A LA UNE »
Céleri rémoulade

Un jardin opulent sans se ruiner

Un jardin opulent sans se ruiner
Un jardin opulent sans se ruiner

L'achat de plantes constitue un budget très important, pourtant nul besoin de se ruiner pour posséder un jardin opulent.

Récupérez les graines

En fin de saison, les plantes entament leur période de fructification. Profitez-en pour récolter les graines à maturité sur les plantes vivaces mais aussi sur les annuelles et bisannuelles afin de les semer le moment venu et ainsi obtenir de nombreux plants gratuitement. Nombreuses sont les plantes se prêtant à cette méthode de multiplication. Pensées, myosotis, campanules ou pétunias, mais aussi zinnias, cosmos, balsamines, œillets et rose d'Inde, orneront ainsi bordures, massifs et jardinières. Les alysses, aubriètes, achillées et sédums compléteront, quant à eux vos rocailles. Il suffira de prélever les graines mûres par temps sec et de les placer dans une enveloppe en papier sur laquelle vous aurez inscrit leurs noms pour vous en rappeler le moment du semis venu.

Du côté des plantes potagères la même opération est envisageable, vous récupérerez ainsi les graines de tomates, courgettes, pâtissons, poivrons ou piments mais aussi de choux, betteraves ou carottes pour les semer l'année suivante. Attention les graines issues d'hybrides F1 sont stériles, inutile de s'y attarder !

Échangez avec vos voisins

L'échange est un moyen simple et convivial d'obtenir un jardin très diversifié. Lors de fêtes des plantes ou avec vos voisins, échanger graines, boutures ou bulbes permet de constituer une belle collection de végétaux.

Divisez bulbes et rhizomes

Au jardin, nombreuses sont les plantes qui se multiplient aisément de cette manière. Les iris, crocosmias, muguet et narcisses en sont les exemples les plus flagrants puisqu'ils forment rapidement de vastes touffes, qu'il suffit de déterrer et de replanter un peu partout au jardin après la floraison qui correspond au repos végétatif de la plante. Au potager, topinambours et crosnes se multiplient ainsi à volonté, autant ne pas s'en priver !

Divisez les plantes vivaces

Les plantes vivaces constituent au fil des années de belles touffes vigoureuses qu'il est possible de diviser en automne ou au printemps. Cette division permet à la fois de redonner de la vigueur à des plantes vieillissantes mais aussi d'étoffer vos massif à moindre coût.

Parmi ces plantes les ancolies, bergenias, ajugas, pervenches, œillets, phlox, monardes ou pulmonaires.

Certains arbustes émettent des rejets, n'hésitez pas à les séparer de la plantes mère pour les replanter dans une autre zone du jardin. C'est le cas des lilas, des cornouillers, mais aussi des framboisiers et de nombreux arbustes à floraison printanière ou estivale.

Marcottez les plantes à tiges souples

Le marcottage par couchage d'une longue tige sur le sol afin de la faire enraciner dans la terre est une méthode de multiplication très efficace. Elle se pratique sur la majorité des plantes grimpantes mais aussi sur les rhododendrons, les forsythias et les viornes. Cette méthode permet d'obtenir des plantes identiques au pied mère que vous pourrez transplanter à loisir dans votre jardin.

Lire aussi
Créer un jardin méditerranéen sans arrosage Créer un jardin méditerranéen sans arrosage

Les plantes poussant naturellement dans les régions méditerranéennes constituent autant d'options pour la création d'un jardin peu gourmand en eau. Adaptées à la sécheresse et à la chaleur, ces...

Un coin de jardin au naturel Un coin de jardin au naturel

Dans l'inconscient collectif un jardin digne de ce nom doit impérativement être structuré, bien nettoyé ; la nature doit y être maîtrisée, domestiquée au maximum. Conséquence : la raréfaction de la...

Le jardin montagnard Le jardin montagnard

En zone montagnarde, les plantes se trouvent soumises à des conditions climatiques très particulières dues à l’altitude. Les températures sont très basses en hiver avec de nombreux mois...

Un jardin méditerranéen Un jardin méditerranéen

Vous rêvez de reproduire chez vous le charme des jardins provençaux afin de profiter de l’ambiance typique et des odeurs suaves de vos vacances sans bouger de chez vous… Osez le jardin...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Martingui (Maine et loire)
    Bonjour, J'ai dans ma véranda un bougainvillée, je l'ai taillé il y a 2 ans. Depuis il grandit bien mais je n'ai aucune couleur. Il était violet d'origine. Et maintenant, il est très beau, il y a plein de petites pousses partout mais tout est vert uniforme. Ai-je fait une bêtise ? Que se passe-t-il ?
    Répondre à Martingui
    Le 15/06/2014 à 15:03