus sanguinea est connu pour ses tiges rouge vif, très décoratives en hiver. Cornus stolonifera produit des branches vert acide, orange flamé, ou un feuillage chartreux selon les variétés. Ces Cornus gagnent à être recépés chaque printemps, car c’est le bois nouveau qui est coloré. Ils restent donc petits.

  • Cornus mas, notre arbuste indigène est médicinale, se couvre de baies rouges et son feuillage rougit en automne, il trouve sa place naturellement en haie mixte.

Les cornouillers en couvre-sol

  • Cornus canadensis est un cornouiller couvre-sol rhizomateux de 20 cm au feuillage frais et aux inflorescences magnifiques. Il doit être longuement arrosé jusqu’à une reprise sûre et certaine.

  • Cornus suecica, le cornouiller de Suède, moins connu, est très rustique, étonnant avec ses fleurs violettes entourées de grandes bractées blanches. C’est un couvre-sol de 25 cm de hauteur, adapté aux régions tempérées froides.

Nos fiches de culture

Aucuba

Cornus

Lire aussi
La vaste famille des camelias La vaste famille des camelias

Joseph LE CAM des pépinières botaniques armoricaines nous présente la vaste famille des camélias

Famille des Buxacées / Buxaceae Famille des Buxacées / Buxaceae

La famille des Buxaceae est ancienne et isolée ; il n'en reste que peu d'espèces. Structurantes, solides et coriaces en culture, les Buxacées, dont le buis, symbole du jardin à la[...]

Gâteau de famille Gâteau de famille

Le Gâteau de famille Thé Brun, c'est le gâteau des anniversaires de notre enfance, que préparaient nos grand-mères. Sans cuisson, mais avec un peu de patience, replongez vous dans vos[...]

Famille des Zamiacées / Zamiaceae Famille des Zamiacées / Zamiaceae

La famille des Zamiacées ou Zamiaceae appartient au groupe des cycades. Ce sont des plantes arborées très anciennes, étranges et de toute beauté, qui mélangent des caractéristiques de conifères,...

Vos commentairesAjouter un commentaire