A LA UNE »
Cyprès ou thuya ?

Aider les animaux auxiliaires du jardinier à passer l'hiver

L'hiver est une période difficile pour tout le monde y compris pour les animaux du jardin soumis aux conditions climatiques parfois rudes. Les auxiliaires, indispensables à l'équilibre du jardin auront parfois besoin d'un petit coup de pouce pour passer cette saison difficile. Voyons comment les aider.

Un hôtel à insectes
Un hôtel à insectes

Des abris pour les insectes

Beaucoup d'insectes comme les osmies, les mégachiles, les xylocopes, mais aussi les papillons sont d'excellents pollinisateurs. D'autres comme les coccinelles, les syrphes ou les bombyles sont de très bons prédateurs de parasites comme les pucerons. Ils devront donc être préservés et chouchoutés durant l'hiver. Si vous n'avez pas le courage de leur construire un hôtel à insectes dans les règles de l'Art, suspendez dans les arbres, des branches creuses issues de la taille de vos sureaux, bambous, fenouil, berce ou angélique, réunies en petits fagots. Placez-les à l'abri des vents dominants exposés au sud ou à l'ouest pour que cela reste bien confortable pour les insectes.

Pour les bestioles rampantes comme les cloportes ou la pédofaune, ménagez des petits tas de brindilles et de feuilles mortes çà et là dans le jardin, ils y trouveront un environnement parfait pour passer l'hiver.

Disposez quelques pots retournés remplis de paille pour les perces-oreilles et des briques trouées pour les guêpes et les abeilles solitaires. La paille bien serrée peut aussi servir de lit douillet aux chrysopes qui vous débarrasseront des aleurodes et des cochenilles.

Enfin, pensez aux coccinelles en ne détruisant pas leurs habitats favoris que sont les buis et les lierres. Évitez de les tailler de manière drastique en automne.

Une maison pour le hérisson

Le hérisson, n'est pas qu'un petit animal à la bouille craquante, c'est aussi un prédateur de gastéropodes en tous genre, de larves d'insectes et de vers. Si vous possédez un beau pied d'herbe de la Pampa, ne le détruisez surtout pas ! Le hérisson adore s'y cacher, comme d'ailleurs dans toutes les broussailles denses. Ne détruisez pas ce type d'abri où il pourra se réfugier en hiver. Vous pouvez, pour l'aider, fabriquer avec trois planchettes, un tunnel que vous cacherez sous un tas de branches et de feuilles mortes, il viendra s'y installer à coup sûr.

Une aide discrète pour les oiseaux

Très utiles au jardin, les oiseaux abattent un formidable travail de nettoyage sur les chenilles, les larves et les petits insectes. Vous pouvez les aider en plantant des haies diversifiées d'arbustes à feuillage persistant et produisant des baies dont ils sont friands. Parallèlement vous pouvez installer des nichoirs adaptés aux oiseaux qui peuplent votre jardin. Renseignez-vous bien sur les besoins de chaque espèce concernée et placez les nichoirs selon la hauteur et l'exposition préconisée.

Le nourrissage des oiseaux n'est pas conseillé, sauf en période de gel et de neige où la nourriture se fait plus plus rare. Vous pourrez alors leur procurer des graines ou des boules spéciales que vous trouverez en jardinerie. Pensez aussi à mettre à leur disposition une bassine d'eau durant ces conditions difficiles où l'eau peut venir à manquer.

Lire aussi
Du souci pour attirer les auxiliaires du jardinier Du souci pour attirer les auxiliaires du jardinier

Gérard BOURGES nous explique tout l'intérêt des soucis qui permet d'attirer des auxiliaires du jardinier.

L'achillée millefeuille pour attirer les auxiliaires du jardinier L'achillée millefeuille pour attirer les auxiliaires du jardinier

Gérard BOURGES nous explique tout l'intérêt de laisser se développer des plantes sauvages dans son jardin et notamment l'achillée millefeuille qui permet d'attirer des auxiliaires du jardinier.

Les cantharides, des auxiliaires pour le jardinier Les cantharides, des auxiliaires pour le jardinier

Gérard BOURGES nous parle d'un auxiliaire du jardinier, le cantharide qui est très utile pour le jardin et le potager car c'est un très gros consommateur de pucerons.

Favoriser les auxiliaires au jardin Favoriser les auxiliaires au jardin

La bonne santé d'un jardin dépend de nombreux facteurs générant un équilibre indispensable à l'interactivité entre plantes et animaux. Cette diversité biologique va aider le jardinier à lutter de...

Vos commentairesAjouter un commentaire