Pour un potager productif

Pour un potager productif

Vous désirez augmenter la productivité de votre potager de manière efficace, rendre les légumes plus vigoureux et résistants aux maladies ? Voici quelques astuces...

Semez en pleine terre

Certaines plantes supporteront bien mieux d'être semées directement en pleine terre, quitte à attendre le moment opportun. Semées trop tôt, elles végéteront longtemps. En les plantant directement, vous y gagnerez en vigueur et les plantes n'auront pas à subir le choc de la transplantation. C'est le cas du basilic qui pourra être semé en bordures, ou tout près des tomates car ces deux plantes se stimulent. C'est aussi le cas des cucurbitacées, qui préfèrent une plantation directe. Les plantes de cette famille apprécient une terre très fertile, vous pouvez même les semer sur un tas de fumier mûr ou de compost en creusant un trou de 5 cm de profondeur dans lequel vous déposerez un poquet de graines. Il suffira de recouvrir le tout d'une vitre afin d’accélérer la germination. Bien vite, votre tas sera recouvert de plantes en pleine forme.

L'arroche se sème elle aussi début juin, elle développera son feuillage pouvant remplacer l'épinard Cette plante craint bien moins la sécheresse et ne nécessite pas un sol très riche, autre avantage, elle produit longtemps et se ramifie très bien.

Pour réussir le semis de betterave, semez léger car la plupart des semences vendues dans le commerce ne sont pas mono-germe, il s'agit donc d'agglomérats de graines qui donneront de nombreuses plantes qu'il faudra éliminer lors de l'éclaircissage si vous n'avez pas eu la main légère.

Des protections adéquates

Les choux sont souvent attaqués par les piérides, des chenilles qui occasionnent de gros dégât sur leurs feuilles. Vous pouvez les protéger en plaçant des voiles de culture ou en plantant à leur côté des œillets d'inde dont l'odeur les fera fuir.

Les fraisiers apprécient un sol bien frais et propre. Les fruits ne devront pas être éclaboussés de terre ni être en contact avec le sol humide au risque de pourrir ou de servir de repas aux limaces. Placez à leur pied un épais tapis de paille broyée ou de paillettes de lin qui isolera les fruits du sol tout en empêchant la progression des gastéropodes et en conservant la fraîcheur à la terre.

Le persil est réputé difficile à germer, pour réussir le semis, il faut non seulement tremper les graines une nuit dans de l'eau tiède mais aussi épandre du marc de café au fond du sillon de semis afin de maintenir la terre bien fraîche. Protégez votre semis avec un sac de jute humide afin d'ombrer un maximum le sillon et de bien maintenir toute sa fraîcheur au sol.

Des trucs qui assurent la réussite

  • Souvent, les salades ont du mal à reprendre lors du repiquage. Pour éviter de trop importantes pertes, n'enterrez jamais le collet, ainsi, il se renforcera et sera moins sensible aux maladies cryptogamiques.

  • Pour obtenir des plants de tomates bien vigoureux, n'hésitez pas à enterrer la base des tiges sur 5 cm, voire à coucher la motte au fond du trou de plantation. Ajoutez une poignée de feuilles d'ortie au fond du trou pour une meilleure reprise.

  • Pour assurer une production optimale de poivrons et piments, ne laissez jamais les fruits mûrs sur le pied car il empêchent la production de nouveaux fruits. Récoltez-les à peine mûrs et placez-les au soleil.

  • Pour obtenir de bons radis bien doux, semez-les au pied d'autres cultures qui leur apporteront leur ombrage bienfaisant. La variété 'Daikon' est une des plus facile à cultiver en semis d'été.

  • Pour réussir la culture de l'ail, de l'échalote et des oignons en terrain humide, plantez-les toujours sur une butte surélevée dans laquelle vous aurez fait un apport de sable grossier.

Lire aussi
Le potager en carrés, pour démarrer Le potager en carrés, pour démarrer

Cette méthode de culture est une manière à la fois esthétique et pratique de concevoir le potager. Nul besoin de posséder un grand jardin, et qu'importe la nature du sol : avec le potager en carrés...

10 conseils pour réussir son potager 10 conseils pour réussir son potager

Nombreux sont les jardiniers novices à vouloir se lancer dans la culture d'un potager. Fruits et légumes goûteux sont à la clé, sans oublier quelques belles économies, mais pour cela il faut avoir...

Le calendrier du potager Le calendrier du potager

Ce tableau donné à titre indicatif présente les périodes de semis, de repiquage et de récolte pour les principaux légumes et pour un climat moyen (type Ile-de-France). Pour chaque espèce, il existe...

Débuter un potager Débuter un potager

Des légumes fraîchement cueillis et regorgeant de saveur qui n’en a pas rêvé ? Sautez le pas en créant votre potager : plaisir des sens garanti ! Le choix de l’emplacement Plusieurs...

Vos commentairesAjouter un commentaire

  • Fanfan (Ouest)
    Jusqu'à quelle période peut-on mettre du fumier dans un potager ?
    Répondre à Fanfan
    Le 21/02/2015 à 11:16
    Didier (Cahors)
    Cela dépend de votre region, mais en general un mois avant les premiers semis et rien ne vous empeche, si vous habitez une région tres chaude de pailler avant ces grosses chaleurs avec de la paille de fumier
    Le 21/02/2015 à 16:43
    Mrbhr (Alsace)
    Il faut étaler le fumier en fin d'automne sur la terre nue (sur quelques centimètres d'épaisseur), sans l'incorporer (les vers s'en chargeront). Il suffira ensuite au printemps de passer une griffe. Cette méthode a l'avantage de ne pas perturber la micro-faune (les bestioles viennent se servir à leur rythme), de protéger la terre pendant l'hiver et de la conserver bien meuble. Attention, surtout pas de fumier frais, il faut qu'il soit bien décomposé ou composté !
    Le 21/02/2015 à 12:19