Questions fréquentes sur la guêpe

Les guêpes, très présentes en été, sont pourtant des insectes méconnus. Souvent tuées pour leur supposée agressivité, elle sont toutefois utiles dans la nature. Mais qui sont donc ces animaux si fréquents dans notre environnement et pourtant si mal aimés ?

Un nid de guêpes polistes dans une herbe de la Pampa durant l'été dans le Var
Un nid de guêpes polistes dans une herbe de la Pampa durant l'été dans le Var

Retrouvez vos questions les plus fréquentes sur les guêpes...

À quoi un nid de guêpes ressemble-t-il ?

Le nid de guêpes communes est fait de cellulose transformée par les guêpes en papier mâché. La cellulose est extraite par mastication des écorces d'arbres ou des bouts de bois trouvés par les insectes qui se servent de leurs puissantes mandibules pour découper de fines particules avant de les mêler à leur salive afin d'obtenir une pâte. Les guêpes construisent leurs nids en couches successives à partir de cette substance très semblable à du papier gris ou beige. L'ouverture se fait par le bas. Le nid est constitué de plusieurs cellules qui contiendront les larves. Il est de forme arrondie.

Le nid primaire, réalisé par la reine au printemps est de taille réduite car il servira à abriter la première génération d'ouvrières, qui, construiront de nouvelles cellules afin d'agrandir le nid pendant que la reine sera occupée à pondre. Il pourra alors devenir très imposant (jusqu'à 45 cm de diamètre) et abriter des centaines de guêpes jusqu'à la fin de l'été. Il n'est pas rare que plusieurs nids soient construits côte-à-côte pour favoriser la vie en colonie.

Le nid ne sert qu'une saison, les guêpes communes ne revenant pas coloniser un nid d'une année sur l'autre, il est généralement détruit par les intempéries en hiver car il est peu solide.

Comment éloigner les guêpes ?

Il existe quelques astuces pour retrouver la paix lors des repas en extérieur :

  • faites brûler du café moulu ou de l'encens naturel ;
  • utilisez des diffuseurs d'huiles essentielles (lavande, clou de girofle, lavandin ou citronnelle) ;
  • détournez-les de la table en plaçant des morceaux de viandes cuits un peu plus loin, elles préféreront manger en paix que d'être constamment chassées et vous ne risquerez pas de vous faire piquer ;
  • certaines plantes comme le géranium odorant, l'aspérule ou la ciboulette font fuir les guêpes, plantez-en non loin du salon de jardin ou cultivez-les en pots tout près de la table ;
  • froissez une enveloppe de papier kraft pour former une boule semblable à un nid de frelon (prédateur des guêpes) et suspendez-le au dessus de votre table, elles ne s'approcheront pas !

Comment piéger les guêpes ?

Il existe dans le commerce des pièges spécifiques pour les guêpes qu'il suffit de poser ou de suspendre au plus près de la zone à protéger de leurs assauts.

Vous pouvez aussi en fabriquer un avec une bouteille d'eau en plastique dans la partie supérieure de laquelle vous aurez réalisé une petite fenêtre avec un cutter. Remplissez-la d'un mélange sucré de bière et de sirop, elles n'y résisteront pas !

Comment trouver un nid de guêpes ?

Les nids sont souvent installés dans des endroits abrités des intempéries, dans le creux d'un arbre, sous une avancée de toiture, dans les trous d'un parpaings, dans une boite aux lettres, sous les lattes d'une terrasse en bois, dans un grenier, sous les tuiles, dans la cheminée, dans un coffre de volet roulant... Les possibilités sont multiples.

Pour connaître l'emplacement du nid, il est nécessaire d'observer la direction que prennent les insectes après leur envol, lorsqu'ils sont chargés de leur butin de nourriture, cela pourrait vous donner un indice.

En quoi les guêpes sont-elles utiles ?

Les guêpes occupent une place bien particulière et participent à l'équilibre de l'écosystème dans lequel elles vivent. Les guêpes communes se nourrissent de nombreux insectes parasites des cultures, elle régulent à leur niveau les populations et aident le jardinier de manière naturelle.

Certaines guêpes très différentes des guêpes communes sont des auxiliaires du jardinier car leur mode de ponte est parasitoïde, c'est à dire que les femelles pondent leurs œufs directement dans le corps de leurs hôtes qui ne survivront pas. Ces guêpes sont utilisées dans la lutte biologique contre de nombreuses larves, par exemple, les guêpes de la famille des Ichneumonidae détruisent les larves d'altises, de charançons et de méligèthes, parasites qui sévissent sur le colza et la vigne, alors qu'Aphidius et Aphenilus sont très efficaces sur les pucerons.

Autres guêpes très utiles, les agaonides, seules capables de polliniser le figuier. Elles entrent dans la figue collectant et disséminant le pollen à l'intérieur. Les femelles pondent ensuite leurs œufs qui se développeront dans le fruits avant de s'en échapper. Cette pollinisation en interne ne pourrait avoir lieu sans leur concours actif !

Est-ce que les guêpes font du miel ?

Non les guêpes ne produisent pas de miel contrairement aux abeilles avec lesquelles elles ne doivent pas être confondues.

Faut-il détruire les nids de guêpes ?

Les guêpes sont des animaux utiles qui font partie de l'équilibre du jardin et aident à réguler les parasites des végétaux en se nourrissant. Un nid ne devra être détruit que s'il est vraiment dangereux, de préférence par un professionnel bien équipé.

Si le nid n'est pas grand et que vous désirez l'éliminer, opérez à la nuit tombée avec une bombe insecticide spécifique en ayant pris soin de porter des lunettes et des vêtements protecteurs.

En fin de saison, les guêpes meurent et ne recoloniseront pas le nid l'année suivante, il est donc inutile de détruire le nid en fin d'été d'autant qu'à cette époque, les guêpes sont très nombreuses et peuvent être agressives dans ces circonstances.

La guêpe fait-elle partie de la même famille que l'abeille ?

La guêpe fait partie de l'ordre des hyménoptères tout comme les abeilles domestiques (Apis mellifera), cependant, elles ne fait pas partie de la même famille.

Sous le nom vernaculaire de 'Guêpe' se cachent des milliers d'espèces d'insectes solitaires ou sociaux qui composent plusieurs familles : Vespinae, Stenogastrinae, Eumeninae, Masarinae, Euparagiinae, Polistinae.

Ces familles se divisent en de nombreux genres dont les habitudes alimentaires diffèrent ; ainsi, certaines guêpes sont carnivores, d'autres phytophages, d'autres encore se nourrissent de nectar et de pollen.

Les guêpes sont-elles attirées par un couleur particulière ?

Les guêpes seraient attirées par les couleurs vives, surtout le jaune. Évitez cette couleur si vous craignez les guêpes. Le jaune peut aussi servir pour la fabrication de pièges lorsqu'il est associé avec une odeur de nourriture appétente pour les guêpes (charcuterie, bière...).

Les guêpes sont-elles naturellement agressives ?

Bien que très gênantes lors des repas estivaux en extérieur, les guêpes ne sont pas d'une nature agressive et ne piquent jamais sans raison.

Si elle se trouve accidentellement coincée, une guêpe peut bien-sûr piquer, notamment dans les articulation (aisselle, plis du genoux, coude...). Le fait de s'agiter, de brandir des chiffons pour les éloigner peut rendre les guêpes agressives car elles se sentent alors attaquées.

En fin d'été, lorsque la colonie est très développée, et que la nourriture commence à se faire rare, les guêpes sont plus présentes lors des repas.

Il est préférable de ne pas s'approcher des nids car les guêpes pourraient se sentir en danger et donc adopter un comportement défensif/agressif.

Où sont les guêpes en hiver ?

Les guêpes ouvrières (chez Vespula vulgaris ) terminent leur cycle de vie en fin d'automne. Seules quelques nouvelles reines quitteront le nid laissé à l'abandon pour aller hiverner dans une anfractuosité de roche ou une construction bâtie durant l'hiver. Dans certaines régions où il gèle rarement, quelques colonies peuvent perdurer notamment chez l'espèce Vespula germanica qui pose de gros souci en Nouvelle-Zélande où elle est considérée comme nuisible.

Dans le Sud de la France, il n'est pas rare de voir des guêpes en fin d'hiver.

Pourquoi les guêpes ont-elles du venin ?

Le venin, situé dans une poche spécifique de l'abdomen et véhiculé par le dard lors de la piqûre, sert aux guêpes à tuer leurs proies en vue de les consommer mais aussi à se défendre en cas d'attaque. Le dard ne se détache pas lors de la piqûre et peut donc servir plusieurs fois sans occasionner la mort de l'insecte.

Quelle sont les différences entre une guêpe commune et une abeille domestique ?

Cette question souvent posée, est très facile à élucider par l'observation :

  • la guêpe est plus fine mais aussi plus longue et ne porte pas de poils contrairement à l'abeille, plus trapue et très velue.

  • Les couleurs de la guêpe commune (jaune rayé de noir) sont bien visibles, alors que l'abeille est plus terne ;

  • La taille est très marquée chez la guêpe ;

  • La guêpe possède de puissantes mandibules bien visibles ;

  • La guêpe porte un 'masque' jaune et noir sur la tête permettant d'ailleurs de différencier les espèces, alors que l'abeille est uniforme ;

  • La guêpe peut piquer à plusieurs reprises alors que l'abeille meurt dès la première piqûre ;

  • L'abeille ne s'intéresse pas aux repas humains car son régime alimentaire n'est pas carnivore contrairement à celui de la guêpe ;

  • Il est rare que l'abeille s’attarde autour des humains alors que la guêpe peut être très, voire trop, présente.

Quelles sont les différences entre les guêpes et les frelons ?

Bien que semblable au niveau du coloris (rayures jaune vif et noires), le frelon se distingue aisément de la guêpe :

  • bien plus gros, le frelon européen (Vespa cabro) peut atteindre jusqu'à 40 mm de longueur ;

  • son vol est très bruyant ;

  • Ses pattes sont brunes orangées ainsi que son poitrail et sa tête ;

  • le frelon est visible la nuit, il est même très attiré par la lumière artificielle.

Quelles sont les espèces de guêpes les plus communes en France ?

Il existe près de 200 000 espèces de guêpes connues dans le monde.

Les guêpes les plus communes dans nos jardins ou autour de nos tables sont les espèces Vespula vulgaris et Vespula germanica, des guêpes sociales qui vivent en colonies organisées.

Quels sont les prédateurs naturels des guêpes ?

Les guêpes occupent une place de choix dans la chaîne alimentaire puisque plus de 100 espèces d'oiseaux se nourrissent de ces insectes, tout comme les chauves-souris, certaines araignées, les fouines et les blaireaux, mais aussi les grenouilles, les crapauds et les geckos.

Dans certaines régions du globe, les larves de guêpes constituent un met très recherché, notamment sur l'île de la Réunion ou à Madagascar où elles sont consommées frites avec un peu de piment

Une piqûre de guêpe est-elle dangereuse ?

Très douloureuse, la piqûre de guêpe n'est en général pas dangereuse si elle est isolée et que la victime n'est pas allergique. Elle occasionne, dans la majeure partie des cas, une vive brûlure et une boursouflure rouge suivie de démangeaisons durant quelques jours tout au plus.

Dans le cas d'une allergie, la piqûre ne doit pas être prise à la légère et le SAMU immédiatement contacté. Vertiges, évanouissement, nausées, détresse respiratoire, suffocation, maux de tête, douleurs au niveau de la poitrine, gonflement très important, sont autant de signes à ne pas prendre à la légère car dans ce cas, la piqûre peut s'avérer très rapidement mortelle.

Lire aussi
Questions fréquentes sur la tomate Questions fréquentes sur la tomate

La tomate est une des plantes les plus cultivées au potager. Rouges, jaunes, vertes, noires ou blanches, il en existe de multiples sortes ! Vous trouverez ici, les questions les plus[...]

Questions fréquentes sur l'oignon Questions fréquentes sur l'oignon

Cru ou cuit l'oignon est un légume très apprécié mais qui soulève beaucoup de questions. Cette FAQ vous aidera à répondre à la majorité d'entre-elles et même à celles auxquelles[...]

Questions fréquentes sur le potager Questions fréquentes sur le potager

Tout, vous saurez tout sur le potager ! De la dimension idéale à la meilleure époque pour le mettre en place, de la rotation des cultures au paillage, vous trouverez ici[...]

Questions fréquentes sur le cymbidium Questions fréquentes sur le cymbidium

Le cymbidium est une des orchidées les plus faciles à cultiver. Ses grandes hampes florales portant des fleurs très attrayantes ont fait son succès au fil des années. Cette orchidée[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire