Octobre dans la serre

En octobre, certaines régions sont déjà soumises au gel, tandis que dans l'extrême sud les températures peuvent demeurer très douces. Le jardinier devra s’adapter aux variations selon sa régions et les spécificités du jardin dans lequel la serre est implantée.

Que faire dans la serre en octobre ?
Que faire dans la serre en octobre ?

Arrosez

  • Le temps étant plus frais et les jours plus courts, la majorité des plantes va entrer en période de repos. Arrosez seulement lorsque le substrat sèche sur 3 cm en surface et videz les coupelles pour éviter l'asphyxie des racines par un excès d'eau. Stoppez les apports en engrais, excepté pour les plantes qui vont fleurir durant la mauvaise saison.

  • Stoppez tous les arrosages et les apports d'engrais sur les cactus, excepté les cactus d'origine tropicale comme les épiphyllums. Attention, ces derniers ont besoin de chaleur, la culture en serre froide ne sera possible qu'avec un chauffage d'appoint en hiver.

Gérez

  • Dans les régions les plus septentrionales ou montagnardes, les premières gelées ont pu déjà sévir. Un chauffage d'appoint pour maintenir la serre hors gel est indispensable si vous cultivez des plantes peu rustiques. À gaz, à pétrole ou électrique, il existe des solutions de chauffage pour serre afin de maintenir une température hors gel.

  • Dans les régions du sud, si cela n'a pas été déjà fait le mois dernier, vous pouvez commencer à ôter les protections solaires afin de laisser pénétrer le plus de lumière possible. Cette opération a bien sûr été réalisée en septembre dans toutes les autres régions.

  • Toujours au Sud, attention à la chaleur qui peut encore être très intense sous serre à la mi-journée, pensez à ventiler souvent !

Nettoyez

  • Le mois d'octobre constitue le dernier délai pour rentrer les plantes les plus fragiles. Avant cela, pensez à nettoyer au mieux la serre. Lessivez les parois à l'eau savonneuse pour éliminer les micro-algues.

  • Nettoyez les vitrages au plafond pour laisser entrer un maximum de luminosité.

  • Nettoyez le sol des herbes folles et placez-les au compost.

  • Lessivez à l'eau javellisée les tablettes et tous les contenants ayant été utilisés.

Paillez

  • Si vous laissez des planches sans culture au sol, paillez-les avec du fumier ou tout autre paillage organique afin de nourrir la terre et de booster la vie du sol.

  • Paillez le pied des artichauts et coupez les éventuelles feuilles fanées.

Prévenez

  • Vérifiez sous vos potées et caissettes que les limaces ne s'y cachent pas. Faites de même pour les escargots qui pourraient sinon détruire vos plantules en peu de temps.

  • Examinez les troncs, les branches, le dessous des feuilles, les tiges de toutes vos plantes afin de détecter l'éventuelle présence de ravageurs. Traitez avec du savon noir ou des purins de plantes et essayez d'isoler les plantes atteintes afin qu'elles ne contaminent les autres. Vous pouvez utiliser le feuillage des plants de tomates arrachés en début de mois pour réaliser un purin dissuasif pour la majorité des insectes ravageurs. Sinon, lors de vos balades en forêt récoltez des frondes de fougères avant leur fanaison pour réaliser un purin répulsif.

Récoltez

  • Si vous avez gardé vos plants de tomates, récoltez les derniers fruits avant d'arracher les plants et de les ajouter au compost. Faites de même pour les aubergines, les piments, les concombres, les melons, les pastèques et les poivrons. Cela libérera de l'espace dans la serre.

  • Récoltez les courges et stockez-les dans une pièce à température ambiante et à la lumière. Contrairement à d'autres légumes, elles n'apprécient pas le stockage en cave ou silo.

  • Récoltez les choux-fleurs et les choux cabus.

  • Récoltez les navets et les betteraves.

  • Récoltez les carottes si vous désirez libérer une planche de culture dans la serre.

Rentrez

  • Les plantes doivent être rentrées sous la serre en cette période car le temps est incertain et le froid peut sévir brutalement. Taillez les plantes qui peuvent l'être (grimpantes, fuchsias, pélargoniums...) pour qu'elles prennent moins de place et que leur structure soit le plus aérée possible. Vérifiez toujours qu'elles ne soient ni malades ni atteintes de parasites avant de les introduire dans votre serre.

Repiquez

  • Repiquez les semis de plantes bisannuelles réalisés les mois précédents dans des godets individuels. Gardez les moins rustiques à l'abri jusqu'au printemps suivant.

  • Repiquez les plantes rustiques semées ou bouturées en fin de printemps au jardin tant que le sol est encore réchauffé. Elles profiteront des pluies d'automne pour bien s'installer et former un système racinaire fort.

Semez

  • Semez des engrais verts si vous désirez améliorer la qualité du sol en attendant le printemps et si vous ne voulez pas faire de cultures d'hiver.

  • Continuez les semis de poireaux d'hiver en caissette.

  • Semez les choux d'hiver.

  • Semez les laitues d'hiver, la roquette, la mâche et l'épinard.

Lire aussi
Comment gérer la température dans une serre de culture ? Comment gérer la température dans une serre de culture ?

Gérard BOURGES nous explique comment gérer la température dans une serre de culture

Mars dans la serre Mars dans la serre

Au mois de mars, les jours rallongent et le soleil se fait plus chaud et plus présent. Les travaux dans la serre froide battent leur plein en cette période où[...]

Juillet dans la serre Juillet dans la serre

En cette période, seules les plantes réclamant beaucoup de chaleur ainsi que les boutures ou les semis sont conservés dans la serre. La gestion de la température et de l'arrosage[...]

Février dans la serre Février dans la serre

Même non chauffée ou juste maintenue hors gel, la serre reprend du service au mois de février ! Nettoyage, semis précoces, veille sur les éventuels parasites et maladies... Le jardinier à[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire