Les plantes tubéreuses

Asphodèles sauvages dans le sud méditerranéen
Asphodèles sauvages dans le sud méditerranéen

Le vaste monde des plantes regorge de bien des secrets, d'astuces de survie et de multiplication complexes ; Les tubercules en font partie, ils peuvent se développer sur les racines ou les parties aériennes selon leur fonction.

Qu'est-ce qu'une plante tubéreuse ?

En botanique, une plante tubéreuse se reconnaît par la présence d'excroissances nommées 'tubercules' qui ont diverses fonctions. Ces tubercules peuvent être situés sur la partie enterrée et faire partie du système racinaire ou être aériens c'est à dire présents sur les tiges ou le feuillage.

Les tubercules ont, selon les plantes concernées, une fonction de réserve alimentaire leur permettant de fleurir et de produire des graines ou de perdurer toute une saison dissimulés sous terre en dormance pour produire des feuilles et des fleurs au moment opportun. Les tubercules permettent donc une certaines pérennité à la plante. Souvent ces tubercules portent des bulbilles ou des caïeux qui assureront en se détachant la multiplication de la plante et sa naturalisation. Les crocosmias, les cyclamens, ou les glaïeuls en sont de bons exemples.

Les plantes de la famille de Légumineuses (Fabacées) portent des tubercules radicaux un peu particuliers puisque ceux-ci sont produits par des bactéries vivant en symbiose avec le sol. Dans ce cas, les tubercules assurent la fixation de l'azote atmosphérique c'est pourquoi certaines légumineuses sont employées comme engrais vert pour enrichir le sol en azote, ou comme culture conjointe à d'autres plantes réclamant de l'azote comme dans la culture du cacaotier par exemple.

Certains végétaux présentent des tubercules aériens poussant sur les branches, ou les tiges. C'est souvent le cas chez de nombreuses espèces d'orchidées dont la base des tiges forme un tubercule capable d'alimenter les feuilles et de produire de nouvelles tiges.

Le Ceropeggia woodii, une plante succulente, présente lui aussi des tubercules sur ses tiges aériennes entre ses feuilles en forme de cœurs. Ces tubercules en touchant le sol ou un support adéquat pourront alors s'enraciner et se développer en une nouvelle plante exactement identique à la plante mère.

Chez certaines espèces d'Alliums, de lis ou chez Poa vivipara, les inflorescences ou les tiges produisent de petits tubercules munis d'un bourgeon. En tombant sur le sol lors du dessèchement de la plante ces bulbilles contiendront tout le programme génétique pour assurer la reproduction de la plante.

Plantes tubéreuses les plus communes

Parmi les plantes tubéreuses les plus connues citons la carotte, la betterave, le radis et bien sûr la pomme de terre, très représentative. Ces plantes potagères couramment plantées dans tous les potagers sont consommées à grande échelle. Les pois, les fèves, le lupin ou les haricots font partie de la famille des Fabacées et fixent l'azote atmosphérique sur le racines au moyen de tubercules nommés 'nodosités'. Voilà pourquoi dans la rotation des cultures on préconise une plantation de légumes feuilles (salades, épinards, blettes...) réclamant de l'azote juste après une culture de légumineuses.

Du côté des plantes ornementales, outre les plantes déjà citées, on trouve le dahlia dont chaque segment de tubercule peut produire une plante identique au pied mère, mais aussi les bégonias tubéreux, les colchiques, les asphodèles ou les ficaires.

Lire aussi
Les plantes hybrides Les plantes hybrides

De plus en plus présentes dans les rayons des jardineries, les semences et les plantes hybrides ont tendance à supplanter les espèces traditionnelles. De quoi s'agit-il réellement ? Quel est...

Les plantes bisannuelles Les plantes bisannuelles

Très utiles pour leur floraison précoce en fin d'hiver et au tout début de printemps, les plantes bisannuelles sont très souvent associées aux plantes à bulbes. Elles sont caractérisées par un port...

Les plantes annuelles Les plantes annuelles

Elles font leur apparition au printemps sur les étals des jardineries sous le nom de plantes annuelles à floraison estivales. Mais que signifie vraiment ce terme ? Quelles espèces se cachent sous...

La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes La feuille, l'élément indispensable à la survie des plantes

Les plantes et les arbres ne sauraient vivre sans feuilles. Grâce aux feuilles, la plante capte et sépare le CO2 pour se nourrir mais aussi synthétise les acides animés. Ces deux actions sont...

Vos commentairesAjouter un commentaire