Questions fréquentes sur la taupe

La taupe, petit animal inoffensif, fait partie de la biodiversité du jardin. Parfois gênante lorsqu'elle forme de nombreux monticules sur la pelouse, elle doit pourtant être préservée car elle assure un travail discret d'aération du sol et de lutte contre certains ravageurs des cultures.

Questions fréquentes sur la taupe
Questions fréquentes sur la taupe

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur la taupe sur cette faq...

Combien d'années une taupe vit-elle ?

En théorie, et en espace protégé, une taupe peut vivre jusqu'à 15 ans voire 20 ans. Dans la réalité, la longévité moyenne d'une taupe atteint rarement plus de 7 ans. L'humain (pesticides, herbicides, pièges...), les prédateurs naturels et l'usure de ses dents ne lui permettant plus de s'alimenter correctement sont les causes de cette mortalité prématurée.

Comment la taupe fait-elle pour respirer dans les étroites galeries ?

Très adaptée à son environnement, la taupe est un exemple d'évolution car son hémoglobine peut transporter énormément de dioxyde de carbone sans que son organisme n'en soit affecté. Grâce à cette merveille d'adaptation et à ses poumons d'une capacité très importante, elle peut inhaler l'air qu'elle a expiré dans les galeries même s'il est pauvre en oxygène et très riche en dioxyde de carbone.

Comment restaurer une pelouse après le passage des taupes ?

Les taupinières sont généralement un phénomène saisonnier plus récurrent au printemps et en automne. La taupinière n'est pas un passage utilisé sur le long terme, il s'agit souvent d'une arrivée accidentelle en surface lors de la mise en place des galeries de chasse où lorsque les mâles sont plus actifs en période de reproduction alors qu'ils cherchent une femelle. Il suffit d'attendre une semaine ou deux avant d'étaler la terre et de s'en servir pour remplir le trou, de tasser puis de ressemer quelques graines de gazon à cet emplacement.

Les opérations de tonte feront le reste en obligeant les graminées à se ramifier et à s'étaler. Attention, ne rebouchez pas les taupinières le jour même car cela pourrait déclencher de nouvelles apparitions de ces monticules disgracieux !

Comment se débarrasser des taupes dans un jardin ?

Certains jardiniers ne tolèrent pas que leur travail soit en un instant saccagé par les monticules que forment les taupes. Bien que ponctuel ce phénomène provoque des comportements de violence extrême envers ces petits animaux, qui, rappelons-le, font partie intégrante des écosystèmes et de la biodiversité au même titre que l'être humain. Nous vous donneront donc ici des solutions pour les éloigner les taupes sans les tuer.

Vous pouvez pour cela, planter des bornes à ultra-sons solaires qui émettent des fréquences désagréables pour les taupes, en parallèle, n'hésitez pas à planter des végétaux qui les repoussent comme la fritillaire, l'épurge, le narcisse, la jacinthe ou les oignons.

Placez dans les taupinières des gousses d'ail épluchées ou versez du purin de sureau. Si vous n'avez pas le courage de réaliser ce purin, plantez simplement des branches de sureau dans les trous, les taupes détestent cette odeur !

Pensez au tourteau de ricin qui par son odeur répulsive fera fuir ces petits animaux tout en fertilisant votre terrain. Attention, faites le bien glisser au fond du trou car ce produit est toxique, notamment pour les chiens et les autres animaux domestiques.

Autre astuce peu coûteuse : plantez un simple bâton dans une taupinière pour ensuite enfiler le goulot d'une bouteille en verre sur celui-ci. La montage va émettre des sons dès qu'une petite brise l'effleurera, sons qui font fuir les taupes au loin !

Enfin si vous brossez souvent votre chien ou votre chat, placez leurs poils dans les taupinières, elles flaireront l'odeur d'un prédateur potentiel et s'en éloigneront !

De quoi se nourrit la taupe ?

La taupe est un mammifère dit 'insectivore'. Cet animal présente un métabolisme élevé et ne peut pas subsister 12 h sans nourriture. L’énergie consacrée à creuser les nombreuses galeries doit être compensée par un apport de nourriture très fréquent. Ainsi la taupe peut avaler jusqu'à plus de 90% de son poids jour après jour.

Elle apprécie tout particulièrement les lombrics, les limaces, les larves d'insectes en tous genres dont la courtilière, le hanneton ou le taupin qui causent de gros dégâts au jardin. Elle croque aussi quelques coléoptères, araignées et fourmis, ne dédaigne pas les grillons ou les guêpes ni occasionnellement quelques sauterelles ou mouches.

La taupe ne se nourrit pas de racines, ni au potager, ni au jardin d'ornement, cette croyance est erronée. Ce sont généralement les campagnols qui se chargent de cette affaire, utilisant les galeries des taupes ou en creusant eux-même.

La taupe, tout comme l'écureuil ou d'autres animaux, constitue des réserves pour l'hiver dans ses galeries profondes dont certaines se terminent en véritables garde-manger. Elle stocke des vers qu'elle anesthésie grâce à une toxine contenue dans sa salive, chaque garde-manger peut contenir des centaines de vers, qui, s'ils ne sont pas consommés reprendront vie au printemps suivant !

En quoi la taupe est-elle un animal utile au jardin ?

La taupe aide à un bon équilibre du sol. Ses galeries le rendent perméable à l'eau et à l'air. La terre, travaillée est moins compacte ce qui limite les phénomènes d'érosion en surface.

Elle se nourrit d'une quantité importante de parasites pour les cultures dont de nombreuses larves qui autrement s'attaqueraient aux racines des végétaux (Cf « De quoi se nourrit la taupe ? »).

Enfin, la terre des taupinières constitue une véritable manne pour le jardinier car elle est fine et meuble. Elle sera utile au surfaçage des plantes en pots ou dans les mélanges 'maison' pour réaliser des semis si on lui adjoint une part de sable fin de rivière.

Est-il vrai que la taupe est aveugle ?

La taupe possède deux petits yeux noirs et brillants qui, effectivement ne sont pas très efficaces, mais qu'importe, puisque l'animal se déplace la majorité du temps sous terre et se sert de ses moustaches et de ses vibrisses présentes sur sa queue et ses pattes arrières pour déterminer son environnement avec précision. Ses yeux ne lui servent qu'à distinguer les mouvements et la différence entre l'ombre des galeries et la lumière de l'extérieur, le plus souvent synonyme de danger.

La taupe dispose en outre d'un organe spécifique (organe d'Eimer) placé à l'extrémité de son long museau, qui démultiplie son sens tactile. La taupe possède une ouïe et un odorat très développés qui lui permettent de repérer la présence de proies potentielles même si elles sont lointaines.

Jusqu'à quelle profondeur peuvent s'étendre les galeries de taupes ?

Le réseau permanent des taupes se situe entre 15 et 30 cm sous le sol. Les galeries temporaires sont plus présentes en surface où la taupe chasse des proies surtout après un épisode pluvieux car les vers remontent alors en surface. Les galeries servent souvent de pièges : les larves, insectes et vers tombent le long des parois avant d'être récoltés par les taupes.

Le terrier d'élevage des petits est souvent situé en aplomb dans une zone sèche, parfois sous les racines d'un grand arbre.

Les taupes remontent rarement en surface, la terre extraite que l'on trouve dans les taupinières correspond généralement à celle des galeries superficielles qui une fois créées ne devraient plus poser de problème excepté si elles sont immédiatement rebouchées. La taupe sera alors obligée d'en créer de nouvelles au grand mécontentement des jardiniers !

La taupe est-elle un animal social ?

Non la taupe est un animal solitaire passant son temps dans les galeries souterraines où elle trouve sa nourriture. Elle ne côtoie de congénères que lors de la période de reproduction et lorsqu'elle éduque ses petits, ensuite chacun retourne à la solitude de ses galeries.

La taupe est-elle un mammifère ?

La taupe (Talpa europaea) est un petit mammifère dodu d'une vingtaine de centimètres de longueur faisant partie de la famille des Talpidae. Une croyance bien ancrée la soupçonnerait d'être un rongeur friand de racines. Il n'en est rien !

Le genre Talpa comprend une dizaine d'espèces dont notre taupe européenne parfois présente dans les jardins. Son corps, couvert d'un pelage gris sombre et brillant laisse apparaître une petite tête au museau proéminent et pointu. La taupe possède des pattes antérieures fouisseuses surdimensionnées et puissantes présentant des doigts griffus afin de creuser ses galeries dans le sol.

La taupe hiberne-t-elle ?

La taupe n'a pas la capacité d'hiberner à cause de son métabolisme très actif et de sa masse graisseuse insuffisante. Elle est active tout au long de l'année, mais moins visible en hiver, car cantonnée dans les zones profondes de ses galeries où elle a fait ses réserves en cas de pénurie de vers de terre en surface à cause du gel ou d'un engorgement de la terre dû aux fortes pluies.

Pourquoi y-a-t-il des taupes dans mon jardin et pas dans celui du voisin ?

Lorsque l'on trouve sa pelouse dévastée, cette injustice frappe ! Sachez que les taupes apprécient les sols légèrement humides en surface et les terres riches et bien vivantes regorgeant de nourriture, chose qui est plutôt bon signe finalement ! Si elle s'établissent chez vous, c'est que votre sol est bien vivant !

Quelle est la période de reproduction de la taupe ?

Dès la sortie de l'hiver en février/mars, les taupes se rencontrent pour se reproduire. 4 à 5 semaines plus tard naîtront les petits, au nombre de deux à six par portée, qui seront allaités durant un mois et demi avant de devenir autonomes. C'est à ce moment, qu'ils font leur première incursion à la surface du sol et sont alors en danger face aux nombreux prédateurs à l’affût. Ceux qui en réchapperont partiront vers un nouveau territoire et une vie solitaire jusqu'à l'année suivante.

Quelles sont les espèces de taupes présentes en France ?

La taupe aveugle Talpa caeca, très présente dans le Sud-Est et la taupe d’Europe Talpa europaea que l'on trouve sur tout le territoire, sont les deux espèces les plus courantes dans notre pays. Une récente étude a mis en évidence la présence de Talpa aquitania. Cette espèce récemment découverte est présente au Sud et à l’Ouest de la Loire, et ce, jusqu’au Nord de l’Espagne. Notons qu'aucune espèce de ce petit animal n'est présente en Corse.

Quels sont les prédateurs des taupes ?

Les prédateurs de la taupe sont nombreux. Les serpents, les rapaces mais aussi les chats, les renards, les fouines ou les putois attendent chaque sortie avec impatience ! Certains chiens sont aussi très intéressés par les taupes notamment les races de ratiers.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus[...]

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles[...]

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici[...]

Questions fréquentes sur le cymbidium Questions fréquentes sur le cymbidium

Le cymbidium est une des orchidées les plus faciles à cultiver. Ses grandes hampes florales portant des fleurs très attrayantes ont fait son succès au fil des années. Cette orchidée[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Revdicar (ARDECHE)
    J'ai été séduit par la qualité de ces informations ! Très intéressant car nulle part ailleurs je n'ai appris autant sur les taupes.
    Répondre à Revdicar
    Le 01/11/2020 à 09:23
  • Jacqueline (Trois-Rivières)
    Merci des informations sur les taupes, je viens de leur offrir de l'ail.
    Répondre à Jacqueline
    Le 29/10/2020 à 15:57