A LA UNE »
Histoires de Frêne

Questions fréquentes sur le buis

Plante phare des jardins à la française, le buis orne de multiples manières les espaces verts publics et privés depuis des siècles. Facile à cultiver et à tailler, il présente un feuillage persistant tout au long de l'année, mais malgré tous ces avantages, il est sujet à un terrible parasite, paramètre qui doit entrer en compte avant de l'installer au jardin.

Des buis taillés en boules dans un massif du plus bel effet...
Des buis taillés en boules dans un massif du plus bel effet...

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur le buis, sa taille, sa plantation et la pyrale du buis...

Comment entretenir un buis en pot ?

L'arrosage doit être maîtrisé, car en pot, le substrat sèche vite surtout par temps chaud et venteux à une exposition très ensoleillée. Arrosez dès que le substrat sèche en surface sur 3 cm durant la belle saison.

En hiver, s'il ne pleut pas, arrosez tous les 10 à 15 jours.

Durant la belle saison, ajoutez un engrais liquide 'Spécial plantes vertes' tous les 15 jours à l'eau d'arrosage.

Le buis pousse lentement surtout les variétés naines utilisées pour la culture en pot. Rempotez tous les 3 à 5 ans dans un pot de taille supérieure. En attendant, un simple surfaçage avec du compost fera l'affaire.

Taillez les sujets en mai et en septembre si vous souhaitez lui donner une forme particulière.

Comment lutter contre la pyrale du buis ?

La femelle de la pyrale, un papillon nocturne, pond ses œufs au revers des feuilles, ils se transformeront en chenilles voraces. Jusqu'à 3 générations peuvent se succéder en une saison de juin à septembre ! Il existe des pièges à phéromones, à placer dès les premiers vols et des filets anti-insectes mais il faut avouer que la solution est peu esthétique !

Une autre alternative peut alors consister en la pulvérisation de Bacillus thuringiensis une bactérie qui provoque la mort des chenilles par ingestion. L'intégralité du feuillage, revers compris devra être pulvérisé pour assurer son efficacité au traitement. À renouveler en cas de pluie, et tous les 10 jours en période d'attaque. Une attention constante est préconisée, observez le feuillage, s'il est couvert de petites toiles à son revers et que vous observez des chenilles, détruisez-les immédiatement à la main et traitez !

Prévenez l'invasion des chenilles de la pyrales en favorisant l'installation des mésanges qui sont des prédateurs naturels. Placez des nichoirs à proximité.

Comment planter le buis en pleine terre ?

Le choix de l'espèce ou de la variété se fera selon l'utilisation qui sera envisagée pour le buis (Cf 'Comment utiliser le buis au jardin').

  • Laissez tremper la motte dans une bassine d'eau une heure avant la mise en terre afin de bien l'hydrater.

  • Préparez le sol en ôtant les herbes sauvage et en l'aérant avec une grelinette. Creusez un trou d'une dimension deux fois supérieure à celle de la motte en tous sens.

  • Griffez les parois du trou, puis versez une couche de compost au fond, vous pouvez y ajouter des mycorhises afin de rendre l'arbuste plus vigoureux et moins sensible au maladies et parasites.

  • Ajoutez de la terre de jardin afin de régler la hauteur pour que le collet du buis une fois installé affleure la surface du sol.

  • Comblez les espaces vacants avec de la terre de jardin et tassez autour du pied.

  • Formez une cuvette sur le pourtour de votre buis pour retenir les eaux d'arrosage.

  • Arrosez copieusement.

Comment planter le buis en pot ?

  • Choisissez un pot percé en son fond de taille équivalente à deux fois celle de la motte.

  • Ménagez au fond du pot une couche drainante faite de billes d'argiles ou de graviers pour que les racines ne soient pas constamment soumises à une humidité néfaste.

  • Composez un mélange de bon terreau du commerce et de compost et ajoutez une poignée de poudre de corne broyée. Pendant ce temps, laissez tremper la motte de la plante dans de l'eau à température ambiante pour l'hydrater avant la plantation.

  • Installez la plante au centre de son pot et ajoutez du mélange pour combler les espaces vacants. N'enterrez pas le collet de l'arbuste, il doit affleurer la surface de la terre.

  • Arrosez, puis rajoutez du mélange si nécessaire.

  • Ne laissez pas d'eau stagner dans la coupelle.

Comment tailler le buis ?

Désinfectez les lames de la cisaille et du sécateur avec un coton imbibé d'alcool à brûler ou en les passant à la flamme afin d'éviter le risque de propagation de maladies.

Taille de formation

Réduisez les branche à 10 cm de la base pour induire la ramification dès la plantation.

Au printemps suivant, conservez les branches charpentières selon la forme désirée (en boule, carré, pyramide, spirale...). Coupez les autres branches. Taillez les branches conservée en coupant 5 cm de leurs extrémités.

Au troisième printemps, lorsque le buis commence à prendre forme, ayez la main légère et taillez juste les extrémités en mai puis en septembre.

Taille d'entretien

La taille d'entretien du buis est pratiquée lorsque le buis a pris la forme désirée afin de la conserver. Supprimez à la base le bois mort et ôtez les branches chétives ou abîmées. Taillez ensuite l'extrémité des tiges en mai et septembre pour conserver la silhouette désirée. Partez toujours du bas de l'arbuste puis remontez pour donner la forme. Pour une forme en topiaire, un gabarit peut être d'une grande utilité. Pour la taille en haie, utilisez un cordeau pour tailler bien droit et laissez glisser la cisaille le long de celui-ci pour obtenir une coupe régulière. N'oubliez pas de maintenir une base légèrement plus épaisse que le sommet afin de favoriser la pénétration de la lumière et de l'eau de pluie dans votre haie.

Taille de rajeunissement

La taille de rajeunissement se pratique sur un sujet âgé commençant à se dégarnir de la base. Avec un ébrancheur, rabattez les branches à 40 cm de leur base. Pour assurer la reprise, arrosez avec du purin d'ortie dilué à 10%, puis griffez un mélange de poudre de corne broyée et de sang séché au pied de la plante.

Comment utiliser le buis au jardin ?

Le buis présente un feuillage persistant. Il trouve donc un application logique dans la formation de haies séparatives ou limitatives. Buxus sempervirens peut atteindre 6 m de hauteur, mais il pousse lentement, toutefois, il peut être utilisé pour ce type d'emploi.

Autour d'un potager, dans un jardin de curé, en bordure d'allée ou de massif, il souligne à merveille et délimite les contours, dans ce cas, on choisira la variété 'Suffruticosa' très compacte et ne dépassant pas 70 cm de hauteur ou 'Blauer Heinz' qui présente les même caractéristiques. Les amateurs de feuillages panachés préféreront 'Nana Variegata', vert foncé maculé de blanc.

Toutes ces variétés de petites tailles se prêtent parfaitement à la création de parterres à la française où entrelacs et circonvolutions faites de buis viendront orner une belle pelouse !

Les plus grandes espèces serviront à cloisonner une zone bien particulière du jardin comme le pourtour d'une piscine, d'un salon de jardin ou d'une cabane.

Le buis trouve bien sûr sa place dans l'art topiaire car il peut être taillé en tous sens et ainsi prendre des formes coniques, carrées, pyramidales ou rondes. Les grands sujets peuvent ainsi entrer dans la composition de scènes pittoresques dans un jardin à la française, ponctuant les angles et créant des perspectives.

Dans des pots individuels en bois, taillé en boule, le buis ponctue une entrée de propriété, sur une terrasse en toiture dans des pots en acier corten, il sera taillé en carré pour souligner un style très contemporain.

Taillé en nuages dans un jardin de style japonais, le buis fait toujours son effet !

Est-ce-que le buis craint le gel ?

Le buis est une plante parfaitement rustique puisqu'il résiste au gel jusqu'à -20°C. Il peut donc être planté dans la majorité des régions.

Le buis résiste-t-il à la sécheresse ?

Une fois bien installé, le buis résiste parfaitement à quelques épisodes de sécheresse et même à la chaleur sans aucun souci.

Peut-on planter le buis dans tous les types de terres ?

Le buis n'est pas très regardant quant à la nature du sol. Il tolère aussi bien les terres calcaires qu'acides, fraîches ou sèches, cependant il pousse bien mieux en sol équilibré, drainé et humifère.

Peut-on planter le buis en pot ?

Oui le buis tolère tout à fait une culture en pot pourvu que ce dernier soit percé en son fond et assez vaste pour favoriser le développement racinaire de la plante. Les espèces et variétés naines comme Buxus Sempervirens 'Suffruticosa' et 'Blauer Heinz' ou Buxus microphylla et ses multiples cultivars se prêtent particulièrement bien à ce type de culture.

Qu'est-ce-que le buis ?

Le buis, de son nom latin Buxus sempervirens est un arbuste au feuillage vert coriace et persistant faisant partie de la famille des Buxacées. Le genre Buxus comprend une petite trentaine d'espèces.

Quand planter le buis ?

La meilleure période pour planter le buis se situe en automne lorsque le sol est encore réchauffé et que les pluies aideront à la reprise et à la formation de racines vigoureuses. Une plantation printanière est bien sûr envisageable, mais elle devra être suivie d'arrosages très réguliers en été pour assurer une bonne reprise.

Quand tailler le buis ?

Il existe 3 types de tailles :

  • la taille de formation sur un sujet jeune qui se pratique au printemps ;

  • la taille d'entretien sur un sujet déjà formé qui aura lieu en deux temps, en mai puis septembre pour conserver une belle forme bien structurée ;

  • la taille de rajeunissement, pratiquée uniquement sur les sujets très âgés en mai.

Que planter à la place du buis ?

Si dans votre région, le buis est attaqué par la pyrale et les maladies fongiques, autant se tourner vers des plantes alternatives comme Myrsine africana dans les régions au climat doux, Ilex crenata un houx rustique qui remplace idéalement le buis en toutes situations, l'osmanthe de Burkwood à la croissance rapide parfaite pour constituer une haie, ou le fusain rustique, lui aussi et supportant toutes les situations que le buis tolère. Pensez aussi au chèvrefeuille arbustif (Lonicera nitida) au port compact et au feuillage persistant qui résiste aussi bien au froid qu'à la sécheresse tout comme le myrte tarentine (Myrtus communis subsp. Tarentina) idéal en zone méditerranéenne.

Quelle est l'espèce de buis la plus cultivée dans les jardins ?

Buxus sempervirens est l'espèce la plus communément cultivée. Elle est originaire du bassin méditerranéen. Cet arbuste aux branches très ramifiées peut atteindre 6 mètres de hauteur. Il présente de petites feuilles vert foncé, coriaces et brillantes qui ne tombent pas en hiver.

Quelle est l'exposition idéale pour planter le buis ?

Le buis tolère aussi bien le plein soleil que la mi-ombre, ou même l'ombre. Cette plante n'est pas difficile quant à l'exposition !

Quelles sont les principales maladies du buis ?

Deux maladies cryptogamiques virulentes (Cylindrocladium buxicola et Volutella buxi), s'attaquent au buis. La prévention est de mise, en plantant seulement en sol bien drainé, en évitant d'arroser le feuillage et en pulvérisant des décoctions de prêle tous les dix jours durant la belle saison. La bouillie bordelaise peut aussi être pulvérisée en fin d'automne et d'hiver.

Quels sont les principaux parasites du buis ?

Les psylles, les cécidomyies, et la terrible pyrale du buis. Cydalima perspectalis, la pyrale, si meurtrière est un papillon nocturne venu d'Asie qui ne cesse de proliférer depuis 2008 causant des pertes immenses sur les plantations.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus[...]

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles[...]

Polygale petit buis, Faux-buis, Polygala chamaebuxus var.grandiflora Polygale petit buis, Faux-buis, Polygala chamaebuxus var.grandiflora

Polygala chamaebuxus, le polygale petit buis est une plante vivace alpine aux feuilles persistantes de la famille des Polygonacées. Bien que ses fleurs ressemblent à celles des Fabacées, comme...

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire