Mai au jardin fruitier

Mai au jardin fruitier
Mai au jardin fruitier

Au mois de mai, le jardin fruitier explose en un feu d'artifice de bourgeons et de fleurs ! Pour soutenir ce regain de végétation, le jardinier devra faire des apports d'engrais et arroser régulièrement, surtout les arbres récemment installés. Les plantations d'agrumes seront enfin envisagées ! Le jardinier a du pain sur la planche !

Arrosez

  • Pensez à bien arrosez les arbre plantés l'automne dernier si les précipitations sont insuffisantes. Préférez toujours arroser généreusement une seule fois par semaine plutôt que très souvent en petites quantités, sinon seules les mauvaises herbes en profiteront et feront de la concurrence à l'arbre déjà fragilisé par le manque d'eau. La quantité minimale recommandée est de 20 litre par m².

Entretenez

  • Désherbez souvent le pied des arbres avec une binette en prenant soin de ne pas blesser les racines.

  • Fertilisez le pied de vos arbres avec un engrais bio riche en potasse comme le guano ou la vinasse de betterave.

  • Paillez le pied des arbustes à petits fruits qui ont un développement racinaire peu profond. Le paillage limitera la déperdition d'eau et empêchera les mauvaises herbes de se développer.

Multipliez

Plantez

  • Plantez les fraisiers et paillez le sol pour éviter que les fruits ne se salissent ou pourrissent. Entourez les pieds de coquilles d'oeufs broyées ou de cendres de cheminée pour empêcher les limaces de les attaquer.

  • Plantez les actinidias.

  • Plantez les agrumes dans les régions du Sud.

  • Plantez le grenadier.

Taillez

Traitez

  • Traitez après la floraison tous les fruitiers à la bouillie bordelaise pour éviter l'apparition de maladies cryptogamiques.

  • Traitez préventivement les poiriers, les pommiers et les pêchers avec du purin de prêle contre tavelure, cloque et moniliose en effectuant une pulvérisation par semaine sur les parties aériennes de l'arbre sans oublier le revers des feuilles.

  • Observez vos jeunes pousses sur vos arbustes à petits fruits comme les groseilliers pour démasquer d'éventuels "nids" de pucerons logés sous les feuilles. C'est assez caractéristique : vous remarquerez que les feuilles se recroquevillent vers le bas, et vous observerez sûrement la présence de nombreuses fourmis. Les fourmis élèvent les pucerons et pour empêcher leur prolifération dans vos arbres fruitiers, notamment dans les cerisiers, bloquez leur accès en mettant en place une bande de glu sur le pourtour du tronc.

  • Traitez les arbustes à petits fruits rouges contre l'oïdium en pulvérisant du lait sur le feuillage.

  • Pulvérisez des décoctions de purin d'ortie pour lutter contre les parasites sur le feuillage et les troncs.

  • Installez des pièges à phéromones.

Lire aussi
Mai au jardin d'ornement Mai au jardin d'ornement

Le jardin d'ornement déploie toute la splendeur de ses floraisons en ce mois de mai. Les dernières plantations peuvent être envisagées entre deux opérations de bouturage, de marcottage et de...

Mai au jardin d'intérieur Mai au jardin d'intérieur

Le soleil commence à devenir brûlant derrière les vitrage au jardin d'intérieur en ce beau mois de mai. Le jardinier scrupuleux installera des voilages pour les protéger tout en prenant soin de...

Décembre au jardin fruitier Décembre au jardin fruitier

Plantations, taille, traitement, malgré la grisaille, les travaux ne manquent pas au jardin fruitier en décembre. Dans le Sud, les couleurs n'ont pas quitté les lieux pour autant ! Elles se...

Novembre au jardin fruitier Novembre au jardin fruitier

Le jardin fruitier est au repos en novembre. Cela tombe bien ! Le jardinier a tout le loisir de préparer ses futures plantations, mais aussi d'appliquer divers traitements biologiques sur les...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Edmonde (Dordogne)
    Je suis novice, j'ai un cognassier de 20 ans qui me fait des coings très beaux d'aspect mais verreux, un quetschier de 14 ans (prunier de Lorraine qui a été mal taillé et ne m'a jamais donné de fruits) et un mirabellier de 14 ans et un jeune figuier d'1 an (un rejet qui a été planté) que faire pour optimiser mes récoltes ?
    Répondre à Edmonde
    Le 03/05/2018 à 11:56