Juin dans la serre

Des premières récoltes en juin, mais aussi on prépare les semis pour les prochaines. Du côté de la serre, de fortes chaleurs sont possibles alors pensez à arroser les boutures encore fragiles et à bien ventiler. Profitez des belles journées pour faire un peu d'entretien.

Juin dans la serre
Juin dans la serre

Éclaircissez

  • Éclaircissez les semis de carottes, de salades, de poireaux, de choux et de navets semés le mois précédent.

  • Éclaircissez les betteraves, et les semis en poquets. Dans ce dernier cas, vous ne garderez que la plantule la plus belle et la plus forte et supprimerez les autres.

Entretenez

  • Arrosez votre potager copieusement. Pour savoir si l'arrosage a été efficace, enfoncez le doigt dans le sol : celui-ci devra être humide sur plusieurs centimètres.

  • Coupez les stolons sur les fraisiers.

  • Nettoyez régulièrement le sol au pied de vos légumes pour supprimer les mauvaises herbes qui leur font concurrence.

  • Retirez les cloches et les protections sur vos plantes car l'effet de serre et la chaleur risqueraient de les faire griller.

  • Buttez les haricots, les pommes de terre et les pois.

  • Examinez souvent vos pommes de terre pour détecter la présence de doryphores.

  • Mettez en place les tuteurs sur les tomates, les aubergines et les poivrons.

  • Paillez le pied de vos légumes pour conserver la fraîcheur du sol et ainsi limiter les corvées d'arrosage et de désherbage.

  • Nouez les feuilles de l'ail ou couchez-les pour favoriser la croissance des bulbes.

Multipliez

  • Continuez à diviser, bouturer et marcotter : c'est la période idéale !

Plantez

  • Plantez les patates douces à 10 cm de profondeur et espacées de 30 cm. Buttez par la suite quand le plant atteint une quinzaine de centimètres. La récolte se fait en hiver. Notez que la patate douce est une plante grimpante aux jolies fleurs blanches à centre mauve.

  • Continuez les plantations d'aromatiques, de tomates, de courgettes, de melons, d'aubergines de piments et de pastèques achetés en godets sur les marchés ou en pépinières.

Récoltez

  • Récoltez les pétioles de rhubarbe.

  • Récoltez l'ail.

  • Récoltez les dernières asperges et laissez les pousses feuillues se former, vous pouvez les tuteurer pour préserver les souches.

  • Récolter les salades.

  • Récoltez les radis au fur et à mesure de leur pousse.

  • Continuez les récoltes de petits oignons blancs.

  • Récoltez les variétés précoces de fraises.

  • Récoltez les pois.

Repiquez

  • Repiquez en place tous les semis effectués à l'abri les mois précédents. Attention c'est la dernière limite pour pratiquer cette opération. Veillez à conserver un maximum de terre autour des racines et arrosez abondamment.

Semez

  • Semez tous les quinze jours des radis de façon à en obtenir régulièrement.

  • Semez des betteraves et les choux pour une récolte à l'automne.

  • Faites tremper 24h les graines de haricots et de persil pour accélérer la germination avant de les semer tous les quinze jours pour échelonner les récoltes futures.

  • Terminez les semis de courgettes, potirons, pâtissons melons et pastèques en poquets dans un emplacement bien chaud et où le sol aura été préalablement amendé.

  • Faites de même pour les cornichons, les piments ou les aubergines.

  • Semez les variétés de laitues peu sensibles à la montée rapide en graines dans une zone ombragée du jardin.

  • Semez la tétragone.

  • Semez les carottes, l'arroche et les cardons en place.

  • Semez des aromatiques.

  • Semez le basilic en place.

  • Semez des poireaux pour la fin de l'hiver.

Taillez

  • Pincez les jeunes plants de courgettes, de melons, de pastèques et de concombres au dessus de la 4ème feuille pour les forcer à se ramifier et à produire plus de fruits.

  • Supprimez les tiges naissantes à l'aisselle des tomates pour ne garder que la tige principale. Vous pouvez tenter de faire des boutures avec celles-ci.

  • Rabattez le persil et la coriandre pour qu'ils ne montent pas en graines.

  • Coupez les fleurs de basilic.

Traitez

  • Traitez vos plants de pomme de terre à la bouillie bordelaise pour éviter le mildiou.

  • Pulvérisez régulièrement des purins de prêle et d'ortie en prévention sur vos légumes.

  • Astuce bio : vous pouvez, lors de la plantation, insérer un petit fil de cuivre à la base de vos pieds de tomates, cela les protégera des maladies cryptogamiques.

Arrosez

  • Continuez à arroser abondamment une à deux fois par semaine, surtout s'il ne pleut pas, les fruitiers plantés durant les trois années précédentes. Les arbres plus anciens résistent mieux à la sécheresse mais auront tout de même besoin d'arrosages réguliers par temps chaud et sec.

Entretenez

  • Désherbez le pied des arbres et enterrez les herbes qui serviront de fertilisant naturel.

  • Palissez les nouvelles pousses de ronces et longanberries pour les courber vers le bas et induire ainsi une meilleure fructification.

  • Désherbez et paillez le pied des arbustes à petits fruits pour conserver une humidité suffisante aux racines peu profondes.

  • Installez des filets de protection contre les oiseaux au dessus des fruitiers.

  • Ensachez les poires pour accélérer leur mûrissement et les protéger.

Multipliez

  • Bouturez les figuiers en coupant des extrémités de tiges dont un talon sera conservé. Plantez dans un mélange léger à l'ombre et arrosez souvent.

  • Greffez en écusson, les néfliers, les pruniers, les pamplemoussiers, les orangers et les abricotiers.

  • Greffez en placage les pêchers.

  • Continuez le marcottage de l'actinidia.

  • Bouturez le grenadier.

Plantez

  • Il est encore temps de planter les agrumes en conteneurs en début de mois, mais attention il faudra veiller à bien les arroser surtout le premier été, sachant qu'un agrume requiert environ 100 litres d'eau par semaine.

  • Plantez les actinidias.

  • Plantez la tomate en arbre (Cyphomandra betacea) dans une zone bien abritée et ensoleillée du jardin.

  • Plantez les passiflores et palissez-les le long d'un mur exposé plein Sud.

  • Plantez le goyavier.

Récoltez

  • Récoltez les premières cerises.

  • Dans le Sud commencez les récoltes de variétés précoces d'abricots.

  • Récoltez les nèfles.

Taillez

  • Continuez à pincer les jeunes pousses sur les agrumes pour qu'ils se ramifient.

  • Éclaircissez avec un sécateur désinfecté et bien aiguisé les fruits restés en surnombre sur vos fruitiers après la première chute naturelle, vous obtiendrez ainsi des fruits plus gros et l'arbre, moins épuisé, sera en meilleure santé. On compte environ 10 fruits conservés par mètre linéaire. Cette opération se pratique sur les pommiers, poiriers, et les pêchers. Pour ces derniers, laissez un fruit toutes les dizaines de centimètres et enlevez éventuellement quelques feuilles qui masquent la pêche l'empêchant de mûrir correctement.

  • Supprimez les stolons des fraisiers qui compromettent une bonne fructification en épuisant le plant et replantez-les en pots individuels.

  • Taillez en vert les fruitiers qui émettent trop de nouvelles pousses herbacées, ou pire encore des gourmands, afin de diriger la sève vers les fruits.

  • Ébourgeonnez les jeunes pousses inutiles à la fructification.

  • Pincez les extrémités des jeunes pousses de groseilliers à maquereau pour favoriser l'émission de bourgeons porteurs de fruits.

Traitez

  • Continuez les traitement préventifs à base de purin de prêle sur les poiriers, les pommiers et les pêchers pour les protéger contre la tavelure et la cloque. Vous pouvez en plus planter quelques gousses d'ail à leurs pieds pour évincer les maladies cryptogamiques.

  • Surveillez les jeunes pousses de vos arbres et arbustes et traitez si vous constatez la présence de pucerons. Coupez alors les extrémités atteintes ou introduisez des larves de coccinelles qui s'en repaîtront. 

  • Traitez les framboisiers avec un purin répulsif pour éviter qu'elles ne soient véreuses.

  • Continuez les pulvérisations de purin d'ortie pour faire fuir les parasites.

  • Rechargez les pièges à phéromones en ciblant les espèces selon leur période de reproduction.

Achetez

  • Achetez des plantes flottantes comme la jacinthe d'eau ou la laitue d'eau. Le mois dernier, on pouvait

Entretenez

  • Ça y est la vie est bien démarrée dans votre bassin. Vérifiez régulièrement l'état de la faune et de la flore, le milieu étant restreint ( cela dépend des dimensions du bassin ) l'équilibre peut basculer très rapidement.

  • Si votre eau contient encore trop d'algues vertes, il faut prendre des mesures sous peine de voir la faune et la flore s'asphyxier. Essayez de déterminer la cause pour remédier au problème sinon il faudra utiliser des produits éclaircissants du commerce qui viendront plomber les algues pour les faire couler. Les causes peuvent être de différentes natures : un excès de nourriture aux poissons, trop de poissons, trop de soleil dans une eau trop riche, absence ou insuffisance de plantes... Dans tous les cas essayez d'y remédier sans recourir à des moyens artificiels.

  • La température augmente et l'appétit de vos poissons également, adaptez leur nourriture en conséquence. Encore une fois pas d'excès, d'autant que naturellement avec les plantes et les larves d'insectes, vos poissons trouvent de quoi se nourrir.

  • L'augmentation de la température est aussi synonyme de diminution de la quantité d'oxygène dissoute dans l'eau. Une pompe de rejet ou faisant du remous en surface permet d'améliorer sensiblement ce taux. Voir les poissons à la surface happer est un signe qui ne trompe pas ! La profondeur du bassin est pour cette raison ( entre autres ) importante, car en profondeur, la température diminue et le taux d'oxygène augmente.

  • Contrôlez l'expansion de certaines de vos plantes immergées comme le myriophylle ou l'élodée. De même pour les plantes de surface qui masquent la lumière.

  • Contrôlez et compensez l'évaporation qui est importante à cette époque.

  • Nettoyez la crépine de votre pompe et les matières filtrantes mécaniques une fois par mois.

Entretenez

  • Éboutonnez vos dahlias pour ne conserver que la plus grosse fleur au sommet de la tige.

  • Arrosez vos plantes en pots et en jardinières tous les soirs en période de forte chaleur.

  • Supprimez les fleurs fanées pour éviter que les plantes ne s'épuisent à produire des graines au détriment de la floraison. Vous induirez ainsi la formation de nouveaux boutons floraux.

  • Pincez certaines plantes pour obtenir une meilleure ramification qui privilégiera les boutons latéraux et gardera un port compact plus esthétique.

  • Apportez de l'engrais pour plantes fleuries, une fois par semaine après un arrosage copieux.

  • Surveillez les attaques de parasites notamment de pucerons très présents en cette période.

  • Pulvérisez des purins de plantes sur toutes les parties aériennes des plantes en prévention des attaques parasitaires et des maladies cryptogamiques.

Multipliez

  • Commencez toutes les opérations de multiplication : avec la chaleur, vos boutures et marcottes auront bien plus de chance de reprise.

Plantez

  • Plantez les annuelles fragiles sans hésitation dans vos jardinières et potées : il ne devrait plus geler !

  • Pensez aux impatiens de Nouvelle-Guinée, incomparables pour illuminer de leurs couleurs irisées une zone située à la mi-ombre.

  • Composez vos jardinières en prenant soin d'y installer des plantes requérant les mêmes conditions de culture, vous serez ainsi assurés d'une meilleure réussite. Au soleil, plantez des pourpiers, des capucines, des oeillets d'Inde, des surfinias ou des zinnias, à l'ombre des fuchsias, des balsamines ou des bégonias.

  • Créez des corbeilles anglaises pour les suspendre aux murs de votre habitation, elles ont un charme inégalable.

  • Plantez d'imposantes jardinières de géraniums lierres qui déborderont de votre balcon. Pensez à bien les fixer surtout si elles dépassent du côté des passants pour qu'elles ne présentent aucun danger.

  • Amusez-vous à recréer l'ambiance des balcons florentins, en suivant les conseils prodigués dans notre FICHE.

  • Installez des plantes odorantes dans des potées situées près des ouvertures : vous profiterez ainsi de leurs différents effluves tout au long de la journée. 

  • Terminez les plantations de bulbes à floraison estivale avant la deuxième quinzaine de juin pour ne pas trop retarder les floraisons.

  • Plantez et palissez une bougainvillée le long d'un mur exposé plein Sud. Préférez les variétés mauves ou fuchsias à celles présentant des coloris blancs, jaunes ou rouge beaucoup plus fragiles.

  • Plantez un laurier rose, un hibiscus ou un strelitzia dans un grand bac.

  • Pensez à orner les zones ombragées du balcon avec des plantes aux feuillages colorés comme les coleus, les menthes panachées ou les heuchères.

Repiquez

  • Éclaircissez si nécessaire les semis effectués directement dans les jardinières.

  • Continuez les opérations de repiquage des semis en place d'annuelles effectués le mois précèdent.

Semez

  • Terminez les semis directs avant la dernière quinzaine de juin

Arrosez

  • Continuez à arrosez copieusement les plantes d'appartement surtout s'il fait chaud, mais ne laissez jamais d'eau dans les soucoupes au risque de voir vos plantes mourir rapidement par asphyxie des racines.

  • Continuez les apports d'engrais réguliers, toujours après un arrosage surtout s'il s'agit d'engrais chimique qui pourrait brûler les racines si la terre n'était pas préalablement humide.

  • Arrosez les plantes grasses et cactus une fois par semaine.

  • Vaporisez le feuillage de vos orchidées pour compenser la sécheresse de l'air ambiant et continuez à les arroser et à les engraisser régulièrement.

  • Prévoyez votre départ en vacances en rempotant les plantes des pots à réserve d'eau, vous pourrez ainsi vous passer de l'aide de vos voisins si vous ne partez pas trop longtemps.

  • Vaporisez les tillandsias deux fois par semaine au minimum.

  • Arrosez très souvent les bonsaïs car ils poussent dans peu de terre et l'eau s'évapore très vite.

  • Bassinez le feuillage des fougères.

Entretenez

  • Voilez les fenêtres pour protéger vos plantes des rayons brûlants du soleil de midi.

  • Vérifiez constamment la présence d'éventuels parasites sur le revers des feuilles. De minuscules toiles d'araignées révèlent une attaque d'acariens : coupez les parties atteintes et augmentez l'humidité ambiante en pulvérisant souvent la plante.

  • Rempotez les orchidées qui devraient être en fin de floraison dans un substrat adéquat.

  • Rempotez les cactus et les plantes grasses.

  • Continuez à surfacez les plantes trop lourdes à déplacer.

  • Ouvrez les serres et les vérandas pour ventiler un maximum les jours de beau temps.

  • Adaptez vos tuteurs aux nouvelles pousses et attachez-les pour leur maintenir un port adéquat.

Multipliez

  • Continuez les opérations de bouturage sur les diverses plantes d'appartement.

  • Détachez les stolons de chlorophytums et mettez-les à enraciner dans des pots de yaourt en verre translucide alignés sur une étagère pour donner un petit côté déco.

  • Marcottez le caoutchouc (Ficus elastica).

Sortez

  • Sortez vos plantes d'intérieur. Ne les mettez pas au soleil directement car un temps d'adaptation est nécessaire pour ne pas que les feuilles subissent d'irrémédiables brûlures. N'oubliez pas que la majorité des plantes vertes sont issues des zones tropicales forestières, elles ne supportent donc pas le plein soleil et se plairont à l'ombre d'un grand arbre.

  • Les cactus se plairont, quant à eux, au plein soleil s'ils y sont amenés progressivement et s'ils sont bien arrosés (une fois par semaine). 

  • Attention à l'Epiphyllum et au cactus de Noël, qui préfèrent tous deux un emplacement lumineux mais sans soleil direct.

Taillez

  • Pincez les extrémités des tiges des plantes grimpantes trop exubérantes.

  • Coupez les feuilles jaunies.

Arbres et arbustes / Entretenez

  • Arrosez abondamment et très fréquemment les sujets récemment plantés.

  • Traitez les rosiers contre les nombreuses maladies cryptogamiques qui le concernent : mildiou, marsonia, ou oïdium.

Arbres et arbustes / Multipliez

  • Bouturez les spirées, céanothes, les forsythias, les weigelias, rosiers, hortensias en prélevant une nouvelle pousse d'une dizaine de centimètres et en la plantant dans un substrat très léger à l'ombre.

  • Continuez le bouturage de tiges herbacées sur vos arbustes : c'est la bonne période !

  • Greffez les agrumes.

  • Marcottez le cognassier du Japon et les clématites.

  • Bouturez le magnolia en prélevant une extrémité de tige munie d'un talon.

Arbres et arbustes / Plantez

  • Plantez les palmiers. En zone froide choisissez une espèce rustique comme le Trachycarpus fortunei qui pourra résister jusqu'à -15 °ou encore le Chamærops humilis qui dans un sol bien drainé pourra subir des températures négatives allant jusqu'à -12°.

  • Continuez à planter les fuchsias rustiques à l'ombre.

  • Plantez les arbustes frileux comme l'abutilon ou l'hibiscus coccineus toujours étonnant avec ses grandes fleurs écarlates.

  • Terminez dans la première quinzaine de juin la plantation des bananiers. Là encore, choisissez des espèces rustiques comme Musa basjoo qui, une fois bien installé, résistera sans souci aux gelées.

  • Plantez les agrumes dans l'extrême Sud avant la fin du mois.

  • Continuez à planter bignone, jasmin, et bougainvillée au pied d'un mur bien exposé.

Arbres et arbustes / Taillez

  • Taillez les spirées, deutzias, genêts, seringats et les haies de buis, d'escallonias ou d'aubépines.

  • Rabattez les tiges de lilas après la floraison.

  • Supprimez les sauvageons naissant sous le point de greffe de vos rosiers. Supprimez aussi  les boutons latéraux sur les hybrides à grandes fleurs pour favoriser le développement du bouton terminal et obtenir une fleur plus épanouie.

Fleurs / Entretenez

  • Paillez copieusement le pied des dahlias et pincez les tiges principales pour favoriser un port buissonnant. 

  • Pincez les boutons latéraux des chrysanthèmes en fin de mois pour obtenir des fleurs plus imposantes au moment opportun.

  • Continuez les opérations de binage et d'arrosage très régulièrement.

Fleurs / Multipliez

  • Commencez le semis des bisannuelles rustiques comme les giroflées, pensées ou monnaie du pape. Vous les repiquerez à la fin du mois en godets individuels puis en pleine terre fin septembre pour une floraison au début du printemps.

  • Terminez les semis d'annuelles comme les zinnias, les capucines, les soucis, les pourpiers ou les oeillets et roses d'Inde.

  • Bouturez les oeillets en coupant une extrémité de tige juste sous un n?ud.

Fleurs / Plantez

  • Complétez les espaces laissés libres dans vos massifs avec vos coups de c?ur glanés en jardinerie : tout est permis en cette saison !

  • Plantez des végétaux qui fleurissent la nuit près des lieux de vie comme la terrasse, le barbecue ou la piscine très sollicités en été. Parmi eux, la Belle-de-nuit qui se développe très rapidement et forme de belles touffes odorantes.

Bulbes / Entretenez

  • Nettoyez tous les bulbes dont le feuillage est fané.

  • Sortez, laissez sécher et hivernez les bulbes de tulipes.

  • Tuteurez les dahlias et les grands iris récemment installés.

Bulbes / Multipliez

Bulbes / Plantez

  • Terminez les plantations de dahlias, montbrétias, glaïeuls en plein soleil et de cannas, et d'arum dans un sol très humide.

  • Plantez les anémones de Caen en respectant une distance de 10 cm en tous sens. La floraison interviendra en automne.

Pelouse / Entretenez

  • Continuez les apports d'engrais azoté sur le gazon.

  • Surveillez l'apparition de maladies (taches brunâtres). Traitez si nécessaire et brûlez les résidus de tonte.

  • Tondez le gazon régulièrement en augmentant la hauteur de coupe pour que votre pelouse résiste mieux à la sécheresse.

Pelouse / Plantez

  • Semez votre nouvelle pelouse dans les régions où le climat n'est pas trop sec et chaud. C'est le dernier moment pour le faire : après il sera trop tard !

Accueillez

  • Il fait beau et chaud, les oiseaux ont besoin d'eau. Mettez de petites coupelles à leur disposition dont vous changerez l'eau chaque jour.

  • Créez votre décor autour d'un bain d'oiseaux placé de manière stratégique dans le jardin.

Bouturez

  • Bouturez les arbustes comme le troène, le sureau, le lilas, le buddleia, le seringat, le berbéris, la spirée, le weigelia et le céanothe afin de constituer à moindre frais des haies diversifiées qui serviront d'abri à de nombreux petits animaux et qui offriront le gîte et le couvert aux oiseaux et aux insectes pollinisateurs.

Evitez

  • Évitez de tailler les arbustes à floraison printanière s'ils abritent des nids d'oiseaux. Attendez l'envol des petits pour effectuer la taille.

  • Évitez de trop nourrir vos poissons au bassin, ainsi ils réguleront la population d'algues et de larves d'insectes (dont celles de moustiques).

Installez

  • Mettez en place des abris à papillons remplis de brindilles où ils pourront s'accrocher les jours de pluie.

  • Retournez quelques pots de fleurs en terre cuite pour offrir un abri aux perces-oreilles ou aux cloportes.

  • Installez des nichoirs pour les chauves-souris (bat box) à 2 ou 3 mètres de hauteur en haut d'une façade ou d'un arbre. Pour accueillir la pipistrelle ou la barbastelle construisez un nichoir à l'abri de votre faîtage de toiture.

  • Installer une ruche au jardin, c'est possible et c'est le bon moment car la période de l'essaimage a déjà commencé dans certaines régions et va se poursuivre tout au long de l'été. Demandez toujours à un apiculteur professionnel de vous aider à recueillir votre essaim car de nombreuses précaution doivent être prises.

Plantez

Protégez

Semez

  • C'est le dernier moment pour semer une pelouse écologique. Ne demandant pas trop d'eau une fois bien installées les plantes qui la composent poussent toutes seules et fleurissent admirablement pour attirer les insectes. Parmi elles, Thymus serpyllum aux minuscules fleurs roses et odorantes, Zoysia tenuifolia ou Sagina subulata aux petites fleurs blanches qui, au contraire des plantes précédemment citées supportant la sécheresse et le plein soleil, préfère un sol frais et une situation ombragée.

Arrosez

  • Au mois de juin, les températures peuvent vite grimper sous une serre, veillez à procurer un arrosage très régulier à vos plantes. Si la serre est grande et que vous possédez beaucoup de plantes, investissez dans un système d'arrosage automatique sur programmateur.

  • Soyez particulièrement vigilants concernant les boutures récemment enracinées et les plantes tout juste rempotées ou repiquées qui ne devront pas manquer d'eau.

  • Arrosez toujours aux pieds des plantes jamais sur le feuillage pour éviter d'une part les brûlures dues au soleil si la serre n'est pas protégée par des ombrages et d'autre part, la propagation de maladies fongiques.

Bouturez

  • C'est le bon moment pour bouturer vos variétés de fuchsia, d'impatiens, de sauges mais aussi toutes les plantes qui vous tombent sous la main. Au mois de juin, vos chances de réussite sont décuplées, profitez-en !

  • Bouturez les cactus et plantes grasses. Attention : laissez sécher la bouture 24 h avant de la mettre en pot dans un substrat très léger et n'arrosez pas durant 15 jours.

Entretenez

  • En juin, le gel n'est plus à craindre, vous pouvez stopper le chauffage de la serre même la nuit. Profitez-en pour le nettoyer et le réviser si nécessaire.

  • Dans le Sud du pays, la serre est souvent vidée de tous les végétaux en juin car les températures y sont trop élevées. C'est le bon moment pour réaliser les travaux d'entretien. Désinfection des tablettes, des caissettes, mais aussi du sol permettront de repartir sur de bonnes bases lorsque la serre reprendra du service.

  • Profitez du beau temps pour vérifier les systèmes d'ouverture, les joints et les vitrages. Changez les partie défectueuses.

Gérez

Greffez

  • La période des greffes d'été débute. En écusson ou en couronne, tous les arbres fruitiers peuvent être greffés à cette période. Du côté de l'ornement, le rosier, le cognassier du Japon, l'amélanchier et de nombreux autres arbustes peuvent être greffés.

Nourrissez

  • Continuez les apports d'engrais réguliers en respectant les dosages et fréquences préconisés sur l'emballage. Faites toujours des apports d'engrais après un arrosage copieux pour ne pas brûler les racines, excepté si vous choisissez un engrais bio naturel qui n'aura pas cet inconvénient.

Paillez

  • Dans les régions les plus septentrionales, certains légumes frileux comme l'aubergine, la tomate, le poivron et le melon sont cultivés au sol dans la serre. Pensez à pailler le pied de vos végétaux pour les protéger des éclaboussures de terre, limiter la pousse des adventices et réduire le phénomène d’évaporation.

Protégez

  • En juin, les ombrages sont indispensables pour protéger vos plantes des brûlures dues au soleil estival derrière les vitres. Stores, voilages, blanc d'Espagne, canisses placées sur la toiture ou voiles tendues au dessus de la serre (si cela est techniquement possible) vous aideront à maintenir une température supportable pour les plantes qui y demeureront.

  • Avec la chaleur et l'humidité, de nombreuses maladies cryptogamiques peuvent se développer. Très difficiles à juguler, il est largement préférable de les prévenir par une bonne ventilation, un espacement suffisant des plantes et un arrosage effectué uniquement à leurs pieds (ne mouillez pas le feuillage). Un traitement préventif à base de décoction d'ail ou de purin de prêle en pulvérisation pourra aussi aider s'il est effectué chaque semaine.

  • Commandez et lâchez des insectes auxiliaires si vous observez le développement de ravageurs comme les thrips, les aleurodes et les cochenilles. Pensez aux guêpes parasitoïdes Encarsia formosa, Eretmocerus eremicus et à la petite punaise Nesidiocoris tenuis contre les aleurodes. Exochomus quadripustulatus, une coccinelle se nourrit de cochenilles. Pour les thrips, vous avez le choix entre plusieurs punaises du genre Orius. Notez que les pièges chromatiques englués de couleur bleue fonctionnent très bien sur les thrips et les aleurodes, il faudra cependant les renouveler assez souvent.

Semez

Sortez

  • Les plantes frileuses comme l'hibiscus des fleuristes, la gloriosa ou le bougainvillier peuvent enfin être sorties au jardin pour profiter du plein air.

  • De même pour les cactus qui seront placés progressivement au plein soleil. Attention aux cactus épiphytes comme les épiphyllums, les schlumbergeras et autres rhipsalis qui ont besoin d'un emplacement ombragé ! S'il sont cultivés en suspension, placez-les accrochés aux branches d'un arbre, vous leur offrirez ainsi, leurs conditions de culture originelles et ils n'en pousseront que mieux.

  • Les orchidées peuvent elle-aussi rejoindre leurs quartiers d'été, là encore, choisissez un emplacement ombragé et n'oubliez pas de venir les arroser très souvent !

Taillez

  • Si vous cultivez des légumes frileux dans votre serre, c'est le bon moment pour les tailler.

  • Pincez les gourmands sur les tomates et les aubergines, taillez les plants de courgettes, melons, concombres afin qu'ils se ramifient et produisent plus rapidement des fleurs.

Lire aussi
Comment gérer la température dans une serre de culture ? Comment gérer la température dans une serre de culture ?

Gérard BOURGES nous explique comment gérer la température dans une serre de culture

Mars dans la serre froide Mars dans la serre froide

Au mois de mars, les jours rallongent et le soleil se fait plus chaud et plus présent. Les travaux dans la serre froide battent leur plein en cette période où[...]

Juillet dans la serre froide Juillet dans la serre froide

En cette période, seules les plantes réclamant beaucoup de chaleur ainsi que les boutures ou les semis sont conservés dans la serre. La gestion de la température et de l'arrosage[...]

Février dans la serre froide Février dans la serre froide

Même non chauffée ou juste maintenue hors gel, la serre reprend du service au mois de février ! Nettoyage, semis précoces, veille sur les éventuels parasites et maladies... Le jardinier à[...]

Vos commentairesAjouter un commentaire